Camille Ferros, l'Ombre d'Acier. [En cours: 50%]

 :: Gestion du personnage :: Fiches des personnages :: Fiches refusées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 10 Jan 2017 - 14:38
«  La précision est ce qui différencie le boucher du chirurgien. »

« CARTE D'IDENTITÉ »
♦️♦️ NOM :: Camille Ferros.
♦️♦️ TITRE/SURNOM :: L'Ombre d'Acier.
♦️♦️ LIEU DE NAISSANCE :: Piltover, Maison de la "Cour du Vent Bleu".
♦️♦️ RÉSIDENCE :: Demeure principale des Ferros.
♦️♦️ OCCUPATION :: Défenseur du Clan Ferros.
♦️♦️ FACTION :: Piltover.
« DERRIÈRE L'ORDI »
♦️♦️ PRENOM :: Vous le connaissez déjà Happy
♦️♦️ PSEUDO :: Toujours le même Smile
♦️♦️ AGE :: Idem Razz
♦️♦️ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? :: DC
♦️♦️ DES COMMENTAIRES ? :: J4 est une brindille et Kat' est une accro aux rpcb.
♦️♦️ PRÉSENCE ? :: Autant que pour Fiora Happy






"La précision est ce qui différencie le boucher du chirurgien."

Ceci est une phrase qui résume bien de la mentalité de Camille.
Car elle fait partie de la catégorie des êtres qui ont voué toute leur vie à l’application des valeurs familiales, et pour elle le statut de «Défenseur du Clan Ferros »  n’est plus qu’une simple phrase, ni une expression, et encore moins un simple titre à ses yeux, mais bel et bien un leitmotiv qui la guide, et la guidera pour toute la durée de son existence.

L’Ombre d'Acier a toujours su faire en sorte que ses émotions n'influent pas avec les intérêts de sa famille. Obéissant et croyant aveuglément aux codes du noble clan Ferros, elle est une « automate exécutante» pour sa famille et le reste de la société.
L’Exécutante des Ferros est pleinement consciente du sacrifice de sa personne. Elle sait parfaitement qu’elle est un outil pour sa famille, l’épée et le bouclier qui la protège. De ce fait, Camille devint l’une de ces innombrables personnes jouant au double jeu de la haute société clanique de Piltover :

Servant de garde du corps le court d’un instant, assassin la seconde suivante. Souriant en façade, afin trouver une meilleurs opportunité d’action.

L’ombre d’Acier est une femme impitoyable, agissant uniquement selon ses principes et sait les faire respecter partout où elle juge digne son intervention. Camille est donc déterminée, violente et minutieuse. Elle ne laissera personne l'empêcher de réaliser sa vision, celle du Clan Ferros.

Si une pauvre âme inconsciente ose poser à Camille la question sur l’avis du "pour ou contre" sur l'utilité de L’institut, l’Ombre d’Acier lui répondra avec un ton neutre et mécanique :

"Les extrêmes sont des choix facile. Il est bien plus compliqué de trouver un équilibre."

Mais si les questions deviennent trop personnelles, et qu'elle s’aperçoit qu’il s’agit d’une ruse pour obtenir des informations sur la Famille Ferros, c’est d’une voix froide, raffinée et élégante, qu’elle pourrait rappeler à tous ceux qui osent mettre leurs petits nez fouineur dans les affaires de la famille Ferros, qu’il est mal venu de les déranger, avant de séparer la tête du reste du corps part une élégante, nette et fine coupure longeant  le cou. Surtout si vous manquez vous manquez de délicatesse à ses yeux.  
Une douce lumière illuminait les toitures Piltoveriennes. Le chant d’un couple d’hirondelles appuyait la douceur des lieux. Une odeur de grillade parfumait les toits. Le calme ambiant contrastait avec l’agitation et la foule qui s’entassait en contre-bas, malgré tout, le bruit n’atteignait pas les hautes toitures. Ainsi le calme régnait en maître absolu. Des bribes éparses et peu claire se répondaient dans un écho incongru, comme s’il s’agissait du reflet tordu du jeu des discussions hypocrites émanant des habitants plus bas.

Soudainement, un crissement métallique  sur les pierres d’ardoises perturba le calme apparent. Le couple d’hirondelles s’envola devant la silhouette aussi fine que longiligne d’une femme de grande taille. De prime à bord, sa tenue vestimentaire marquée part de fine dorure, démontrait bien une certaine apparence à la haute société Piltoverienne : Le haut de l’inconnue était certes d’un gris et noir peu attrayant comparé aux couleurs chatoyantes des façades ainsi que les rues pavées, mais la veste à queue de pie bicolore rendait la gestuelle de la femme noble et digne. Le tout était bien taillé, épousant les courbes sobres de l’inconnue. Le vent faisait voltiger gracieusement les deux traînes terminant la veste, longeant les interminables jambes étranges.

De la fumée claire émanant de l’une des innombrables cheminées masquait le bas des jambes.
Un éclaire d’une lueur blanche-bleutée traversa l’épaisse fumée. La partie supérieure des membres visible se composait d’une hanche généreuse, bien trop généreuse pour la taille de guêpe de l’inconnue à la coloration  d’un noir mat qui absorbait la lumière contrairement au cercle bleu qui dominait le côté de sa hanche.
La fumée se dissipa, découvrant peu à peu le reste de ses jambes.
Elle fit un pas, levant une grande et longue lame d’acier gris-clair aux reflets bleutés. Cette dernière avait totalement remplacée tout le membre inférieur, donnant un aspect mécanisé et irréel à l’inconnue. L’étrange femme se servit de la cheminée comme d’un appui, observant en contre-bas.

Son regard était braqué sur les allers et venues des personnes dans les rues plus basses.
Ses yeux, d’un bleu clair, proche du cyan examinaient avec minutie les mouvements des habitants. L’expression qu’arborait l’inconnue était neutre, dénuée de sentiment particulier. Pourtant même son visage à la coloration chair, ressemblait à une imitation de la peau humaine. Soudainement, La femme se redressa, tournant sa tête vers un autre toit, deux grappins sortirent des cercles jumeaux aux halos cyans de ses hanches. Ils vinrent se loger dans la pierre blanche d’une autre façade. L’inconnue pencha le haut de son corps en arrière avant de s’élancer du toit pour atteindre avec grâce celui d’en face. Pendant le court trajet, le vent fit à peine bouger avec élégance les quelques mèches blanches-grisées de la chevelure ordonnée de la femme. Lorsqu’elle atterrit de l’autre côté, ce fut sans la moindre difficulté avec pour seuls témoins de sa présence les trous laissés par les grappins le bruit caractéristique de ses lames crissant et rayant sur les tuiles d’ardoises.
"Histoire en cours d'écriture."

Durant une après-midi pluvieuse, un jeune homme vêtu sobrement traversa les rues de la grande cité en tenant fermement un sac en cuir contre son flanc. Une capuche protégeait sa tête des innombrables gouttes de pluie, cachant une partie de son visage. Il se finit par ralentir, observant les portes des maisons, comme s'il cherchait une adresse. Le jeune homme finit par s'arrêter devant la modeste vitrine d'un brocantier. Il se tourna vers une porte en bois claire. Hésitant, le jeune leva le point devant lui afin de frapper à trois reprises contre la porte. Une voix grave et âgé lui répondit.

« Je suis aux regrets de vous informer que nous sommes fermés, revenez plutôt demain.

Le jeune homme répondit aussitôt d'une voix douce.

-Mon oncle, c'est moi, Ikart. J'ai encore quelques autres questions au sujet de notre dernière discussion.

Une multitude de bruit en tout genre s'en suivit avant que le cliquetis caractéristique d'une clef déverrouillant une serrure se fit entendre. La porte s'ouvrit sur le visage d'un vieil homme borgne. Son regard fatigué se posa sur le jeune homme.

-Ah depuis que tu es rentré à leurs services, ton intérêt envers cette personne va bientôt virer à l'obsession. Alors, que veux-tu encore savoir sur la Défenseur du Clan Ferros mon jeune neveu ? Il resta silencieux mais, son attitude trahissait sa soif de connaissance. Bien entre, mais ne fait pas attention aux bazars, je suis en pleine réorganisation de la boutique. »

Le duo traversa la boutique afin d'emprunter des escaliers situait en retrait de la pièce. Une fois en haut, le vieil oncle montra du doigt un fauteuil avant de préparer du thé. Le jeune homme retira sa capuche, dévoilant une courte chevelure brune. Ses yeux noisettes fixèrent son oncle avec curiosité.

« Alors que veux-tu savoir ?

-J'ai entendu parler qu'elle était une machine, est-ce vrai ?

Le vieil homme se mit à rire avant de tendre une tasse à son neveu.

-


Fait par Soraka pour Valoran's


Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 16
Date de naissance : 16/08/1995
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 22
Localisation : Demacia
Emploi/loisirs : Chasseuse de tête
Mar 10 Jan 2017 - 16:40
ofzgjhrjeqy4d5zegsùdjn$tezr
Camille mon amour.
Revenir en haut Aller en bas
Nidalee
Ils craindront la nature
۰ Sauvage ۰
avatar
Féminin
Messages : 56
Date de naissance : 08/12/1995
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 21
Localisation : Dans ton c**-oeur évidement <3
Mar 10 Jan 2017 - 17:06
Bonne chance FICELLO !


"Les indomptés ne connaissent pas la peur"
                                        
                           Son histoire                                                     Sa fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 10 Jan 2017 - 20:52
Ah lala...Nida tu me tuera un jour :)

Huhu Vayne :D
Invité
Revenir en haut Aller en bas
*Lux*
J'ai un rire et n'hésiterai pas à m'en servir!
avatar
Féminin
Messages : 199
Date de naissance : 30/08/1986
Date d'inscription : 25/07/2015
Age : 31
Localisation : Demacia
Emploi/loisirs : Forces spéciales démacienne.
Mar 24 Jan 2017 - 10:06
*fouette*

Va falloir envisager d'avancer par ici toi, sinon je dis à rastacouère de demander à pâté de t'étouffer dans ton sommeil!
Revenir en haut Aller en bas
Fiora Laurent
Trouvez moi un adversaire de valeur
avatar
Féminin
Messages : 79
Date d'inscription : 06/08/2016
Localisation : Demacia, sur les terres Laurent.
Emploi/loisirs : Nobles.
Mar 24 Jan 2017 - 12:10
Hum...Elle est bien trop -stupide- intelligente pour ne pas tuer sa maîtresse :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 174
Date de naissance : 23/11/1994
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 22
Localisation : Noxus
Emploi/loisirs : Assassin / Chieuse à mi-temps
Lun 20 Fév 2017 - 12:03
Un mois après le dernier coup de fouet

Il serait bon d'avancer, effectivement. Tu dépasses déjà largement le temps supposément accordé, et en plus elle est bientôt terminée, alors autant essayer de finir ça.
Revenir en haut Aller en bas
*Evelynn*
~Fais moi mal~
avatar
Féminin
Messages : 113
Date de naissance : 30/08/1986
Date d'inscription : 13/11/2015
Age : 31
Localisation : Un peu partout
Emploi/loisirs : Assassinat
Jeu 16 Mar 2017 - 19:44
hello,

Ta fiche est presque terminée mais justement presque et ça fait vraiment longtemps qu'elle attend, je la place dans les fiches refusées pour le moment, et supprime le compte de Camille, libre à toi de le reprendre quand tu pourras ainsi que la fiche qui n'est pas perdue.

Bon courage o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Lëhana Thir'nas ou Lune d'Acier ~ [en cours]
» Orage Flamboyant - Ombre ( en cours pour Rêve Dansant )
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valoran's Battlefront :: Gestion du personnage :: Fiches des personnages :: Fiches refusées-
Sauter vers: