avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 02/07/2018
Lun 2 Juil - 14:43
« Aelia, Marchande vagabonde, pour vous servir »

Personnage
• NOM : Aelia Heartgold
TITRE/SURNOM : Marchande Vagabonde
LIEU DE NAISSANCE : Piltover
RÉSIDENCE : Généralement elle se trouve sur les routes, mais sinon elle a tout de même une résidence à Piltover
OCCUPATION : Marchande
FACTION : Indépendantes, Elle ne souhaite se liée à aucune nation

Joueur
PRENOM/PSEUDO : Pandate /Félicien
ÂGE : 22 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Un vieux de la vieille
LIEUX DU RÈGLEMENT : Le boudoir de Ashe, le temple de Varus, le navire de Gankplank et le jardin de Sona.
PRÉSENCE, COMMENTAIRES : Je dois avouer un grand manque de rp et je préfère tout de même l'univers de lol, sinon je suis quelqu'un d'assez régulier




En regardant Aelia, on a l'impression d'être face à une simple voyageuse, une femme de taille moyenne, environ 1m65, portant des vêtements lui tenant au corps, pour ne pas la gêner dans ses mouvements et malgré le fait qu'elle soit toujours sur les chemins on peut voir qu'elle prend soin de ses affaires, toujours propre sûr elle et soignée. Des formes gracieuses tout de même et un visage fin sur lequel l'on pouvaient voir des yeux d'une couleur ambre, enfin rien d'extraordinaire quoi. Ce qui pourrait la différencier sont ses cheveux courts sauf à l'arrière où elle regroupe de longs cheveux en une queue de cheval, amis ce n'est qu'un moyen de la reconnaitre.
Enfin tout ceci ne la dérange pas, après tout elle ne souhaite pas, dans certaines situations qu'on la reconnaisse dans toutes les rues. Sinon elle ne se sépare jamais de sa sacoche en bandoulière, après tout c'est son instrument principal de travail, mais vous allez comprendre plus tard, ne soyez pas trop hâtif. Mais de toute façon si vous l'avez déjà vu une fois c'est une personne que vous n'oublierez pas la prochaine fois que vous la rencontrerez, notamment si c'était sûr la route, car elle voyage toujours en roulotte et accompagnée de sa fidèle jument, Ébène, une jument d'un noir profond accompagné d'une crinière argentée, elle n'a pratiquement jamais quitté Aelia et cette dernière y tient plus que tout.

Par où commencer... Je sais, après tout généralement ceux ayant croisés Aelia garde une bonne impression d'elle, souvent joyeuse, pleine de bagout et avec une certaine aura qui semble donner confiance aux gens qu'elle rencontre. Confiance qu'elle ne se permettrait pas de trahir, après tout elle ne tient pas à ce que l'on parle mal d'elle, jamais elle ne cherchera à arnaquer quelqu'un, d'autant qu'elle comprend la valeur que peut avoir chaque chose, sans parler de monnaie bien entendue. Enfin vous comprendrez qu'Aelia sait attirer les foules et garder l'attention, bien pratique lorsque l'on est marchand, mais elle ne se limite pas qu'à cela bien entendue.
La marchande aime aussi se transformer en aventurière en herbe, en premier lieu à cause de sa grande curiosité, elle aime découvrir de nouvelles choses, de nouveaux lieux et puis l'on peut toujours tomber sur des objets intéressants, qui peuvent se revendre.... car oui, un point important de notre amie est qu'elle est attirée par l'argent, au fur et à mesure des années elle ne peut s'empêcher d'essayer de s'enrichir quand elle sent la bonne occasion passée et vue comment elle s'en sort elle as tout de même un bon flair. Avec tout ceci Aelia a frôler un bon paquet de fois la mort, car oui, à visiter d'anciens lieux, certains même piégés quelquefois, malgré cela elle n'est pas effrayée, certains compare cela à de l'inconscience, de la folie, mais elle se dirait plus sans peur. Après tout, tout le monde mourra un jour, la marchande y est juste déjà préparée. Sinon il est aussi important de préciser qu'en aucun cas elle ne se liera à un état, il est vrai qu'elle as déjà profité de la guerre, mais elle ne souhaite pas aider à cet énorme carnage.

L'histoire d'Aelia débute tranquillement à Piltover, là où elle est né, même si avec ses parents elle ne vie pas dans la ville, mais un peu plus à l'écart à l'ouest de la ville, non loin des montagnes, il y a un léger pâturage où ils vivent justement. Ses parents étant fermiers, ils travaillaient la plupart du temps dans la ferme où étaient rendus à Piltover pour vendre leur marchandises. Cela laissait Aelia très souvent libre et qui très jeune commença à s’aventurer en-dehors de la maison, s'arrêtant en voyant de jolies paysages, des lieux cachés, cela l'occupait généralement toute la journée et elle s'arrangeait pour rentrer avant que ses parents ne s'en rendent compte, même si elle c'est tout de même fait avoir quelques fois, mais cela ne l'empêcha pas de recommencer, puis elle n'était pas la seul après tout, elle se souvenait avoir vu un jeune homme blond durant l'une de ses excursions. Ce fut la routine habituelle pendant quelques années, tandis qu'elle apprenait à s'occuper de la ferme ainsi que le marchandage par son père, sa semblait comme une passion pour lui quand on l'entendait parler, certainement de là que venait l’intérêt de l'argent pour notre jeune marchande. Ce fut aussi durant ces années là que Aelia rencontre Ébène, alors qu'elle se baladait, elle entendit des hennissements, en ce rapprochant Aelia aperçu une jument qui semblait mal en point, elle alla alors chercher ses parents sans attendre, mais malheureusement la bête était semblait perdu, malgré tout elle donna tout de même naissance à une petite jument que Aelia décida d'appeler Ébène de par sa couleur sombre, lui rappelant ce magnifique bois. A partir de ce moment Aelia s'occupa de la jeune jument, passant pratiquement tout son temps avec elle, la regardant grandir avec enthousiasme.

Malheureusement, toutes bonnes choses à une fin, et ce fut lors de sa seizième année que cela arriva. La journée avait pourtant commencer comme d'habitude, Aelia allait aider son père à la ferme, accompagnée de Ébène, tout se passa normalement, mais dans la soirée ils entendirent un vacarme assourdissant qui s'approchaient d'eux, pris par sa curiosité, notre jeune marchande s'approcha d'une fenêtre pour finalement voir plusieurs hommes s'approcher d'eux à cheval. Le père d'Aelia leurs cria alors d'aller se cacher en haut sans plus attendre, mais à ce moment un objet traversa la pièce, Aelia eu juste le temps de voir un objet étrange qui commença à laisser une fumée s'échapper, cette dernière commençant à leurs irriter les yeux, elle ferma alors tout de suite les yeux et s'éloigna de la fumée en commençant à monter à l'étage. A ce moment, l'on put entendre la porte se faire défoncer, la jeune marchande se hâta alors tout en entendu des cris qu'elle n'aurait pas voulu entendre, ainsi qu'un homme ordonnant de l'attraper avant de tout prendre et de partir fissa. Aelia se demandait comment elle allait pouvoir s'en sortit, elle n'avait aucune chance pour elle. Arrivant près de la porte de sa chambre, elle s’apprêta à rentrer, lorsqu'elle entendit comme un bruit de tonnerre et sentit quelque chose lui traverser l'épaule, elle tomba alors genoux à terre et comme dans un dernier réflexe toucha sa porte avant de s'évanouir.
Pour tout bien comprendre, je dois aussi vous raconter le point de vue du bandit, qui lui s'approchait de la jeune femme et qui fut complètement abasourdi en la voyant disparaitre, comme absorbée par la porte. Revenons en donc à notre jeune marchande, qui reprenait petit à petit ses esprits, la vue floue, elle avait toujours cette intense douleur à l'épaule, elle avait du perdre beaucoup de sang. Elle arracha alors un bout de ses vêtements qu'elle serra contre sa blessure et regarda un peu où elle était. Elle pensa alors être morte pendant un instant, mais cela ne lui semblait pas vrai, tout était noir autour d'elle, il n'y avait rien. Elle commença alors par ce calmer, essayant de se remémorer ce qu'il c'était passé, mais à part avoir touché la porte juste avant de s'évanouir... et si... elle se concentra alors serrant sa main droite contre sa poitrine avant de toucher ce qui lui semblait être le sol. Aelia fut de nouveau aspirée avant de revenir à l'endroit où elle était juste avant, elle ne comprenait rien, mais elle était revenu chez elle. Se relevant, elle remarqua alors que le jour était déjà levée à l'extérieur, combien de temps c'était passé ? Elle ne voulait même pas y pensée, elle descendit alors les escaliers craignant de ce qu'elle allait trouver. Arriver en bas il ne semblait plus y avoir personnes à part... le corps des ses parents... étalés au sol, elle s'en approcha alors, tandis que des larmes commençait à couler le long de ses joues, finissant par ressembler à une vrai cascade. En à peine quelques minutes, elle a perdu tout ce à quoi elle tenait, totalement effondrée, elle entendit la porte se pousser légèrement, reculant en arrière, elle essuya ses larmes avant de voir Ébène entrant frileusement dans la maison. Un léger sourire se forma sur la bouche de la jeune marchande avant qu'elle n'aille serrer la jument dans ses bras. Elle finit par se calmer après un instant et se dirigea vers les écuries pour mettre rapidement une selle à Ébène et partir vers Piltover, sa blessure lui faisant de plus en plus mal et ... elle devait aller chercher de l'aide, elle se mit sans plus attendre en chemin, mais finit de nouveau par s'évanouir sur le chemin, Ébène continuant sa route pour arriver à la cité du progrès.

Aelia ouvrit de nouveau les yeux, dans un autre endroits qu'elle ne connaissait pas, elle était allongée dans un lit, un bandage à l'épaule qui d'ailleurs la faisait moins souffrir, visiblement on l'avait soignée, Ébène avait donc réussi à l'emmener jusqu'à Piltover. Quelques jours après, Aelia put enfin partir, maintenant tout aller changer pour elle, on était déjà venu la voir et on lui avait remis une lettre ainsi qu'une petit boite fermé à clef, et elle savait où elle se trouvait,elle l'avait beaucoup trop vu pour oublier. Elle passa avant voir ses parents qui avait été enterrés pendant sa convalescence, leurs rendant un dernier hommage avant de rentrer chez elle. Rentrant avec sa jument, elle arriva en soupirant devant sa maison, en entrant il ne restait plus que le désordre qui avait été causé. Elle s'approcha alors de la cheminée et passa sa main en dessous, prenant un clé caché dans un rebord caché, elle se souvenait avoir vu plusieurs fois son père cacher la clé ici. Elle finit par ouvrir la boite et trouva à l'intérieur un étrange objet dorée, ornée de plusieurs diamant et d'une gemme étrange d'une couleur noir au centre. Ne comprenant pas dans un premier temps, elle se décida à ouvrir la lettre :

" Ma jolie, si tu lis cette lettre, c'est que je ne suis plus de ce monde et j'en suis désolé, je n'espérais pas que cela arriverais, mais je m'y était préparé. J'espère que je ne te laisse pas en plus de ma mort d'autres soucis, je sais que ça doit être dur de se retrouver seule comme cela. En tout cas tu peux vendre le bijou que je t'ai donné, il est dans notre famille depuis longtemps, à ce qu'il parait il aurait des pouvoirs magiques, mais ça fait bien longtemps qu'on as plus vu de magiciens dans notre famille. Je te souhaite que du bonheur et courage tu es forte, intelligente et belle, rien ne peut t'arrêter, ma jolie. "

Aelia laissa de nouveau échapper des larmes sur ses joues, mais cette fois-ci elle se repris de suite, les essuyant d'une traite. Elle comptait bien s'en sortir, un malheur est arrivé, mais la vie ne s'arrête pas pour autant et elle savait déjà ce qu'elle allait faire. Juste avant, il y avait une chose qu'elle voulait vérifier, d'autant plus que la lettre de son père l'avait troubler sur ses soi-disant ancêtres mages. Elle s'approcha alors de la porte où elle c'était fait attaquer et la toucha de nouveau en fermant les yeux, mais rien ne se passa. Comme la dernière fois, elle se concentra alors et recommença, cet fois ci elle se fit aspirer de nouveau dans cet étrange monde noir, mais qui semblant pourtant si lumineux. Elle se mit alors à marcher, mais elle avait l'impression de faire du sur place, d'autant plus qu'elle ne voyait pas vraiment de sol. Réfléchissant un instant, toutes les possibilités qu'elle entrevoyait lui semblait folle. Elle commença alors à essayer plusieurs manière d'utiliser ce pouvoir étrange, cela pendant plusieurs semaines. Au final il lui semblait comme ouvrir une autre dimension qu'elle pouvait rejoindre via de la matière, il semblerait que cela marche sur une portion de sol et des murs, elle remarqua aussi qu'elle pouvait y déposer des objets,ce qui était au final très pratique. Bien elle en avait appris assez sur ça pour le moment, elle allait être occuper maintenant. Dans un premier temps elle revendit donc le bijou que lui avait donné son père, ce qui lui assura une très bonne somme de départ, bien plus que ce qu'elle avait cru, le bijou était emplie de magie qu'on lui as dit, elle avait bien fait de le faire expertiser, il faudra qu'elle fasse attention à l'avenir.
Grâce à cette somme elle put commencer son entreprise, tout d'abord elle embaucha plusieurs employer pour s'occuper des champs, elle passa du temps à leur apprendre, mais une fois fait cela lui fera une occupation en moins. Elle continua ensuite en agrandissant son magasin, elle dépensa aussi beaucoup d'argent dans de la publicité, ce qui n'auras pas été une mauvaise erreur, Aelia proposait toujours des produits frais et de bonne qualité, les gens était satisfait et donc heureux, c'est comme ça que les choses marches. Elle agrandi alors aussi sa ferme et en acheta d'autres dans les environs, il lui fallait une bonne production après tout. Après quelques années elle commença alors à amasser une jolie fortune, même si ce n'était pas toujours facile et qu'il lui fallut tout de même 5 ans pour ce mettre en place.
Mais tout cela ne suffisait pas encore pour notre marchande, rester à Piltover était intéressants, mais il n'y avait pas que une seule ville. Elle laissa alors des instructions à ses employés et commença à voyager, dans un premier temps elle se rendit à Ionia, cela pouvait paraitre cruel pour certains, mais elle allait profiter de la guerre, même si elle voulait vraiment aider ses pauvres gens. C'est donc accompagné de Ébène que Aelia se rendit sur cette nouvelle île avant de se diriger vers le Placidium, la capitale. Une fois sûr place, elle se rendit voir des charpentiers, ce qu'elle voulait ? racheter leur entreprise, chose qui ne fut pas aisé, mais après de longues paroles et un peu de boisson la marchande réussit à obtenir ce qu'elle souhaitait. Elle envoya de suite un message à Piltover, cela prendrait plusieurs jours à arriver, mais elle aura de quoi s'occuper en attendant. Elle se dirigea alors vers plusieurs villages détruit par la guerre, aidant à les reconstruire à un prix qui pourraient sembler dérisoire. Après plusieurs jours, plusieurs ouvrier arriver de Piltover s'installèrent aussi, Aelia s'occupa de ça et il vinrent les aider sur les travaux qui allèrent de plus en plus vite, sans pour autant rechigner la qualité, la marchande y faisait attention. Et au fur et à mesure son entreprise se fit connaitre, ramassant de plus en plus de contrat et pouvant maintenant augmentés ses prix, ayant prouvé la qualité de leur travail. Tandis que de son côté elle achetait des terrains ainsi que d'autres magasins. Elle passa aussi un contrat avec une forge Ionienne, Il acceptait de la fournir lorsqu'elle en aura besoin, on ne sait jamais ce que désire un client après tout. Elle resta alors un petit moment avant de retourner à Piltover s'occuper de ses affaire, mais elle n'y resta pas bien longtemps, elle préférait de loin bouger, elle décida donc de s'acheter une roulotte, une idée toute bête me direz vous, mais cela lui permettra de continuer à vendre tout en voyageant dans tout Runeterra.

Elle continua alors son voyage dans les terres du nord de Runeterra, passant en premier par Noxus, ce ne fut pas facile de s'installer là-bas, la loi du plus fort qui y règne ne facilite pas les choses, mais c'est là-bas que Aelia appris aussi quelques choses d'important, le moindre renseignements à son importance, sinon par plusieurs fois ces magasins aurait fait faillite, visiblement là-bas les gens n'hésite pas à se faire des coups dans le dos. Aelia décide alors de ne pas se laisser faire aussi facilement. A force d'efforts et aussi car elle savait ce faire discrète, peu de monde sait qu'elle dirige une véritable empire financier maintenant, c'est quelques choses auquel elle fait attention, elle finit donc par accéder à des recoins plus sombre de la ville et c'est la que l'inconscience prend place comme dirait certains. Malgré tous ça mort ne fut pas prévu pour se jour là, car on peut dire ce que l'on veut, si il y a une chose qui attire les gens par ici sont les richesses, et Aelia sut tirer partit de cela, commençant à se former un réseau d'informateurs, à Noxus en tout cas, il faudrait qu'elle s'y intéressent dans les autres villes. Et finalement elle réussi aussi à s'installer aussi à Noxus, même si elle ne savait pas si ça allait durer ici. Ce ne fut alors qu'une question de temps avant qu'elle ne s'intéresse à Démacia, proposant toujours des produits d'une bonne qualités, passant beaucoup de temps à vérifier cela, elle n'eut pas vraiment de mal, d'autant plus que l'on pouvaient voir des affiches pour ses magasins un peu partout ainsi qu'un bon bouche à oreille.
Elle avait fini par être d'une extrême polyvalence, pouvant vendre n'importe quoi, à ceux le désirant, mais pas n'importe qui, la marchande y faisant attention tout de même. Elle continuait alors de voyager sur les routes, tout cela lui avait pris une dizaine d'années aux final et elle avait envie de s'aérer un peu l'esprit. Au fur et à mesures de ces voyages, elle avait trouver des villages isolés dont personnes ne s'occupaient et qui se débrouillait comme il le pouvait et puis avec tout cela, elle avait tellement été occupée qu'elle en avait oublier l'appel de l'aventure, cela lui manquait et elle espérait tomber sur des endroits mystérieux, remplies de trésors, après tout l'on n'est jamais assez riche.

Revenir en haut Aller en bas
Sona Buvelle
Les mots sont des notes de musiques
avatar
Messages : 245
Date de naissance : 26/03/1999
Date d'inscription : 24/03/2016
Age : 19
Les mots sont des notes de musiques
Mer 11 Juil - 18:57
Bonjour Aelia !

Avant de valider ta fiches nous aimerions que tu y apporte quelques modifications et que tu précises plusieurs points qui nous interrogent.

Physique : Pas grand chose à redire, si ce n’est que la couleur ambre n’est pas si répandue mais bon, à côté des excentricités de bien d’autres personnage c’est vrai que cela ne paraît pas anormal. C’est même un signe distinctif plus marquant que sa coupe de cheveux ^^

Spoiler:
 

Caractère : Nous reviendrons dessus plus tard

Histoire :

- Il y a quelques maladresses à différents endroits. On doit parfois relire plusieurs fois pour être certain de comprendre ce que tu écris. Par exemple durant la rencontre avec Ebene, on pense d’abord que c’est la jument qui accouche et on a l’impression qu’au final la mère et la fille étaient Ébène (même si on se doute que dans l’histoire seule la pouliche est important, l'ambiguïté est là)

- L’attaque des bandits et la découverte de ses pouvoirs : Quelques petites questions :
a) Pourquoi des bandits attaquent une ferme ? De nombreux endroits sont plus intéressants, la paysannerie n’est pas un milieu très aisé. Et puis pourquoi avec tant de violence, avec l’équipement du GIGN il leur aurait suffit de menacer la famille sans avoir besoin de risquer d’être poursuivi pour meurtres. Ou alors c’est une association de malfaiteurs avec un autre but mais comme tu n’en parles plus après on ne comprend pas vraiment à quoi sert cet événement.
b) Bon c’était en partie de la mauvaise foi ; on sait pourquoi les bandits sont là : découvrir ses pouvoirs et perdre ses parents. Mais elle reste pertinente tout de même car ces deux passages auraient pu arriver différemment. Pourquoi vouloir faire un énième personnage orphelin (oui c’est Sona qui parle et alors) quand cela n’apporte pas vraiment au développement du personnage ? Elle fait son deuil en dix minutes et la présence ou l’absence de ses parents ne change pas vraiment grand-chose à son développement personnel.
c) Quelques précisions seraient utiles sur les pouvoir d’Aelia : entre-t-elle dans un autre monde via la matière ? Ou pénètre-t-elle la matière elle même ? Que se serait-il passé si la porte de sa chambre avait été défoncée ? Serait-elle bloquée ? Perdue dans ce monde noir ou éclatée en 1000 morceaux avec la porte ? Combien de temps peut-elle rester à l’intérieur ? Peut-elle se déplacer d’un endroit à l’autre dans le monde réel en se déplaçant dans cette pièce ? Les objets y seront-ils à chaque fois ou doit-elle retourner au point précis où elle les a posés ? Et cetera et cetera, en somme : quelle est l’étendue de ce pouvoir ?

Entreprise :

PILTOVER

-Faire fortune dans une ferme ? Même une exploitation très productive prend plus de cinq ans à pouvoir racheter les concurrents proches … Mais bon mettons qu’elle y arrive.

- Elle annonce à ses employés qu’elle part seule sur un autre continent pendant plusieurs mois/années, et quand elle revient tout est intact, tout le monde a été honnête alors qu’elle n’est encore “personne” dans le monde et que c’est dans son exploitation que résidait sa fortune ? J’en connais qui ont tout perdu pour moins que ça … Mais bon mettons que tous les employés soient honnête et que personne d’autre ne soit passé par là.

IONIA : probablement le point avec le plus de choses à dire :

-Les ouvriers arrivent après plusieurs jours à Ionia ? En sachant qu’il faut aller à cheval jusqu’à la ville la plus proche pour trouver un attelage pour aller à une ville portuaire pour enfin prendre le bateau jusqu’à l’île sur laquelle il faudra encore avancer pour aller à la capitale et dans les différents village … Ca fait un trajet un peu plus long que quelques jours … d’autant qu’il a fallu attendre que le message arrive à Piltover.

-Dans le caractère tu annonce qu’Aelia ne fait jamais d’arnaque … Faire boire quelqu’un pour le convaincre de se laisser racheter ressemble tout de même à une petite malhonnêteté non ? ironie

-Une entreprise de charpentier ? A Ionia ? Tu as contacté le PDG pour lui annoncer que tu avais un business plan sur 18 mois ? C’est un petit peu décalé. Autant des “entreprises” peuvent exister à Piltover ou à Zaun, autant la, on trouve plutôt des associations de quelques artisans et ouvriers.


-Les Ioniens étaient des gens très pacifistes et ont appris à devenir très violent à cause de Noxus, il ont subi des pertes innombrables pour protéger ce lieu, ce n’est certainement pas pour le vendre juste après.


-D’ailleurs cette guerre est finie depuis 15 ans selon l’ancien lore. La reconstruction elle est déjà bien entamée. Et si tu considères le nouveau lore et donc qu’elle est arrivée pile à la fin c’est quand les troupes de Noxus se retirent. Ca paraît un peu compliqué pour un achat de terres.

-Il faut aussi songer au fait que selon le nouveau lore “les habitants des nombreuses provinces d'Ionia se sont toujours considérés comme faisant partie du monde naturel et ont adapté leur mode de vie à la faune et à la flore fantastiques qui les entourent. Une si étroite symbiose naturelle surprend les étrangers, mais cette interdépendance a permis aux habitants et à la terre de prospérer pendant d'innombrables générations.”
Et, même si cet aspect est moins fort dans l’ancien lore il est tout de même existant, quelqu’un qui n’est pas ionien ou qui n’y a pas longtemps vécu aurait du mal à comprendre cette symbiose. Les Ioniens ne laisseront pas des bûcherons abattre n’importe quel arbre ni construire n’importe quoi n’importe où n’importe comment.

-Les Ioniens sont attachés à leur île, d’ailleurs elle ne leur appartient pas. C’est une terre sacrée, dans laquelle ils essaient de vivre en harmonie avec la nature, les esprits et cetera. Ils ont dû sacrifier une partie de cette harmonie et leur pacifisme, leurs valeurs pour la préserver ed l’envahisseur. Ce n’est pas vraiment pour en faire une usine …

-En somme le contrat avec le forgeron “il me fournirait en acier ionien si besoin” nous paraît bien plus équitable : on peut supposer un échange équitable, qui n’implique pas une possession, simplement du commerce et c’est un bon point.
Un certain MJ (Va-rus ?) a l’air très motivé pour faire un Rp avec toi pour jouer des artisans ioniens si besoin.

NOXUS
-On remarque des contradictions avec le caractère : tu nous présente un personnage qui aime l’argent certes, mais apparement en qui tout le monde peut avoir une confiance totale. Et maintenant elle a un réseau d’informateur et elle vend ce qu’elle apprend sur les gens dans les coins les plus sombres de Noxus ?

-Aelia sait se faire discrète et personne ne sait qu’elle est à la tête d’un empire financier. OK
Il y a des affiches pour ses magasins et le bouche à oreille est très présent … C’est pas synonyme de discrétion et d’anonymat…

Au final on se retrouve avec un personnage qui s’est découvert des capacités magiques mais ne les a plus jamais utilisé dans la suite de l’histoire, est à la fois riche propriétaire terrien à Piltover, magnat de l’immobilier ionien, source d’information à Noxus, commerçante à Demacia, marchande vagabonde et aventurière à ses heures perdues. Certes elle délègue son travail mais quand même … Puis vénale comme elle est, quand va-t-elle chercher ses précieux biens ? Elle fait le tour du monde tous les 29 du mois ?

En cherchant un peu on décèle comme deux personnages en un seul, la première Aelia est avide, prête à tout et possède de nombreux bien partout dans le monde et dirige son empire financier dans l’ombre.
La seconde est plus bohème, prête à aider, elle aime voyager et ne trahit jamais la confiance de quiconque. Elle va de village en village pour vendre ce qu’elle a décelé lors de ses aventures.

Quelles sont pour toi les traits les plus importants ? Essaie de retravailler ta version du personnage pour aboutir à une héroïne plus précise, plus pointue. N’essaie pas d’en faire trop au risque de perdre l’essence de ta création, cela lui laissera aussi de la place pour évoluer.

Tout cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de bons éléments : les descriptions du physique et du caractère que tu redoutais tant sont réussies, l’écriture, en dehors de quelques cafouillages est globalement fluide et de qualités (attention à la fin à la concordance des temps) mais surtout l’idée de base est vraiment intéressante, en recadrant un peu ça donne vraiment envie de voir la suite ! En somme c'est une fiches qui nous fait vraiment de l'oeil car on est plusieurs à entrevoir des belles possibilités de RP ! Continue, reste bien motivée jusqu'au bout !

Si tu as des questions ou que tu veux des conseils n’hésite vraiment pas, le staff est là pour aider Smile

Chinese Sona


Merci à ma Soso d'amour

Merci Janna:
 


Merci Ahri/la patronne

Si nous apprenions d'abord à écouter le silence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Aelia MacMillan [Validée]
» La caravane marchande de Uelli le Couard
» Création d'une communauté marchande :D
» Coopération Marchande
» Aelia Pertinax

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valoran's Battlefront :: Gestion du personnage :: Fiches des personnages :: Fiches refusées-
Sauter vers: