avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 28/02/2018
Mer 28 Fév - 1:27
« Maîtrisez vous, et vous maîtriserez l'ennemi »

 
« CARTE D'IDENTITÉ »
♦️♦️ NOM :: Lee Sin
♦️♦️ TITRE/SURNOM :: Le Moine Aveugle
♦️♦️ LIEU DE NAISSANCE :: Ionia
♦️♦️ RÉSIDENCE :: Ionia, un monastère dans Navori
♦️♦️ OCCUPATION :: Moine
♦️♦️ FACTION :: Ionia
« DERRIÈRE L'ORDI »
♦️♦️ PRENOM :: Esteban
♦️♦️ PSEUDO :: Ser Livivore
♦️♦️ AGE :: 20 ans
♦️♦️ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? :: Je suis l'architecte
♦️♦️ DES COMMENTAIRES ? :: J'ai faim .. et j'écris en #ff6600
♦️♦️ PRÉSENCE ? :: Uh variable


Lee est très protecteur, toujours prêt à aider son prochain, il ne laissera jamais un de ces amis dans une mauvaise situation, il l'aidera toujours jusqu'au bout, quitte à lui-même se mettre dans le pétrin. On peut croire qu'il est trop gentil, trop naïf mais c'est faux, le moine a déjà bien vécu et fait d'énorme sacrifice, il connaît le prix de certains. Il ne se laissera pas berné facilement par quelques larmes ou des charmes s’il ne connaît pas la personne.

Par contre s’il s'agit de proche, il peut mettre sa vie en jeu. Lee a beau être incroyablement gentil avec les siens, il est aussi quelqu’un d’intrensigeant. Il laissera toujours une chance aux autres avant qu’ils ne commettent l’irréparable, mais si ils ne la saisissent pas, alors il n’hésite pas à s’occuper d’eux. Il peut aussi être très sévère et il est déconseillé de l'énerver, sous son calme constant se cache la fureur d'un dragon, et bonne chance pour le calmer, opposez-vous à lui et ces coups pourront au mieux vous briser quelques os.

Le moine est aussi une personne incroyablement têtue, si il a une idée en tête, il sera très difficile de le raisonner ou de le faire changer d'avis, il n'a pas peur d'affronter la mort et le danger.

L'aveugle peut très bien être dynamique ou posé selon les situations, en effet, il peut passer plusieurs heures à méditer sans broncher comme il peut s’entraîner pendant des heures.

Mais Lee reste quelqu'un de sérieux dans toutes conditions, il est très respectueux et à cheval sur les règles, il se nourrit de nombreux principes, qu'il s'impose lui-même.

Oui c'est une personne qui se complique la vie, il la vie bien. Malgré tout cela, il sait profiter de moments de repos avec ces amis proches qui sont rare mais qui lui sont fidèles. Une fois qu'on connaît bien le moine, il n'est plus simplement un combattant remplie de convictions mais aussi un véritable ami sur lequel on peut se reposer. Il ne trahira jamais la confiance de quelqu'un, d'ailleurs sa propre confiance n’est pas donné à tout le monde.

Il a une volonté de fer et un mental d'acier. C'est un homme fier mais un homme torturé. Rongé par les erreurs du passés, il a beau les considérer comme une force, elles resteront  des cicatrices inguérissables dans son cœur

Quand on imagine Lee Sin, la première image qui nous vient est son grand bandeau rouge qui recouvre ces yeux, brulés par le passé. Et c'est maintenant l'élément clé de son apparence, cela montre son handicap à tout le monde sans être provocateur, mais cela fait partie entièrement de son être.

Plus précisément, le moine est un personne de taille moyenne. Il est musculairement très fort, depuis le jour où il s’est promis de ne plus utiliser ces pouvoirs magiques, il s'entraîne énormément. En tant que combattant, sa force physique est la seule chose qui lui fait gagner un combat, ces coups sont dévastateurs, mais il n'est pas que fort, le moine est aussi rapide et agile ce qui fait de lui un redoutable adversaire.

Lee a une très longue natte qu'il enroule autour de son cou, celle-ci est enroulé tout le long d'un fin bandage rouge. Cette dernière ne le gêne nullement quand il échange des coups avec quelqu'un ce qui peut paraître surprenant. Il a un petit bouc qui se distingue bien sur on visage. Le moine a le corps couvert de tatouages à différents endroits, sur le côté droit de son crâne, sur son épaule et son pectoral droit, sur le côté gauche de son ventre ect … et pourtant ces derniers ne sont pas très voyants, du moins, ce n'est pas la première chose que l'on voit chez lui alors qu'ils sont nombreux. En effet ces derniers lui donnent un style bien particulier mais ne sont pas de trop, ils lui donnent un certain charme.

Vestimentairement, Lee n'est pas beaucoup vêtu, il se contente d'un bas noir d'une matière qui ne le gêne pas pour faire de grands mouvements, entouré d'une ceinture avec des tissus rouge et deux anneaux dorés sont accroché au-devant de celle-ci. Les seules choses qu'il porte en plus sont des bandages blanc entouré par des ficelles rouges au niveau des avant-bras et des mollets, ceci lui permets de protéger son corps contre les puissants coups qu'il donne.

Le moine aborde un air dur, déterminé, il porte cela sur son visage, il a une grande prestance auprès des autres, pouvant les mettre mal à l’aise. En revanche sa présence est aussi source de réconfort pour ceux qui sont plus proche de lui.


« Dis moi Lee, tu peux encore me raconter ton histoire ? »

Il voulait encore l'entendre ? Décidément cet enfant était d'une patience sans nom, il lui avait raconté un nombre incalculable de fois. En même temps il n'avait rien d'autre à faire …

« Tu ne veux pas que je t'en raconte une autre ? Plus Joyeuse ? »

« Non je veux celle là, elle m'intrigue encore. »

L'aveugle soupira et se redressa doucement avant de s'adosser contre un arbre. Les petits oiseaux gazouillaient un peu partout, le soleil tapait, la température était élevée, et tout était calme autour, il était seul et tranquille ici. Pourtant, il ne voulait pas raconter cette histoire encore une fois à cet enfant.

« S'il te plaît tu peux au moins faire ça pour moi... »

Il avait raison, le moine soupira encore une fois et commença son récit, tripotant une petite branche entre ses doigts, comme si cela lui demandait une forte concentration de raconter ceci.

« Il y a longtemps j'étais un jeune garçon, comme toi ... »

Rien qu'à ces mots sa gorge se serrait, ceci semblait lui demandé de lourds efforts.

« Le plus loin dont je me souvienne, c'est quand je suis entré dans l'Arcanum Majoris pour devenir invocateur. Depuis tout petit, j'étais fasciné par les bouquins d'arcanes magiques et j'apprenais déjà des choses dessus. Je m'étais destiné à devenir un puissant invocateur. Je me rappelle encore cette première impression que j'ai eu en voyant les immenses portes derrière lesquels étaient formés les meilleurs, enfin mon rêve se réalisait, j'allais enfin pouvoir faire ce que j'aimais. »

« Moi je voulais faire chasseur comme mon père ! »

Le moine sourit même si son cœur se serra, il tapota la tête du garçon, il était vif et toujours énergique, il devait vraiment être apprécié.

« Et un jour, j'appris que j'étais reçu à l'Arcanum Majoris, c'était le plus beau jour de ma vie, j'allais pouvoir faire ce que j'aime le plus ! Dès le début mes talents et ma motivation se firent ressentir. J'étais au-dessus de tout le monde, j'étais le meilleur, même le grand conseiller m'avait prit sous son aile, je n'avais rien à envier aux autres, j'avais le niveau des meilleurs invocateurs alors que je n'avais pas finis ma formation. »

« Pourquoi tu n'es pas resté invocateur alors ? Si tu étais si fort que ça, tu aurais pus être super fort ! »

Le moine soupira et se frotta doucement le bras, il lui fallut attendre quelques secondes avant de pouvoir reprendre son histoire.

« J'ai fais une bêtise, une grosse. Je voulais montrer que j'étais apte à devenir invocateur en montrant mes talents, comme ça je n'aurais pas à attendre la fin de mon cursus et je n'aurais plus à supporter la lenteur des autres. J'ai décidé d'invoquer un animal des jungles pestiférées. Mais … cela ne c'est pas déroulé comme prévu et c'est un jeune enfant qui est apparu à la place, souffrant, atrocement défiguré, et je n'ai rien fais pour l'aider, je l'ai juste regardé ... »

Il se tourna vers le jeune garçon l'air désolé et celui ci pencha la tête d'un air penseur.

«Et après ?»

«Les jours suivants, je suis resté enfermé dans ma chambre, on apprit plus tard que le village du garçon avait été détruit dans le contre coup du sortilège. La ligue était prête à me pardonner. Oui. Mais moi non. Moi je ne me pardonnerai jamais cela, je vivrai toujours avec ce poids. J'ai donc décidé de partir rejoindre le monastère Shojin à Ionia, ma terre natale, pour essayer de me repentir de ce crime.»

Le jeune homme observa la végétation abondante autour de lui.

«C’est pour ça que tu es revenu ici !»

Le moine hocha la tête, cette terre avait quelque peu réussi à l’apaiser à son retour, l’ambiance ici étant totalement différente de ce qu’il avait toujours connu.

«J'ai ensuite passé plusieurs années à m'entraîner aux arts martiaux là-bas, je me suis promis de ne plus jamais utilisé mes pouvoirs magiques sous leurs formes de base. J’ai redoublé d’effort pour coupler ma maîtrise du combat au corps à corps à mes aptitudes magiques. J'ai donc passé beaucoup de temps à méditer, à muscler mon corps, pour être celui que je suis aujourd'hui. Mais ce n'est pas tout, Ionia était occupé par Noxus depuis que j'étais dans le monastère et les ioniens protestaient contre l'occupation des noxiens mais ne se faisaient pas entendre. J'ai décidé de me brûler vif pour les aider à protester, une fois le feu allumé, je me suis dit que j'allais mourir, c'était le prix à payer pour mon erreur.»

Le garçon prit un air surpris et s’agita

«Mais ça doit être super douloureux, déjà quand l’eau est trop chaude, je me brûlais et ça faisait super mal !»

Le moine rit doucement et lui flatta la tête

«Oui c’est vrai …. Mais deux mois plus tard j'étais encore là, vivant, mon corps dans le brasier géant, bientôt mon âme allait me quitter mais avant que ça arrive, les flammes furent éteintes. Ionia était libre, la ligue avait fait un nouveau match en me voyant brûler. J'étais considéré comme un héros pour Ionia. Malheureusement, j'avais perdu la vue, un prix bien léger à mon goût. J'ai passé encore un certain temps à m'entraîner avec mon nouvel handicap puis j'ai décidé de continuer sur cette voie, aider les autres. J'ai donc décidé de m’isoler dans la région de Navorin, seul dans un monastère, cette région étant affaibli suite à cette guerre.»

Le jeune garçon sembla pensif, comme s’il réfléchissait à quelque chose, puis il se décida à reprendre la conversation.

« Tu m'as dit que depuis que tu es aveugle, le visage de ce garçon, celui de l’invocation, est l'une des seules choses dont tu te souviens nettement, mais je ne t'ai jamais demandé pourquoi ? »

Lee sembla hésitant, il prit une grande bouffée d'air et détourna le visage, pour regarder ailleurs … si il pouvait voir.

« Parce que depuis je m'en veux de n'avoir rien pus faire pour lui, et de l'avoir privé de sa vie. Sans moi il serait toujours vivant, et serait sans aucun doute un jeune homme avec une petite amie, peut être déjà un enfant ... »

« Mais ce n'est pas de ta faute, tu ne voulais pas, si tu avais pu me sauver tu l'aurais fais »

« Mais je n'ai rien pus faire, et je ne veux plus jamais que cela arrive. Je ne veux plus souffrir de mon impuissance ... »

Le jeune garçon se leva et prit le moine par le cou pour l'enlacer doucement, il n'avait presque pas de force, il était si fragile.

« Moi je ne t'en veux pas, parce que tu te souviens de moi et tu sais que ce que tu as fais n'es pas bien. Je veux plus que tu sois triste à cause de ça, en plus tu viens me raconter des histoires donc ce n'est pas grave. »

L'aveugle sourit tristement et se redressa en s'étirant.

« Ce n'est pas possible, même si tu le veux, je ne pourrais pas me pardonner de ne pouvoir te faire vivre que dans ma mémoire. »

Il se mit alors en marche vers son monastère, laissant l'endroit calme derrière lui, désert.

Revenir en haut Aller en bas
Varus
Le Dernier Gardien
~ Papi Varus ~
avatar
Messages : 197
Date d'inscription : 15/01/2017
Le Dernier Gardien ~ Papi Varus ~
Jeu 8 Mar - 21:38
Salut Lee !

Désolé pour l'attente, mais j'ai des excuses. Ce n'est pas comme si j'étais débordé, mais presque. Crazy Enfin... merci pour ta patience.

Les choses sérieuses !
Tu es "l'architecte", alors laisse-moi te dire que tu aurais pu faire mieux ! Weird A commencer par la forme : de nombreuses fautes d'accord ont perturbé ma lecture, en particulier au cours de l'histoire. Un peu de relecture ne ferait pas de mal.

Concernant les descriptions, j'avoue avoir eu un blocage sur le style employé. Je n'aime pas l'utilisation d'un narrateur extérieur qui semble vraiment se mêler de ce qui ne le regarde pas. Quand c'est bien tourné, ça peut donner quelque chose de très intéressant, mais ici, je ne sais pas, ça semble "forcé". C'est une remarque plus personnelle que pertinente, qui relève plus d'un goût personnel, mais je tenais tout de même à le dire.

Voilà quelque chose qui me chiffonne plus objectivement. Tu décris Lee comme charismatique. Mais ta description ne rend pas du tout cette impression. (Et ton histoire non plus.) Il ne s'agit pas tant de le dire que de le faire ressentir. Même si par le biais de son jugement et des histoires officielles, on sait, on sent qu'il est charismatique (au côté de plein d'autres qualités), il manque quelque chose ici pour qu'on y croie réellement.
A noter que tu ne décris nulle part la façon dont Lee perçoit le monde... Pourtant, il se débrouille bien pour un aveugle ! C'est quelque chose d'extrêmement important à mes yeux, car ça détermine sa façon de bouger, de combattre... de vivre, tout simplement ! Que ça ne soit pas mentionné passerait presque pour de la négligence, et c'est bien dommage.
Un point positif est qu'au travers de pas mal de sous-entendus, on comprend que tu connais bien le personnage. Mais même cela a un revers, car tu ne fais qu'évoquer les faits sans les développer. Je m'attendais à un développement dans la partie histoire, car ça sonne comme un teaser, mais non. Même si on connaît l'histoire de Lee, si tu tiens à rappeler certains évènements de sa vie qui ont conduit à ce qu'il est devenu jusqu'ici, autant ne pas le faire à moitié !

La première remarque que je me suis fait en lisant ton histoire est que même si la situation est légèrement différente, la trame, le déroulement et la conclusion sont exactement les mêmes que dans la nouvelle officielle. Un peu d'originalité !

A partir de là, tu dois penser que si tu dois refaire l'histoire, le reste se passe de commentaire. Mais je veux préciser quelques éléments. Ton récit est survolé. Très peu de détails, on ignore le ressenti de Lee. Ca renforce l'impression d'être dans le flou par rapport à ses sens, et ne rend pas honneur à sa prétendue prestance.
Je veux aussi revenir sur le fait que Lee utilise la magie du feu dans ton histoire. Et pour cette magie du feu, il y a la magie, et le feu. Tout d'abord, Lee a juré solennellement de ne plus utiliser la magie. Cela fait partie de sa pénitence pour expier sa faute. Qu'il y ait recours de manière aussi triviale est donc hors de propos. Ensuite, lorsqu'il joue avec le feu devant Ashram, il ne faut pas oublier qu'il revit son immolation, et est au cœur d'une illusion. Le feu entoure son corps, et puisqu'il peut manipuler les flux arcaniques, il déforme les flammes comme manifestation de sa puissance. Le feu n'est pas son élément plus qu'un autre. J'ai l'impression que sur ces points particuliers, tu as manqué quelque chose...

La validation n'est pas aussi loin que peut le laisser supposer la longueur de mon commentaire, mais les choses devaient être dites. Tu as encore du boulot !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 28/02/2018
Mar 13 Mar - 11:36
Oya !

Voilà le deuxième jet de la fiche, le premier étant plus un test de choses différentes que ce que je fais d'habitude pour voir ce que ça donnerai et je savais déjà que c'était pas très concluant xDD

Du coup j'ai refait des descriptions plus conventionnels et ( je pense ) plus complètes. J'ai refais une tout autre histoire et bien qu'elle soit spéciale, je l'aime beaucoup.

Voilà je m'en remet à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Varus
Le Dernier Gardien
~ Papi Varus ~
avatar
Messages : 197
Date d'inscription : 15/01/2017
Le Dernier Gardien ~ Papi Varus ~
Mar 13 Mar - 17:12
Bonjour à nouveau Lee !

Les descriptions sont effectivement plus classiques, mais je n'ai plus à revenir dessus. (Ceci dit, tu n'étais pas obligé d'en modifier le style, je n'avais fait part d'une appréciation personnelle à ce propos.)

En revanche, je vais être honnête avec toi. L'histoire est certes originale, bien que certaines tournures soient maladroites. Elle conviendrait, si tu nous avais au moins dit la vérité. Car comme un peu partout, on n'apprécie guère le copier-coller.
Je n'ai aucun doute que ce récit soit ton œuvre, mais reprendre l'histoire d'une candidature datant d'un an sur un autre forum et la faire passer pour inédite donne un peu l'impression que tu nous prends pour des billes...
Je t'attends sur discord si tu veux en discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Varus
Le Dernier Gardien
~ Papi Varus ~
avatar
Messages : 197
Date d'inscription : 15/01/2017
Le Dernier Gardien ~ Papi Varus ~
Mar 1 Mai - 20:13
Bonjour @Lee Sin,

Où en es-tu de ta candidature ?
Puisque le lore de Lee a changé entre temps, tu es libre de faire une adaptation de l'ancien ou du nouveau lore si tu le souhaites.
Tiens nous au courant !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valoran's Battlefront :: Gestion du personnage :: Fiches des personnages-
Sauter vers: