Karthus - Oh Nécronomicon, parle-moi de cette Liche...

 :: Gestion du personnage :: Fiches relationnelles et suivis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 8
Date de naissance : 13/10/1996
Date d'inscription : 12/06/2017
Age : 21
Localisation : Où la mort doit être offerte | Îles Obscures
Emploi/loisirs : Faucheur et Guide d'âme
Ven 4 Aoû 2017 - 2:41
« La mort n'est qu'une libération. Pourquoi fuir un tel ravissement ? »

 
« CARTE D'IDENTITÉ »
♦♦ NOM :: Karthus
♦♦ TITRE/SURNOM :: Liche / Deathsinger
♦♦ OCCUPATION :: Héraut et guide de l'au-delà
♦♦ LIEU DE NAISSANCE :: Noxus / ''Renaissance'' : Îles Obscures
♦♦ RÉSIDENCE :: À mon sanctuaire aux Îles Obscures.
♦♦ FACTION :: Îles Obscures
« LA LIGUE »
♦♦ VOTRE RÔLE: :: Mage
♦♦ OPINION SUR LA LIGUE :: C'est une perte de temps.
♦♦ PRESENTATION :: Karthus, The Deathsinger
♦♦ AUTRES ? :: ''Le Métal, seul fait battre mon cœur.''






Avant toute chose et surtout toute rencontre, il est à savoir que malgré ma forme physique -contredisant certains de mes dires, en apparence- est loin d'être une prison à travers laquelle, mon âme pourrait connaître les douleurs via les armes ou objets des plus classiques. Épées, armes à feu et tout objet sans quelconque magie passera au travers de mon corps, comme le spectre que je peux être.

Déni de mort : Au moment du trépas, suspendez l'instant. Tel est ma condition depuis des siècles et le sera encore pour longtemps. Mais lorsque la mort surviendra pour moi, qu'adviendra-t-il ? Mon âme surpassera cette dernière et me permettra de guider bien d'autres esprits égarés, pendant encore quelques instants. Cependant, ne vous méprenez pas, tant qu'il y aura de la vie, j'existerai pour y mettre fin et vous libérer de cette triste illusion qui vous prive de la beauté de l'inéluctable. Après tout, ne suis-je pas la mort ? -Ou ce qui s'en rapproche le plus.-


Dévastation : Ces sphères aux lueurs des spectres des Îles Obscures, n'est qu'une interprétation d'une partie de mon pouvoir qui se voulait limiter par les Invocateurs et l'Institut. Une énergie morbide/maladive et de couleur turquoise envahis bien ma main droite, ou celle libre de tout mouvement, trahissant le cours instant de son incantation. Cette puissance tirée de la mort elle-même, sous ma volonté, se dirigera directement vers vous pour vous envelopper afin de vous faire connaître la caresse de l'inévitable, elle pénétrera votre et vous fera connaître la froideur de la mort. Cherchant à rejoindre votre âme, elle finira par l'extirper de votre corps pour ainsi la libérer.
-Il est bien évidant qu'en fonction des situations, cette compétence ne tuera pas forcément.-


Mur de douleur : Laissez-moi vous montrer à quel point le corps n'est qu'une gêne pour l'âme. Pourquoi utiliser l'énergie des Îles uniquement dans le but d'infliger des dégât ? Voyez sortir du sol deux piliers spectraux surplombés par un feu glacial, entre ces minces structures s'écoulent des esprits, tel un rideau d'eau spectral. Osez traverser et ressentir ses âmes qui entraveront votre enveloppe charnelle, limitant votre mobilité, engourdissant chacun de vos membres, vous retenant de leurs griffes, afin de vous faire subir la trahison de votre propre corps face à l'inévitable. Vous pourrez par la même occasion entendre les complaintes des défunts, recherchant les êtres qui leurs son précieux et qui seraient encore prisonniers de la vie.


Souillure : Une Aura maladive prend place autour de moi dans une large zone dont le champ d'action ne demande qu'à prendre de plus en plus d'ampleur. À peine quelques secondes et des murmures, des voix, des plaintes.. des chants familiers se feront entendre tandis que les âmes récemment libérées du joug de la vie, me rejoindront à travers cette zone. Ces âmes décriront des cercles autour de mon être ou flotteront non loin, attendant patiemment mes instructions. Vous souhaitez rentrer dans cette souillure ? Ou vous y êtes peut-être déjà ? Attendez-vous à sentir votre chair céder sous les griffes spectrales de ces esprits. Il est possible que sous ma volonter, ces âmes viennent directement à vous.


Requiem : Ah, le doux chant de la mort. Une Incantation demandant une certaine ressource en fonction de l'intensité émise dans cette dernière. Récitée tel une formule, tel une lettre relatant ses derniers mots ou comme un chant funèbre. Si vous entendez ce chant, c'est que la lumière funeste de la mort vous enveloppe déjà, avant de mettre un terme à votre vie.
--Chantez ! C'est votre dernier souffle !  

Mordekaiser : À croire que notre relation n'est due qu'aux Îles Obscures [ Et dans un autre contexte au groupe Pentakill. ] La seule chose que nous pouvons avoir en commun et le fait d'offrir la mort à tous. Cependant, là où il asservit ses esprits , leur offrant ainsi un but, moi-même je leur offre un sens.


Thresh : : Une relation similaire à notre Maître du métal (ou Revenant de Fer). À la différence que ce Garde aux chaînes n'assouvit pas ses victimes, mais leurs fait subir la tourmente éternelle, enchaînées dans sa lanterne où elles ne pourront jamais sortir. Là où je peux tolérer que les vivants puissent être enchaînés, les âmes quant à elles, doivent rester libre.


Soraka : Étant la mort (ou son plus fidèle représentant) et elle l'Enfant des étoiles et représentante de la vie. Il est alors évident que même si sans l'un, l'autre ne peut exister et inversement, que nous sommes tout deux des êtres totalement opposés et donc rivaux, depuis... Bien des siècles.


À venir.

Fait par Soraka pour Valoran's


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?
» Texte qui parle d'un scandale autour du colloque de Montreal VRAI OU FAUX!!!
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Mario Andresol parle de la 18e promotion de police
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valoran's Battlefront :: Gestion du personnage :: Fiches relationnelles et suivis-
Sauter vers: