/! Activer les pop-up lors d'une arrivée de MP pour écouter la notification sonore :) Modifiable dans mon profil/!

avatar
Masculin
Messages : 1
Date de naissance : 13/11/1996
Date d'inscription : 12/06/2017
Age : 20
Localisation : Îles Obscures
Emploi/loisirs : Faucheur et Guide d'âmes
Ven 23 Juin 2017 - 22:33
« La mort n'est pas la fin du voyage, ce n'est que le début... »

 
« CARTE D'IDENTITÉ »

♦♦ NOM :: Karthus
♦♦ TITRE/SURNOM :: Liche / The Deathsinger
♦♦ LIEU DE NAISSANCE :: Bas-fond de Noxus / ''Renaissance'' : Îles Obscures.
♦♦ RÉSIDENCE :: À mon sanctuaire aux Îles Obscures.
♦♦ OCCUPATION :: Héraut et guide de l'au-delà.
♦♦ FACTION :: Îles Obscures
« DERRIÈRE L'ORDI »

♦♦ PRENOM :: … Karthus ?
♦♦ PSEUDO :: Chains
♦♦ AGE :: 20 ans depuis quelques siècles.
♦♦ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? :: À travers les murmures de certaines de mes âmes.
♦♦ DES COMMENTAIRES ? :: ''Tous entendront le doux chant de la mort. ''
♦♦ PRÉSENCE ? :: ''Désolé, je suis booké jusqu'à... la fin des temps.'' ( Quelques soirs en semaine, mais il est préférable de favoriser le week-end. )






Cette liche qui était autrefois humaine, était une fervente adepte et fanatique de la mort. Cherchant à comprendre ce qu'elle était, ce qu'elle représentait et ce qu'elle engendrait. Il fit rapidement un trait sur les principes qu'honoraient et respectaient ses semblables, pour s'investir entièrement à ce qu'il idolâtrait : la mortalité. Ayant déjà ce goût très prononcé pour cette dernière, Karthus s'était rapidement détaché de beaucoup de sentiment que les humains pouvaient posséder. Faisant de lui un être froid et peu accueillant. Son comportement fut tel qu'il put servir indirectement la mort, malgré sa condition de mortel en tant que "Compteur de Kindred."

Bien que les vivants n'étaient pas forcément la compagnie qu'il pouvait apprécier, il devait s'en contenter. Ses chants funèbres ou plus communément appelés Requiem, étaient reconnus. Érigés en l'honneur des défunts, ses chants arrivaient à réconforter ceux, dont le cœur était tiraillé par la perte d'un être cher. Ce n'était pourtant pas les mortels qui l'intéressaient...
La mort restait une obsession. Non. Son obsession.
Passant par la suite son temps aux côtés de ses semblables qui étaient aux portes de l'au-delà, sa curiosité malsaine pour cette existence après l'inévitable n'avait de cesse de croître au fil du temps.

Jusqu'au jour où il devint Liche.

Signant sa "fin" aux Îles Obscures, Karthus connut le doux baiser de la mort pour la première fois. Mais au lieu de finir comme une simple âme dépourvut de son enveloppe charnelle, la puissance de ces îles sinistres reconnurent en lui et en sa passion pour l'inévitable, leur héraut. Le laissant ainsi au seuil du trépas entre la vie et ce qui devait la précéder, comme il l'avait toujours désiré. La Liche errait à travers Runeterra à l'écoute de toutes ces âmes. Voulant les réveiller de leur vaine torpeur, les sortir de cette radieuse illusion qu'est la vie, donner un sens à leur existence, leur offrir la vérité ainsi que la magnificence de la mort en les libérant de la prison qu'est la chaire...

Lorsqu'il fait face à des êtres vivants, de ces ères égarées qui défendent aveuglément l'idée de cette existence vide. La Liche reste aussi froide est austère que pourrait paraître la mort elle-même. Après tout, il en est le plus proche et certainement le plus fidèle représentant. Non, il en est simplement l'incarnation. Car comme cette dernière, il est attentif par le fait qu'aucun être vivant ne pourra lui échapper. Sinistre par le fait qu'il soit désigné comme la fin. Froid pour ne montrer aucune émotion face à la séparation. Cruel lors de l'abattement. Voici l'une des descriptions des plus simples en ce qui concerne ces deux entités.
Cependant, son caractère ne se limite pas à cela. Fervent héraut de l'au-delà et guide des défunts, il est calme, patient, posé et doté d'un sang-froid à toute épreuve. Apportant sans hésitation toute son attention à une âme qui clamerait son attention. Karthus veille avec abnégation sur tous ces esprits qui sont libérés du joug de la vie et ainsi de ceux qu'il considère comme fidèle.
La démence peut aussi atteindre cet être en de rare cas. Je fais bien référence à une démence qui serait similaire à celle qui habite le Garde aux chaînes. Même si ce non-vivant est là pour guider les défunts, il est à même de pouvoir écorcher le corps des mortels ainsi que de brûler leurs âmes quand bon lui semble.

Ayant maintenant plusieurs siècles d'existence, Karthus est un être avec une énorme connaissance au sujet de ce monde dans lequel il réside. Possédant ainsi un langage riche et soutenu, connaissant les langues parlées dans des temps oubliés. Il n'en reste pas moins un excellent orateur lorsqu'il s'agit de guider ses âmes, de parler de la mort ou même en terme général. Son langage assez hautain pourrait éventuellement finir par énerver nombre de personne.
Il est à noter aussi que le chant démontre qu'il reste une passion autre que la mort pour cette liche aux cordes vocales bien aiguisées.

[ - Uniquement en Pentakill. - Lors d’événement en particulier, nous pouvons constater que son style de chant et donc de musique est assez particulier...
"Le métal. Lui seul, fait battre mon cœur." --Karthus Pentakill. ]
Le Héraut de l'au-delà a vu son enveloppe charnelle se délester de toutes traces de vie lorsqu'il s'abandonna à ces îles, ainsi qu'à ses spectres. N'ayant plus que la peau sur les os, cette dernière prit une teinte bleue grisée similaire à la chair d'un défunt. Nous pouvons éventuellement douter de l'absence de muscle qui se trouvaient recouvert par une robe cérémonial à l'image d'un prélat antique. La partie supérieure de cette robe était la plus courte, lui arrivant aux genoux, elle était d'un rouge bordeaux salie par le temps. La seconde partie qui se trouvait en dessous était bien plus longue, tombant ainsi jusqu'à ses pieds si ce n'était plus bas. Ce détail ne pouvait le contrarier pour la simple et bonne raison qu'était sa perpétuelle lévitation. Ce second tissu était d'une couleur aussi sombre que les desseins de notre liche et aussi abîmé que le temps lui-même, par les supplications de ces âmes qui ne souhaitaient pas connaître la magnificence de la mort.

Ce frêle corps si squelettique reste néanmoins surprenant pour être aussi large d'épaule et donc, pour pouvoir supporter tant de pièces d'armure, dont d'imposantes épaulières servant de support à des chaînes qui maintenaient de longs et fins morceaux de tissus sombres, tombant jusqu'aux genoux du représentant de la mort. Une armature ornementée recouvrant son thorax offrait aussi une encolure métallique. Une lourde ceinture maintenue par un blason imposant représentant un crane sinistre, retenait ses larges habit aux niveau de sa mince taille. Un brassard était présent à chacun de ses avant-bras ainsi que des jambières laissant ses pieds à nu, dévoilant des ongles longs et crochus tel des serres à l'image de ses mains où les griffes restaient les plus longes et les plus à craindre.
La partie haute de sa toge possédait aussi une armature, tel une flèche pointant le visage morbide du héraut de l'au-delà, pour se scinder en trois et s'élever à la limite de sa toge, qui possédait les mêmes couleurs que sa robe cérémonial.

Le visage de cet être ne déroge pas à la règle. Aucune trace d'une quelconque émotion, de sentiment ou de vie. Sa peau maintenue au début d'un certain état de décomposition, laissait transparaître aux niveaux de ses joues la lueur bleutée qui émanait de sa bouche, où nous pouvons apercevoir la silhouette de ses dents ainsi que celle de ses canines acérées. Ses yeux sont d'uniques creux ne laissant apparaître que cette même lueur bleutée. Son nez quant à lui n'est qu'un creux quelque peu triangulaire.

Nous pouvons relever la présence d'un grimoire qui repose à la droite de sa ceinture, maintenu par de fines chaînes. L'ouvrage de cette Liche est plus connue sous le nom de : "Nécronomicon." Tandis qu'il tient dans sa main gauche, un sceptre sur lequel est gravé une multitude d'encoches. Représentant ainsi le nombre de fidèle. Beaucoup trop pour un simple bâton qui semble avoir ''camouflé'' ses marques pour toutes les nouvelles autres...
Ces terres auparavant si prospères avaient connues en quelques secondes la dévastation. Une brume surnaturelle et presque noire, recouvrait en partie ces lieux. De cet étrange brouillard l'on pouvait voir des êtres dont émanaient une lueur verdâtre qui laissaient voir des visages décharnées, dont par moment, l'on pouvait en voir le buste qui était aussi maigre qu'un corps vivant dépourvut de chair et de muscle. D'où les bras étaient aussi squelettiques et pourvut de mains aux griffes longues et crochues. Ceux-ci n'était ni plus ni moins que des spectres ayant connu la libération de la mort et ainsi la gloire de l'éternité, par le billet de leurs guide. Leur présence ne pouvait que signifier une chose : la venue du Héraut de l'au-delà. Une arrivée qui n'en était pas tant une, vu que cela faisait déjà un moment que le messager de la mort était déjà présent. Ayant déjà mis fin à toutes vies se trouvant sur ces terres, ses âmes resserraient en partie leurs cercles, tout en restant à une certaine distance de leur Héraut.

« Vous qui aviez tant cherché à la fuir. Ne vous est-elle pas bénéfique maintenant ? Profitez de son étreinte et de sa bénédiction. Faites-là connaître à tous les autres, qui comme-vous de votre vivant, sont égarés à travers cette existence vide. »

Tandis qu'il donnait les directives à ses âmes, des inscriptions lumineuses se gravaient sous ses pieds. Elles étaient d'une langue ancienne, qui lui était pourtant familière et bien connue... L'Invocateur l'appelait. Le temps de l'incantation, Karthus récitait quelques mots d'une langue aussi ancienne que celle qui la conviait, la brume semblait alors obéir au moindre de ses paroles, ouvrant un portail à travers lesquels ses fidèles pourraient voyager. La lueur des mots qui entouraient le Héraut, brillaient plus fortement avant qu'il ne finisse par disparaître à travers cette lumière, laissant ses âmes gagner le portail afin de les retrouver plus tard.

Le contraste entre la lumière de l'incantation et l'arrivée en cette pièce sombre n'avait en aucun cas altéré les sens de la Liche, qui pouvait voir et ressentir chaque détail de la pièce. En soit la salle n'était pas ce qui l'intéressait. Mais le nombre d'âmes prisonnières en ces lieux. La raison de son invocation était même pour lui secondaire. Aucun champion n'était présent en dehors de lui. Était-ce l'appréhension face à ses réactions ? Il s'était pourtant avéré par le passé que Karthus pouvait être raisonné. Sinon cela ferait bien longtemps que le mage de l'au-delà aurait emporté toute vie de ce monde.

Une âme implore d'être libérée.

Sa constatation était sans appel. Le Guide ne pouvait se tromper à ce sujet. Bien qu'à ses ''yeux'' toutes âmes imploraient secrètement d'être libérées, celle d'un des Invocateurs le clamer. Non, le hurler aux sens de la Liche qui n'avait pas tardé à agir. Sa main droite s'emplit d'une lugubre lueur turquoise. Levant sont bras pour pointer cette même main vers l'âme souffrante, les mages encadrant sa cible, commencèrent à se placer entre leur allié et le mort-vivant, et récitèrent le début d'une incantation dans le but de canaliser le messager de la mort.

« Je fais peut-être parti de vos pantins, mais pensez-vous pouvoir m'arrêter. Certes, l'institut a de quoi me retenir et de quoi me contenir. Cependant, ce n'est que temporaire, elle ne maîtrise pas tout et nous le savons tous. Vous êtes même bien loin de certaines vérités que votre ordre pense connaître. Cette ignorance condamnera vos âmes. En vous opposant à moi aujourd'hui, vous prolongez la peine de cette ère qui implore la libération. Ne me faites pas croire que vous ne l'avez pas ressenti. Votre confrère n'inspire plus qu'à la libération que seule la mort peut lui offrir. »

Les paroles de la Liche résonnèrent à travers leurs esprits, apportant l'inéluctable vérité. L'influence qu'ils avaient sur ce champion n'était que temporaire et cela risquait de se terminer bien tôt. Le plus inquiétant restait le fait que s'ils perdaient le contrôle de cet être, d'autres aussi puissant que lui, voire plus, finiraient aussi par ''redevenir libre,'' si ce n'était pas déjà le cas. Cependant, il restait quelque chose de... De plus... Déstabilisant. Karthus avait raison. La vie de son Invocateur était comptée. À y apporter son attention plus précisément, l'on pouvait constater que son esprit était érodé et cela n'avait pas l'air d'être récent. La question que se posaient les mages, était sur les raisons qui l'avaient rendu ainsi. Son esprit fut-il trop faible pour résister à celui du Guide de l'au-delà ? Une seule faiblesse, un seul moment d'inattention avait suffi à la Liche pour l'envoûter ? Ou était-ce dû à la situation de crise qu'il subissait depuis quelques temps déjà ? À moins que ce ne soit un tout ou quelque chose d'autre

L'incantation s'interrompit, permettant au Héraut d'accomplir son acte qu'était de libérer l'âme de son Invocateur. La lueur glauque qui enveloppait la main du messager de la mort, se dirigeait vers sa proie, traversant ses vêtements ainsi que sa chair. Pénétrant les muscles et les os, elle se frayait un chemin à travers ce corps afin d'extirper l'âme de son réceptacle. C'est dans un dernier râle d'agonie que la dépouille s'effondra sans vie, rattrapée par deux de ses confrères, tandis que l'esprit rejoignit le Héraut de l'au-delà, dans une forme spectrale qui laissait voir l'ancienne silhouette de l'Invocateur. De sa nouvelle apparence l'on pouvait s'apercevoir que seul le bas de sa tunique était comme dans l'ombre, une sorte de brume empêchant la visibilité jusqu'au niveau de ses cuisses.

« Maintenant que j'ai récupéré une partie de mon dû, je vous écoute. »

Les mages s'exécutèrent et lui firent un résumé de la situation. Si Syndra avait réussi à s'emparer du Nexus et causer autant de dommage au point de faire fermer la Ligue, c'est que bien d'autres pourraient le faire malgré la démonstration de force, de persévérance et de ressource dont avait fait preuve l'Institut. Qu'attendaient-ils de lui ? De l'aide de sa part face à de nouvelle rébellion ? Une longue discussion eu lieux entre eux, laissant supposer certaines choses. Quant à ce qu'était la Liche, le pouvoir qui l'en incombait, toutes les vérités dont il était sûrement le seul à connaître en ce qui concernait la mort. Aspiraient-ils à des ambitions différentes de ce qu'envisageait l'Institut ? Bien des questions se posaient au Héraut de l'au-delà et sa dernière action le contraignait à rester leurs ''allié'' sous peine de finir maintenu comme Cho'Gath, Nocturne ou encore Fiddlestick. Bien qu'il émettait des doutes sur le fait que cela soit possible, il n'était pas prêt à risquer sa liberté et -donc, de- perdre du temps vis-à-vis de son pèlerinage.

« Votre dite liberté, n'est qu'illusoire. Mais je ne pense pas vraiment avoir le choix. » Forcer la mort à se restreindre pour ces préoccupations de mortels... La Liche aurait bien soupiré s'il en était capable, voir aurait débattu à ce sujet. Mais cela n'en valait pas la peine. Pourquoi vouloir maintenir une paix aussi fausse et éphémère, alors que la mort offrira à tous sa bénédiction.

C'est avec un goût amère qu'il resta parmi leur allié. Il resterait à leurs disposition contre sa liberté. Même si en soit, cela n'en était pas une.


Fait par Soraka pour Valoran's


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 12
Date de naissance : 28/04/1999
Date d'inscription : 11/06/2017
Age : 18
Localisation : Là où le public m'attend
Emploi/loisirs : Tuer avec style, entretenir ma Divine personne
Sam 24 Juin 2017 - 12:37
:[D
Revenir en haut Aller en bas
En ligne Rai
Le Gamin du forum
avatar
Masculin
Messages : 81
Date de naissance : 18/10/1997
Date d'inscription : 23/03/2016
Age : 19
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Jeux vidéo
Sam 24 Juin 2017 - 19:23
*jette un œil* voilà j'ai jetter un œil à cette fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 12
Date d'inscription : 15/06/2017
Sam 24 Juin 2017 - 21:05
*Arrache l'oeil de Rai et le jete sur Karthus* LA ! Là tu l'as vraiment jeté !! 8D Ha non ! C'est moi qui ai jeté un oeil dessus.. Wait... TINTINTIIIIIIIN !!!!!! *fuis*
Revenir en haut Aller en bas
Twisted Fate
Gitan tatillon ♠
avatar
Masculin
Messages : 90
Date de naissance : 08/02/2000
Date d'inscription : 16/07/2016
Age : 17
Gitan tatillon ♠
Dim 16 Juil 2017 - 15:20
Holà Karthus ! ça fait un moment que tu es parmi nous mais tout de même bienvenue ici ^^ Je vais m’occuper de ton cas, alooooors allons-y !

Caractère ~
Je dois le dire, c’est génial. Le texte est très bien écrit, l’idée très bien portée, et très peu de fautes (j’en ai quand même vu des rares, mais pour une lettre près il serait un péché de râler là maintenant xD), donc pour le caractère je ne dirai rien, pour moi ça passe comme crème.

Ensuite, le physique !
Toujours rien à dire, ton texte est complet, suffisamment long et détaillé, on y retrouve un peu tout ce qu’on attend dans une description, quoi.

Eeeeeeeeeeeeeet la fin des fins !
Déjà tu as fait un  rp test, et ça c’est déjà un bon point de gagné. Ensuite, c’est génial comment tu introduis bien le contexte du forum au personnage. On sent que tu maîtrises ton personnage, et c’est une bonne chose. Toujours aussi complet et intéressant à lire !

Concrètement je ne vois pas trop de problèmes avec ta fiche, je lui accorde donc la première validation qui lui revient de plein droit ! ^^


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valoran's Battlefront :: Gestion du personnage :: Fiches des personnages-
Sauter vers: