/! Activer les pop-up lors d'une arrivée de MP pour écouter la notification sonore :) Modifiable dans mon profil/!

Ashe et Varus : Tir sur les pommes [event]

 :: Runeterra :: Rp libre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Evelynn
~Fais moi mal~
avatar
Féminin
Messages : 113
Date de naissance : 30/08/1986
Date d'inscription : 13/11/2015
Age : 30
Localisation : Un peu partout
Emploi/loisirs : Assassinat
Mar 14 Fév - 10:32
Varus
& Ashe



Tir sur les pommes

Deux archers aux nombreux points communs : Sagittaires, ils aiment le blanc, les câlins, le tir à l’arc, les pommes, d’amour ou avec une bière, et n’aiment pas certaines formes de solitude.
Attention cependant une certaine ‘perversité’ habite apparemment l’archer, mais ça ne devrait pas déranger celle qui les veut ‘tous dans son lit’.


Un message de dernière minute d’un certain Tryndamère nous est parvenu : Touches pas à ma femme $%*$^£¤ !§%# !



http://i86.servimg.com/u/f86/19/34/51/86/215aea10.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Varus
Le Dernier Gardien
~ Papi Varus ~
avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 15/01/2017
Le Dernier Gardien ~ Papi Varus ~
Ven 10 Mar - 16:54
Avant de commencer:
 


(Satané) Formulaire de Saint Valentin
Une Flèche, une Cible : Vengeance, ou Amour ?

Un communiqué venait de lui parvenir. Signé la "Ligue de l'amour". Ils étaient sérieux ? Entre ses mains pâles, le papier fut froissé sans même qu'il n'en lise une ligne. Il jeta négligemment la petite boule derrière lui. Comme s'il avait le moindre intérêt pour ce genre de bagatelle. Ce temps était révolu depuis longtemps.
Vraiment ? Un bruit duveteux succéda son geste. Évidemment, c'était sans compter le faux-ange taquin qui avait élu - bien malgré lui - domicile dans son corps. Il rabattit arrière une mèche de cheveux blonds. Bien qu'il les portât court, cette mèche ne le laisserait jamais en paix. Les mains hâlées et fébriles déplièrent l'invitation froissée. Etait-ce l'occasion qu'il attendait pour se manifester enfin ?
Ses lèvres se retroussèrent en un rictus de dégoût une fois parvenu à la fin du message. Quelle mièvrerie. Quel Champion sensé participerait à cette mascarade ? Et pourquoi, au juste, avait-il tenu à lire ce... truc, jusqu'au dernier mot ? Les Invocateurs n'étaient que des imbéciles s'ils pensaient pouvoir réunir assez d'âmes lors de cet évènement.
Lâchant à nouveau le parchemin, cette fois soigneusement déchiré, il releva les mains, passant les doigts dans ses longs cheveux blancs pour resserrer sa queue de cheval. Quand il les ramena devant lui, il tenait une plume, détachée directement de ses ailes. Prestement, il recopia sur un parchemin les clauses dont il se souvenait, et les interrogations imposées par le questionnaire. Cela ne devrait pas être bien difficile... Renvoyer le formulaire ne serait ensuite qu'une formalité.
Pour se venger de ces intentions contradictoires, le demi-ange corrompu, à l'apparence aussi inconstante que ses pensées, avait planté la plume dans sa peau. Son sang noir était l'encre qui remplissait ces lignes, d'une écriture fine mais soignée.



CANDIDAT
Nom : Varus
Couleur préférée : Blanc
Signe Aureliologique :

Activités appréciées : le tir à l'arc (et tirer le plus loin possible...) ; accompagner les musiciens aux fêtes (chant) ; acheter des douceurs aux enfants (et partager une pomme d'amour avec l'être aimé), se prélasser au calme (de préférence au Soleil).
Activités détestées : la chasse (quand ce n'est pas pour se nourrir), collaborer avec des Noxiens (merci la Ligue...), être séparé de ceux que j'aime (...).
Atouts : Grand, musclé, sans être massif (j'ai vraiment écrit ça, moi ?), attentionné (du moins je l'étais), courtois et loyal (des qualités qui se perdent).


"J’aimerai rencontrer..."

C'était la partie la plus difficile, sans doute. Il voulait s'amuser, de toute évidence, mais restait aussi attaché au souvenir de son épouse qu'un fantôme sans âme et privé de sentiments pouvait l'être. Il faudrait sans doute faire des compromis, à nouveau. Défiant les pensées de son hôte indésirable - qui n'était autre que lui-même, l'archer planta à nouveau la pointe de sa plume dans le sang vicié. La pointe écrivit bientôt sur le parchemin à toute vitesse, ne tenant pas à voir le sang sécher et subir une autre piqûre... Il se savait vicieux.



PARTENAIRE
Sexe : Féminin (quelle question... !)
Apparence : Pas de préférence. (Evitez tout de même les cheveux bruns/noirs et les yeux verts...)
Age : Indifférent. (Relativement mature.)
Taille : Indifférent. (Plus petite que moi, mais vu ma taille, cela ne devrait pas être difficile. Pas de Yordle, par pitié.)
Aimant : le tir à l'arc, les pommes d'amour, ma les voix de ténor (ça fait un peu prétentieux), être allongée dans mes bras (pourquoi pas).
Ne craignant pas : une certaine réserve (une grosse réserve... !), une tendance obsessionnelle (ça dépend sur qui elle porte, hm), une lubricité cachée (parle pour toi !), une potentielle corruption (rayez potentielle).


Une note fut rajoutée tardivement sur le formulaire, comme un post-scriptum à l'adresse de Tryndamere : "Je vais me gêner !"
Revenir en haut Aller en bas
Varus
Le Dernier Gardien
~ Papi Varus ~
avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 15/01/2017
Le Dernier Gardien ~ Papi Varus ~
Ven 10 Mar - 23:00
ASHE & VARUS
Deux flèches, une direction : coeurs en cible ?




PÉTALE 1 : Rencontre
Varus, une Flèche droit au coeur



Le verdict était finalement tombé. Il était allé consulter le panneau d'affichage par pur acquis de conscience, et avait eu la surprise de découvrir son nom accompagné. Il était consterné. Il avait réellement pensé ne jamais obtenir de partenaire. Il l'avait même espéré. Il se retira dans ses appartements sans faire de vagues. Puisqu'il s'y était engagé, il était à présent bien obligé d'honorer ses obligations... Il préférait ne pas se poser trop de questions.
Sa partenaire désignée était Ashe. Il la connaissait plus pour avoir échangé des volées de flèches que pour une discussion réciproque et avisée. Ca leur faisait au moins un point commun... autant le voir ainsi. "C'est ça, pense positif !" Il secoua la tête. Cette voix n'était pas celle qu'il entendait d'habitude. A croire que la corruption, en cette occasion, prenait un malin plaisir à changer de forme. Il l'avait déjà constaté, rien que pour écrire le formulaire. Cette soirée allait être intenable.

Le moment arrivait, autant se préparer... Se préparer à quoi ? Il n'avait aucun vêtement décent pour ce genre d'occasion, puisque tôt ou tard, ce qu'il portait finissait immanquablement brûlé... Il devait trouver quelque chose. Mais depuis le temps, il s'était habitué à être ainsi. Le tissu d'une chemise le mettrait plus mal à l'aise qu'il ne le rendrait séduisant. "Laisse-moi faire..." Cela n'avait même pas encore commencé qu'il se sentait déjà mal. Il aurait pu se croire à son premier rendez-vous d'écolier. Tant pis, autant être naturel.
Après avoir peigné ses cheveux et un tant soit peu soigné sa présentation - il espérait ne pas trop décevoir la reine - il se décida à sortir. A son insu, la matière sombre sur le bas de son corps avait pris la texture lisse d'un pantalon élégant accompagné de chaussures de soirée. Celle de ses mains et de ses avant bras était devenue aussi douce que du velours. Sans s'apercevoir de ce changement ni chercher à savoir d'où provenait le bouquet de roses rouges qu'il avait à la main, il se dirigea d'un pas décidé vers le lieu convenu.


PÉTALE 1 : Rencontre
Ashe, la fonte d'un Coeur de glace



Pourquoi s'inscrire à ce genre d'évènement alors que notre main appartient déjà à quelqu'un ? C'est une idée bien loufoque et pourtant, Ashe s'était bien inscrite au programme de Blitzcrank pour célébrer "L'AMOUR". Bien qu'il fût logique de célébrer la Saint Valentin avec son roi Tryndamere, l'archère devait être avec une autre personne, un autre participant de la célébration. Pourquoi ? Pour le plaisir de l'Institut.
Une fois les résultats tombés, Ashe prit connaissance de son partenaire de soirée : Varus, la Flèche de la vengeance. Certes, ils avaient l'arc en commun mais elle n'avait jamais eu l'occasion de discuter avec lui. Les seules informations qu'elle connaissait de lui c'est qu'il était un habitant d'Ionia. Cette magnifique région que la reine aimerait visiter un jour...
L'Avorasan fut conduite dans une salle afin de se préparer. Elle pensait garder sa tenue bleue mais il semblerait que des hommes hauts placés l'obligent à porter sa tenue "Heartseeker". Quel comble pour un soir de Saint Valentin. Ashe resta un moment silencieuse (poker face) en regardant la tenue et finit par mettre la combinaison. Elle était un peu mal à l'aise et surtout, elle se souvint qu'elle n'avait jamais eu de rencart avec son mari. C'était donc une première pour elle ! La reine n'avait donc aucune idée comment pouvait se dérouler un véritable rendez-vous.
Une fois prête, elle fût accompagnée jusqu'à une salle spéciale. Elle était uniquement éclairée à la bougie, donnant un côté extrêmement intime. Une table avec une nappe blanche et deux chaises... Le dîner aux chandelles. Il ne manquerait plus que le violon pour faire cliché... Ashe s'avança vers la table dressée et s'assit sur l'une de chaise... Une grande inspiration avant que le rendez-vous commence...


PÉTALE 1 : Rencontre
Varus, une Flèche droit au coeur



L'archer découvrit la salle réservée à son rendez-vous au moment où la reine de sa soirée prenait place. "Sa reine ?" Il éclipsa cette pensée. Il s'avança prudemment dans la salle. Il n'y avait aucune raison, mais il ne pouvait s'empêcher d'être méfiant. Il était tendu, il se força à respirer. Calmement. Il parvint à la table où Ashe l'attendait. Elle le regardait différemment. Sa main présenta devant la jeune femme le bouquet parfumé, tout en souplesse. Il se risque à sourire. Oui, il était élégant. Peut-être aurait-il dû se détacher les cheveux ? Les femmes aimaient cela en général. "Que... ?" Il s'inclina légèrement devant la femme en rouge, fermant légèrement les yeux et risquant un baisemain. Lorsqu'il parla, sa voix prit une tonalité inaccoutumée.

"Bonsoir gente demoiselle, aurais-je l'audace de vous proposer un rafraichissement ?"

Varus n'était connu ni pour ses courbettes ni pour ses mots hauts placés. Son comportement théâtral avait de quoi surprendre. Il releva les yeux, et ses paupières dévoilèrent une lueur un peu trop vive, tendant bien plus sur un rose rouge que sur du blanc. Se redressant complètement, il mit en pratique une de ses précédentes pensées, et détacha ses cheveux, qui tombèrent en une cascade argentée sur ses reins.

L'homme cligna des yeux, et prit le second siège sans tarder. Mettant sa promesse à exécution, il fit un geste en direction du garçon de salle, et l'exhorta à servir la demoiselle. Varus était d'une maladresse touchante, mais dévoilait nettement ses intentions de faire au mieux, il souhait sincèrement que sa compagne passe une bonne soirée. Quand il la regarda à nouveau, elle put voir le blanc de ses yeux.


PÉTALE 1 : Rencontre
Ashe, la fonte d'un Coeur de glace



Ashe le vit entrer dans la salle. Elle se mit à rougir légèrement en l'apercevant, comme si son torse nu musclé l'attirait, comme si ses cheveux brillants l'éblouissaient. Ses yeux suivirent attentivement chaque pas et chaque mouvement que pouvaient fait l'ionien. L'archère vit le bouquet de roses à sa main lorsqu'il se rapprocha d'elle. Rien qu'avec ça, ses joues continuèrent à bouillir. Elle aperçut le sourire et sa main fut prise pour être embrassée.

"B-Bonsoir... Monsieur..."

Un rafraichissement ? Oui, bonne idée ! A croire que dans cette salle, il faisait déjà trop chaud. Mais que prendre ? Une bière serait surement trop vulgaire pour ce genre de festivité. De l'alcool ? Pas un trop fort alors... Il ne faut pas passer pour une femme facile ou trop extraverti.

"Je veux bien un... euh..."

Ses yeux se tournèrent à nouveau vers Varus lorsqu'il détacha ses cheveux. Elle était sous le charme de son allure, de sa présence. A croire qu'il avait misé sur sa prestation pour impressionner la reine ! Et puis, il faut dire que, les cheveux longs étaient au goût de la demoiselle. Ashe le regarda dans les yeux et lui fit un léger sourire discret.

PÉTALE 1 : Rencontre
Varus, une Flèche droit au coeur



La timidité manifestée par l'archère le prenait de court. Vu son assurance lors des batailles, sa maîtrise d'elle-même et ses capacités à diriger, il s'attendait à tout sauf à une telle réserve. Cela risquait de devenir rapidement compliqué... "Sauf si tu me laisses faire..." Il tenta de garder un visage neutre malgré sa contrariété passagère. Ashe lui adressait un petit sourire alors que le garçon attendait sa commande. Que choisir pour la demoiselle... ? Lui aurait bien honoré ses origines avec un bon alcool de riz, mais il doutait que sa compagne apprécie le saké. Il ne lui ferait pas non plus l'insulte de commander pour elle un apéritif trop doux ou sucré. Elle venait d'une contrée glacée, et devait être habituée aux alcools forts. Il tourna la tête vers le serveur, décidé à ne pas le faire attendre plus longtemps.

"Deux lagons bleus."

Voilà qui était parfait. Un cocktail aux allures givrées pour faire honneur aux origines de sa reine ("Encore ?"), fort et raffiné à la fois. "Et la politesse, ça t'étouffe ?" Il porta deux doigts à ses tempes, refluant le mal de crâne qui menaçait. Cette voix deviendrait vite insupportable. Il n'avait pas tort cependant. Il espérait que Ashe ne se formaliserait pas de ses manières.
Le garçon s'était rapidement éclipsé, leur laissant quelques instants d'intimité. Il avança ses bras sur la table. La galanterie avait reprit le dessus, semblait-il, car il attrapa délicatement les mains de l'avarosane dans les siennes. Il avait de nouveau cette lueur singulière dans les yeux, qui semblait s'intensifier lorsqu'il la regardait.


"J'espère que mon choix vous convient ?"

Il avait parlé d'une voix suave, qui semblait bien moins marquée que d'ordinaire par la corruption qui l'habitait. Sa voix de ténor était agréable à l'oreille, et d'une douceur extrême par le ton qu'il avait employé, juste pour elle.

PÉTALE 1 : Rencontre
Ashe, la fonte d'un Coeur de glace



Lorsque Varus décida de prendre de l'avant et de commander deux lagons bleus, Ashe soupira de soulagement car elle n'avait pas à choisir, évitant de montrer une mauvaise image d'elle. Quand la commande fut passée, son visage se décontracta petit à petit, montrant cette fois-ci un sourire plus sincère. L'archère remarqua que l'ionien se massait les tempes mais préféra ne rien dire pour le moment. Si ça se reproduit... Varus lui prit doucement les mains et continua sa touche de galanterie. La reine, de nouveau perturbée, rougit et tourna un moment le regard en souriant.

"Oui c'est une excellente idée... Veuillez m'excuser de ma maladresse mais, c'est la première fois que j'assiste à un rendez-vous aussi galant et je suis ravie de passer un moment avec vous."

Ses yeux bleus clairs se superposèrent à nouveau au regard de l'homme. Ashe fit de son mieux pour ne pas montrer qu'elle était mal à l'aise mais elle s'apaisa par la présence et la voix douce de Varus. Il était si différent de la faille. La demoiselle n'avait jamais pensé que l'ionien était si délicat ce qui la réconfortait.

PÉTALE 1 : Rencontre
Varus, une Flèche droit au coeur



Ce combat intérieur, l'archère ne pouvait ni le voir ni le savoir. Réussirait-il à maintenir l'illusion ? Il en doutait. Cette mèche blanche n'était-elle pas en train de virer au platine ? Son dos le démangeait... il n'en laissa rien deviner. Puisqu'il était engagé, il se laissa encore guider par sa voix intérieure, continuant sur le même ton. Par les Anciens, que faisait donc ce miel sur sa langue ?

"Je suis ravi que mon choix vous plaise. Et..."

Il remua légèrement sur sa chaise, mal à l'aise. Ses yeux laiteux se fermèrent à demi. Si c'était principalement pour cacher sa gêne, il était conscient que l'on pouvait en faire également une toute autre interprétation. Il n'avait pas l'intention de jouer là-dessus, la franchise était son apanage, il n'était pas doué pour les ronds de jambes. Il y en avait un que cela devait bien arranger. Il le sentait follement amusé. "Tu ne paies rien pour attendre..."

"... je dois avouer que c'est la première fois que j'ai un rendez-vous depuis fort longtemps."

Il rouvrit les yeux, bien décidé à garder le contrôle de lui-même et de la situation.

"Je ne suis pas non plus très à l'aise."

Il se rendit compte qu'il tenait toujours les mains de la demoiselle. Cela l'embarrassa soudainement, et il les lâcha, s'obligeant à le faire avec le plus de tact et de douceur possible. "Tu ne sais vraiment pas y faire, hein ?" La raillerie le toucha plus qu'il ne le crut, car il serra de nouveau les doigts d'Ashe entre les siens.

"J'espère toutefois que vous vous plaisez en ma compagnie."

L'homme dût renoncer à nouveau à ce charmant contact, cette fois parce que le serveur était revenu avec leurs verres. Il leur proposa promptement de commander la suite du repas. Le champion déposa ses yeux morganite sur sa compagne, l'invitant à parler en premier, comme l'exigeait la courtoisie. Il posa l'extrémité de ses doigts sur le pied de sa coupe, prêt à trinquer... à quoi ? Telle était la question.

PÉTALE 1 : Rencontre
Ashe, la fonte d'un Coeur de glace



La reine était très charmée par la délicatesse de Varus, ce qu'elle n'avait pas trop avec Tryndamere cela dit (humhum). Elle appréciait les caresses à ses mains à travers ses gants rosés. Ashe sourit encore mais il y avait quelque chose qui la dérangeait. Le comportement de l'ionien l'intriguait de plus en plus. Elle fronça un peu les sourcils en voyant la couleur de ses cheveux changer.

"Quelque chose ne va pas ? Vos cheveux se... deviennent un peu platine."

Ses yeux saphirs restaient accroché à ceux de l'archer mais, très vite, elle aperçut le serveur qui attendait pour prendre la commande. Il était là, comme si tout était normal pour lui, comme s'il était au courant du comportement de Varus.

"Je choisis le plat que vous avez préparé pour cet évènement s'il vous plaît..."

Ashe vit que l'homme attendait pour trinquer. Elle prit alors doucement son verre et fait claquer contre le sien. Mais elle est restait très perturbée de la légère transformation de son partenaire de soirée.

"A notre rencontre ?"

PÉTALE 1 : Rencontre
Varus, une Flèche droit au coeur



Elle l'avait remarqué. La nuance était subtile et était venue progressivement, mais elle avait fini par le remarquer. Évidemment. "Maudit sois-tu." Le charmeur était aux anges. Il ne manquait plus que ça... Même si ce changement gagnait du terrain, il était convaincu de garder ses cheveux longs. C'était bien trop important à ses yeux pour qu'il en soit privé. Il avait gardé tout ce temps ses cheveux aussi longs que la corruption le lui permettait. La voix eut le bon sens de se taire. Il ne tenait pas à engager un débat intérieur. Et si penser à sa défunte épouse pouvait paraître déplacé en de telles circonstances, cet hommage posthume était pourtant extrêmement positif pour lui. Un exploit pour cet homme insensible.

Peut-être se montra-t-il quelque peu distrait par le fil de ses pensées au moment de commander la suite du repas. Mais peu importait. Tout comme Ashe, le menu par défaut lui convenait parfaitement. Il ne s'était jamais montré difficile sur la nourriture, et ne doutait pas que la Ligue ait prévu des mets adaptés à ce moment... c'est cela, romantique. L'archer fut en revanche ravi de voir que sa compagne suivait son initiative. Ce fut même elle qui leva son verre en premier. Pour la première fois depuis le début, il réussit à sourire avec sincérité, et sans se forcer. Si ses lèvres dévoilèrent ainsi des canines par leur longueur plus animales qu'humaines, il ne s'en aperçut pas.


"A notre rencontre."

Et il frappa avec légèreté sa coupe contre celle de l'Avarosane. Par ce geste, il constata à la lueur des bougies que sa peau avait perdu sa pâleur maladive, au profit d'un ton plus chaleureux, tendant vers le hâle qu'il possédait durant ses années de service au Temple. Et contrairement au reste, cela n'était pas pour lui déplaire. Cela le rendrait sans doute aux yeux de Ashe -comme pour le reste du monde- plus "fréquentable". Avait-il ouvert une porte ? En tout cas, il ne passa qu'un bref instant avant qu'il n'ajoute spontanément :

"Et à cette déjà charmante soirée, passée en fort délicieuse compagnie."

"Toi..." Il entendit un éclat de rire. Varus aurait bien passé sa main sur son visage. Si cela n'aurait paru tout à fait inconvenant. Les mots étaient prononcés, il ne pouvait plus revenir en arrière et en constatait déjà les effets. Si Ashe était gênée, ce n'était rien à côté de ce qu'il ressentait. Il lui faisait la cour ?! Vraiment... L'homme porta sa coupe à ses lèvres pour dissiper son embarras. Il savait que son corps était anormalement chaud, mais cette chaleur en cet instant semblait s'être concentrée sur ses joues, devenues d'un coup bien trop humaines... Il se consolait en pensant que le serveur ne tarderait plus... sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Varus
Le Dernier Gardien
~ Papi Varus ~
avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 15/01/2017
Le Dernier Gardien ~ Papi Varus ~
Ven 10 Mar - 23:29
PÉTALE 2 : Ouverture
Ashe, la fonte d'un Coeur de glace



Une fois que les verres levés et le claquement fait, Ashe approcha son verre en souriant et but quelques gorgées. L'alcool coulait lentement dans la gorge de l'archère. Ça faisait du bien par cette ambiance très ... tendue. Elle leva à nouveau son regard vers Varus qui, visiblement, avait encore changé ! Ce n'était pas la boisson qui faisait ça, c'est sûr. Elle le regarda. Elle le fixa. Longtemps. Elle ne voulait pas installer un malaise mais cette transformation devenait flagrante.

"Varus... Vous vous transformez... C'est étrange mais... J'ai l'impression que cela colle à ces festivités..."

Elle but encore quelques gorgées, histoire d'en être sûre. Et tout en posant son verre sur la table, la Reine penche légèrement sa tête sur le côté en souriant, amusée.

"Cela vous va bien on dirait... Vous restez un homme très séduisant..."

Une étrange soirée saupoudrée d'un peu de magie (ou de drogue o/), l'Avarosan se détendit davantage, prenant ses aises sans complexité.


PÉTALE 2 : Ouverture
Varus, une Flèche droit au coeur



S'y habituait-il ? Il était lui-même surpris de commencer à accepter cette lente métamorphose. Une part de lui y était toujours réfractaire, mais elle disparaissait peu à peu, alors que sa conscience fusionnait progressivement avec celle de son autre, dont la voix se fondait maintenant avec ses propres pensées. Et cela allait de pair avec un renouveau de ses émotions, comme l'avait prouvé son embarras juste à l'instant. Cette reine de Freljord était une femme magnifique, et il découvrait peu à peu ne pas être indifférent à ses charmes. Sentiment dont il n'aurait pu se vanter en arrivant à cette table, pourtant à peine une quinzaine de minutes plus tôt. "Tu vois, tu as besoin de moi."
L'homme souriait beaucoup plus naturellement, et adressa cette bonne humeur à l'archère en réponse à son compliment. Ses longs cheveux étaient entièrement devenus blonds, et tombaient en cascade sur ses épaules, jusqu'à sa taille. Varus prit le parti de retirer le diadème pour les libérer entièrement, il n'en avait plus besoin. Sur sa peau chaude, les Marques de la Chouette avaient entièrement disparu, tout comme le velours noir de ses mains, qu'il retrouvait entièrement humaines depuis bien longtemps. "Tu aurais quand même pu trouver mieux qu'un pagne..." Son désarroi fit retentir un rire, et il ne ressentait pas moins de bonne humeur que son écho intérieur. Il décida de répondre, sans se forcer, à sa compagne d'une soirée.


"Il semblerait en effet, que nous soyions à présent assortis."

La magie dans les yeux de l'homme les avait également fait changer. Si Ashe avait pu les voir tantôt briller de rouge et de blanc, oscillant entre les deux, ils semblaient bien plus expressifs à présent, le mélange des deux créant un iris grenat sur une sclère blanche, le tout restant légèrement luminescent, mais orné d'une pupille à peine plus sombre qui ne mentait pas sur le sourire de Varus. Et si sa voix faisait jusque là encore par moment entendre l'écho de la corruption, elle en était maintenant entièrement débarrassée. Une voix de ténor était douce et chaleureuse, du genre à mettre à l'aise n'importe qui.

"Je tends à croire que nos arcs ne sont pas la seule raison qui nous ait fait nous retrouver ici. Pas plus que cette... apparence."

Sur ces mots, il leva la main devant lui, mettant en évidence pour Ashe l'absence totale de corruption. Il désigna ensuite la tenue rouge-rosée de sa compagne, à titre de comparaison. Il semblait amusé.

"Alors dites-moi, qu'est-ce qui vous a amenée ici ?"

Entre l'incorrigible séducteur et le muet corrompu, l'homme semblait avoir trouvé un semblant d'équilibre. En tout cas, il essayait d'engager la conversation, chose que le ténébreux archer n'aurait jamais réalisée en temps normal. Cet homme n'était pourtant pas si différent, Ashe devinait que Varus serait sans doute ainsi sans la corruption. Il redevenait l'homme sociable et aimable qu'il était auparavant. Mais... ne venait-elle pas d'apercevoir des plumes blanches dans son dos ?

PÉTALE 2 : Ouverture
Ashe, la fonte d'un Coeur de glace



Ashe resta un moment à le regarder, à détailler chaque changement de son physique, illuminé par cette transformation. D'autant plus que les cheveux longs la rendaient un peu dingue. Discrètement, elle se mordit la lèvre inférieure. N'oublie pas Tryndamere, se disait-elle, ce n'est pas le moment de craquer.

"Deux cœurs de cible, en effet... Ce n'est pas très dérangeant que vous "subissiez" cela."

Voir l'ionien aussi assuré la réconfortait pour la suite de cette soirée. L'archère se laissait guider par ses sentiments et par ses ressentis. Elle croisa ses jambes et s'adossa bien sur sa chaise, oubliant les bonnes manières d'une majesté. Après tout, c'est une soirée privée de la Saint Valentin.

"C'est l'institut qui voulait me voir participer et ... C'est aussi eux qui ont décidé que je mette cet habit. Et vous ?"

La Reine vit une ombre au dos de Varus et se pencha pour remarquer une paire d'ailes enracinée dans sa peau. Ashe vira au rouge le plus total, perdant toute concentration. Largement trop craquant pour ne pas rester insensible face à cet être.

"Vou... Vous... avez... des ailes !!"


PÉTALE 2 : Ouverture
Varus, une Flèche droit au coeur



Le sourire de Varus était engageant, et lui-même se sentait prendre au jeu. Il était bien dans sa peau, avait retrouvé toute la prestance et les émotions d'un homme entier.

"Nous dirons... une voix intérieure. Qui n'attendait que cette occasion pour se manifester."

Un son joyeux sortit de sa gorge. Mais il s'interrompit vite. Il venait de... rire ?! Cette sensation lui était devenue inconnue depuis si longtemps qu'il s'était surpris lui-même, et complètement désarmé, avait mis fin à cette manifestation plus rapidement qu'il ne l'aurait dû. Il amena ses doigts repliés devant ses lèvres, songeur et penaud. Il était complètement déstabilisé, et retrouvait par défaut cette réserve qui l'avait desservi.

Toutefois l'exclamation de la jeune femme lui fit relever la tête. "Quoi ?" Force était de constater qu'elle ne mentait pas. Sa conscience brisée dût se lire un instant à sa mine déconfite, mais il se recomposa rapidement une figure plus affable. Libéré de certains codes sociaux et de sa propre retenue, il dût tout de même retenir sa main pour ne pas la plaquer sur son visage. "C'est trop, là." Il sentait ses nouveaux os, les muscles qui permettaient de les mettre en mouvement, et bien sûr les douces plumes qui caressaient la peau de son dos. "Elles te plaisent ?"
Le séducteur était au paradis. Ce corps était le sien, et avec l'assentiment de son autre lui, il avait pu aisément l'exposer. L'homme se sentait progressivement envahi par un souffle de liberté, sentiment contagieux provenant du fond de son être et galvanisé par la présence des ailes. De ses ailes. Il se sentait capable de voler. Car leur taille n'était plus limitée à de petits appendices inutiles, et pouvaient aisément rivaliser en envergure avec celles de la Championne angélique. Etait-ce un choix de la Ligue ? Comme pour le reste, Varus n'en était pas certain.


"Eh... Héhé bien oui, j'ai des ailes."

Il frotta sa nuque d'un air gêné. Puis déplia légèrement ses ailes pour les étendre derrière le dossier de sa chaise, plus confortable. Cela lui paraissait comme une évidence à présent. "Mes ailes." C'était fou comme il acceptait de plus en plus rapidement le changement. "Ne t'inquiète pas, c'est fini." Il soupira légèrement.

L'homme allait reprendre le cours de la discussion, mais éclata de rire au moment où le serveur reparut. Ce dernier portait les assiettes, mais était resté en arrêt à l'entrée de la salle. Il fixait Varus avec des yeux ronds. L'archer lui fit signe d'approcher en écrasant une larme au coin de son œil.


"Je suis bien le même homme, n'ayez pas peur."

Il tint les verres pour que le jeune homme serve le vin, et le congédia gentiment. Il huma légèrement le plat fumant qu'il avait posé devant lui. L'agneau braisé succèderait bientôt à la noix de Saint Jacques, et il appréciait le menu avant même d'y avoir goûté. Cela changerait agréablement le rôdeur de la viande forte de gibier qu'il consommait habituellement. D'un léger signe de tête, il invita Ashe à inaugurer le plat.

"Aimez-vous le chant et la danse ?"

Autant commencer par quelque chose... Puisque lui-même avait fait figurer en bonne place certains penchants pour la fête dans le formulaire de la Ligue, il était naturel de supposer qu'il pouvait s'agir d'un point commun entre les deux archers. C'était un sujet de discussion comme un autre.

Oublieux des ailes immaculées qui avaient fait perdre contenance à sa compagne, comme si elles avaient toujours fait partie de lui, Varus semblait vouloir faire la conversation pendant le repas, aussi étrange que paraisse le fait qu'il en soit l'initiateur. Il ne semblait pas encore avoir pris conscience de l'effet qu'il faisait à sa compagne, et lui parlait comme à une amie. Un petit coup de pouce serait peut-être nécessaire, mais cela ne tarderait certainement pas à changer.


PÉTALE 2 : Ouverture
Ashe, la fonte d'un Coeur de glace



Un sourire, un rire, des rougeurs. Ashe cacha sa gène en mettant sa main devant ses lèvres. La reine était submergée par la nouvelle apparence de Varus. Comme un ange venu du ciel pour égayer cette soirée peu ordinaire.

"Que c'est fascinant tout ça..."

Dans cette fascination, ou de ce fantasme, le serveur arriva enfin pour servir le dîner tant attendu du "couple" malgré le fait qu'il soit subjugué par la mutation de Varus. L'archère avait hâte de goûter à ce plat et ne se priva pas non plus pour avoir un peu de vin. On échange mieux autour d'un verre d'alcool. Une fois que le verre fut rempli, la reine posa le verre et commence à déguster son repas. Encore à son aise, Varus se montre bienveillant et continue de faire conversation. Elle se réjouit qu'on s'intéresse à elle et non pas à la politique ou à son statut de gouvernante de Freljord.

"Le chant et la danse ? Je dirais plutôt que j'adore ça. Dès qu'il a une fête dans le clan, nous chantons et dansons tout en dégustant de bonne bière mais, à cause de mon statut, je suis obligée de faire attention à mon image... Je suppose que vous aussi vous aimez ça ? Comme nos cultures sont différentes, je suppose que vous avez une autre manière de pratiquer ses activités."


PÉTALE 2 : Ouverture
Varus, une Flèche droit au coeur



Le vin doux, adapté aux fruits de mer qu'on leur avait présentés, avait remplacé le liquide bleuté dans son gosier. A l'époque, l'homme était connu pour sa sobriété. Même s'il appréciait les bonnes choses - et une coupe de saké lors des fêtes faisait partie des bonnes choses - il buvait peu. Par ailleurs la corruption avait comme conséquence bénéfique - ou perverse selon le point de vue - de le rendre insensible aux effets, entre autres, de ce genre de boisson.
Profiterait-il toujours de cette immunité ? L'avenir proche le lui dirait sans doute. En un sens, il espérait que non. L'alcool avait pour propriété de désinhiber, et, bien dosé, serait l'ingrédient idéal pour compléter cette soirée.

L'archère, justement, venait d'en parler. Elle disait apprécier la bière. Cela le fit sourire. Ce n'était pas vraiment ce que l'on pouvait attendre du comportement convenu pour une reine, ou même une femme raffinée de la haute société. Non qu'il tienne à juger sa compagne sous un angle aussi restrictif. Elle paraissait bien plus ouverte que ne le suggérait de prime abord sa position, et il appréciait sa compagnie autant que sa voix. Il l'écouta parler de danse et de fête, et la découvrir ainsi égayait encore son humeur. Il regarda ses yeux de glace. Ils ne paraissaient pas si froids... au contraire.


"J'aime les fêtes, en effet. A Ionia, les chants et danses sont tout en finesse et en élégance. Bien qu'une place soit toujours laissée à l'improvisation, la plupart des fêtes sont régies par des traditions bien précises."

Savourant son repas au même titre que son interlocutrice, il buvait légèrement plus que de raison. Peut-être aurait-il dû demander de l'eau ? Il avait soif, car il avait chaud. Et cette chaleur n'était pas dûe à la température ambiante ni à celle de son corps. Il était déjà presque nu et n'aurait pas pu faire beaucoup plus. Elle n'était pas non plus dûe à l'alcool qu'il avalait, même si ce constat le dérangea plus qu'il ne le rassura. "Cela fait vraiment longtemps, pas vrai ?" Il espérait seulement que sa charmante amie ne remarque pas son malaise.

"J'avais pour habitude d'accompagner les musiciens au chant. Mais..." Il s'interrompit brièvement, de peur de citer un lieu commun. "Cela fait longtemps que je n'ai pas été bienvenu à ces festivités." Il sourit légèrement, comme une excuse. "Par ailleurs ma voix... n'était plus très adaptée à ce genre d'exercice."

"Au passé ?" Sa voix, en effet, il le remarquait, avec cette influence magique peu banale, était redevenue telle qu'il la connaissait à l'époque. Sonnait-elle identique pour son entourage également ? Ashe pourrait sans doute le renseigner sur ce point, même indirectement.
Alors que le serveur apportait le plat de résistance, et un vin légèrement plus âpre pour l'accompagner, Varus se surprenait à devenir impatient. Il avait hâte que ce repas se termine. Non parce qu'il le considérait comme une corvée, cette conversation était au demeurant très agréable. Mais parce qu'il avait hâte de passer à une suite que la parole des deux archers annonçait comme fort intéressante. Il suffirait seulement d'un peu de musique. La Ligue devait bien avoir ça en réserve. Et... il lui prenait l'envie d'observer la nuit étoilée d'un autre point de vue. Inhabituel.

L'homme souriait. Il avait toujours eu une vie simple et se contentait de peu. Bien qu'il se soit montré hostile à l'idée même de cette soirée, il ne regrettait finalement pas sa candidature impromptue, et commençait vraiment à l'apprécier. Le regretterait-il plus tard, s'il redevenait l'homme froid et d... - "Tss, pas de ça ici." Cette pensée s'évanouit avant même d'être entièrement formulée. Définitivement, il se sentait bien. Ses yeux d'une couleur presque gourmande ne lâchaient plus le glacier chaleureux qu'étaient les pupilles de la supposée reine de Freljord. "Peu importe, ce soir c'est ma reine." "Ma reine." Il se serait à l'instant volontiers noyé dans ce lac gelé.


"Ce soir, ni vous ni moi ne sommes tenus par une quelconque convention. J'aimerais beaucoup que vous m'accompagniez pour une danse tout à l'heure."


PÉTALE 2 : Ouverture
Ashe, la fonte d'un Coeur de glace



Le dialogue continuait. Il était dans la même direction. La danse. Une activité divertissante qui réjouissait les gens, les habitants du peuple. Ashe écoutait l'ionien avec attention, elle voulait en savoir encore sur lui, qu'il raconte plus en détail mais, il semblerait que Varus soit sensible lorsqu'on lui parle du passé. L'archère lui sourit pour le rassurer.

"Je comprends... Les fêtes d'Ionia doivent être féériques."

La reine continua de déguster le repas proposé tout en buvant avec finesse le vin. Elle faisait attention mais ce n'est pas pour autant qu'elle ne demande pas de remplir son verre lorsque le serveur passait à nouveau. C'était naturel pour elle de manger avec de l'alcool. Après tout, c'était sa soirée pour en profiter. Et puis, la conversation continue. Varus lui propose de danser. Vraiment ? La femme hésita un moment et finit par hausser légèrement les épaules. Comme si, peu de choses la préoccupaient. Comme si, elle avait envie de faire ce qu'elle voulait. C'était une autre occasion de poursuivre le dialogue mais cette fois-ci, sans mot.

"C'est avec plaisir que j'accepte cette invitation..."

Elle prit une dernière bouchée de son assiette et déposa ses couverts sur la table. Ashe tendit sa main vers l'homme comme si elle l'attendait impatiemment pour danser.

Revenir en haut Aller en bas
Varus
Le Dernier Gardien
~ Papi Varus ~
avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 15/01/2017
Le Dernier Gardien ~ Papi Varus ~
Dim 12 Mar - 20:19
PÉTALE 3 : Envol
Varus, une Flèche droit au coeur



Cet entracte était plus que bienvenu. Ashe termina en premier, et, une fois encore, fut celle qui lui tendit la main. Tout cela était tellement irréel, il se sentait flotter. Il se leva à son tour et accepta la main de la reine dans la sienne. Elle était fine et douce, et avait la délicatesse de la noblesse. Pourtant il y reconnaissait les cals caractéristiques qu'il possédait lui-même, et cela le fit sourire. Il n'en serra les doigts de sa cavalière que plus volontiers, et l'enlaça alors qu'aucune musique ne se faisait encore entendre. La salle était vide, il n'y avait aucun orchestre, mais la magie était omniprésente, et, Ligue ou non, il était convaincu qu'elle ne tarderait plus.
Comment dansaient les Freljordiens ? Il l'ignorait. Les Ioniens étaient du genre pudiques, et les danses étaient plutôt solitaires ou en groupe. Il improviserait en fonction de la musique, supposait-il. En attendant, il n'avait jamais été aussi près pour contempler le regard intense et bleu de l'archère, et sentir sa chaleur contre lui était... euphorisant.

L'homme gardait la main d'Ashe dans la sienne, son bras gauche dans le dos de la jeune femme comme pour une danse démacienne. Il fit quelques pas avec elle dans le silence, les yeux rieurs, ses ailes à demi-repliées venaient caresser malicieusement les épaules de la jeune femme. Elle-même ne pouvait cependant être sûre que ce soit volontaire, leur position était maintenue pour ne pas gêner Varus dans ses mouvements. C'était une vision... angélique. Qui aurait pu croire un jour assister à une telle métamorphose ? Pas lui, c'était certain. Comment l'avait-on appelé, un jour ? Adonis ? "Et pourquoi pas ?" Ce soir, il se sentait de rivaliser avec n'importe quelle divinité. Ses yeux se plissèrent dans en un rire muet.


"Saviez-vous que, en réalité... je suis brun ?"


PÉTALE 3 : Envol
Ashe, la fonte d'un Coeur de glace



Une fois la main prise, Ashe se leva et accompagna Varus sur un espace dédié à ce duo. Elle s'approcha de lui et déposa une main sur son épaule tandis que l'autre restait fermement dans la main de l'ionien. La reine se laissa guider car après tout, ce sont les hommes qui dirigent la danse même si elle ne savait pas à quoi s'attendre. Rien que le regard disait déjà tout. Elle se sentait sereine et libre, comme si elle retirait son masque de gouvernante de Freljord pour laisser place à une femme relâchée. Les archers étaient en union. Les ailes apportaient une touche d'intimité et de protection à cet échange. L'avarosan le dévorait des yeux.

"Brun ? On dirait que vous avez l'habitude des transformations. J'essaye de vous imaginer avec cette couleur de cheveux."

Elle sourit, encore. Elle suivait ses pas tout en traversant son regard. La reine sentait quelques bouffées de chaleur envahir son corps. Elle ne savait pas d'où cela venait.


PÉTALE 3 : Envol
Varus, une Flèche droit au coeur



Il avait pensé si loin... et en était embarrassé. Heureusement, il avait soustrait dans sa phrase une apostrophe bien trop familière. "Belle étrangère, c'était bien trouvé, pourtant." Cette retenue avait rompu son rythme, et rendait cette affirmation bien moins spontanée. De quoi avait-il l'air ? Il prit garde à ne pas serrer Ashe trop fort dans sa crispation soudaine, qui détonait avec son sourire. "Ne vas-tu donc jamais apprendre à te détendre ?" Heureusement cette dernière ne sembla pas l'avoir remarqué. Il s'efforça de rester égal à lui-même. Du moins à l'image qu'elle percevait à présent de lui. Il n'avait aucune raison de s'inquiéter ou de ne pas profiter de l'instant présent. Pourtant, quand il reprit la parole, ce ne furent pas les mots auxquels il songeait qui sortirent de sa bouche.

"Vous n'avez pas besoin de l'imaginer, je peux vous le montrer."

Il souriait toujours, mais bien que sa compagne ne puisse rien en deviner, c'était une façade. Ce sourire, cette cadence, à cet instant pour lui tout cela sonnait faux. Ces mots... "Pas ça... Non..." Etait-ce du cynisme qui faisait écho à son désespoir ? "Oui, je possède encore cette capacité." La voix était confiante, et restait positive. Se pouvait-il qu'il se trompe ? Que pouvait-il ressortir de bien de ces visions ?

Le contact direct que l'homme maintenait avec sa cavalière facilita grandement son entrée dans l'illusion. Peu à peu la vue de l'archère se troubla, mais ce fut passager. Elle vit qu'elle dansait avec un homme aux cheveux sensiblement plus courts, détachés aussi pour l'occasion, et très bruns. Son visage était plus jeune, et ses yeux d'ambre la regardaient avec une admiration non contenue, cet amour exprimé explicitement n'avait rien de commun avec l'expression qui avait précédé. L'ambiance était différente, le couple s'était isolé au sein d'une fête ionienne qui battait son plein. Il faisait nuit noire, la lumière des lanternes de papier rivalisaient avec la lune. Des instruments à cordes jouaient une musique entraînante sur le son des tambourins. Il était vêtu de rouge, une longue écharpe qu'elle connaissait bien enroulée autour du cou. Elle s'aperçut qu'ils ne dansaient pas. Pas réellement.
Puis, elle vit progressivement se tracer sur la peau hâlée des sigles mystérieux. Tout d'abord bruns, comme le henné, tatouage végétal et éphémère utilisé au même titre que les bijoux par les femmes ioniennes. Puis, lorsque le dessin fut terminé, suivant le même cheminement, le tracé changea. C'était comme si un feu liquide suivait le sillon sur sa peau, et remplissait ses veines d'or fondu. Un instant, ses yeux clairs s'illuminèrent de la même lumière. Puis, ils revinrent à la normale, gardant cette couleur dorée profondément imprégnée dans leurs iris. Ses cheveux sombres avaient poussé, il était torse nu, et vêtu de blanc.
Vint ensuite un changement plus profond. Elle commença à voir sa peau pâlir, une noirceur grandissant au fond de son âme, ses yeux s'éclaircir, virant de l'or à l'argent, et la terreur blanchir ses cheveux. Cette vision fut fugace, comme interrompue. Si tout le reste paraissait vraiment réel, cette partie resterait floue, comme si elle l'avait imaginée. Enfin, les cheveux blancs atteignirent leur longueur actuelle. Elle vit la peau de son partenaire reprendre sa belle couleur, le blanc devenir blond, ses yeux blancs et inexpressifs reprendre vie dans cette teinte grenat aux allures gourmandes. Ces yeux qui brillaient encore d'admiration, alors qu'elle reprenait conscience de son entourage immédiat, de la salle, de la table sur laquelle les chandelles éclairaient un bouquet de roses rouges... Avait-elle
rêvé ?

"Le voyage vous a plu ?"


PÉTALE 3 : Envol
Ashe, la fonte d'un Coeur de glace



Ashe fronça les yeux comme perturbée. Subitement, elle vit Varus dans une autre tenue mais aussi avec des cheveux bruns. Elle n'était pas réellement sûre de ce qu'elle voyait. Mais d'un élan, une respiration, elle suivit la valse. Ses yeux pétillaient et son visage était illuminé. Un rêve ? Une illusion ? De la magie ? Peu importe. La reine passait un agréable moment auprès de l'ionien. Elle regardait en détail chaque changement sur sa peau. Sa main sur l'épaule glissait un peu vers le bas, comme pour lui caresser la peau, voir s'il était réel. La jeune femme se colla progressivement à l'archer. La tête lui tournait. Elle avait besoin de se poser et, ça serait sur Varus. Son regard fixait les yeux ténébreux de l'homme, sous le charme.
Peu à peu, Ashe reprenait conscience. Varus était toujours en face d'elle. Elle secoua un peu la tête en fermant les yeux.


"Varus... Je... C'était... inoui..."

Elle reprit son souffle et se tint la tête, elle avait encore le tournis. Ashe se demandait vraiment ce qu'il se passait véritablement...


PÉTALE 3 : Envol
Varus, une Flèche droit au coeur



"Me fais-tu confiance à présent ?" Il avait eu tort. Cette vision... était magnifique. Lui-même s'était laissé transporter en revivant ces instants de pur bonheur. Le cauchemar avait été oblitéré. Si lui ne pouvait l'oublier, Ashe n'en avait eu qu'un vague aperçu, éphémère dans sa mémoire. Elle s'était rapprochée de lui, avec de plus en plus de confiance au fur et à mesure de la vision. Quand elle se termina l'archère en tremblait presque. Elle s'était abandonnée dans ses bras.

Un sourire bienveillant sur les lèvres, il resserra son étreinte autour d'elle, protecteur et attentionné. Il avait relâché la main de l'archère pour l'attirer plus près de lui, son bras entourait à présent son épaule. Il la soutenait avec plaisir alors qu'elle prenait quelques instants pour se remettre de ses émotions. Sa tête était baissée vers le visage de la jeune femme, ses lèvres touchaient presque la ligne de démarcation de ses cheveux. "Si proche." Il ferma les yeux, il ne s'était pas senti ainsi depuis... depuis... Ses ailes se replièrent en cocon autour des deux corps enlacés. Il ne sut pas trop pourquoi. Il n'y avait personne de qui s'isoler, même si la pénombre ainsi créée était plaisante. Agréable. Très intime. Trop intime.
Sentant le rouge lui venir aux joues, il rabattit ses ailes derrière son dos, dans un froufrou de plumes qui caressa en coup de vent le dos et les épaules de sa compagne. Il fut le seul à entendre le gémissement. "Non... Tu y étais presque..." Avait-il
peur ? Il n'avait pourtant pas relâché son étreinte d'un pouce, et tenait toujours la jeune femme étroitement serrée contre lui. Ses doigts s'étaient emmêlés dans les boucles blanches.


PÉTALE 3 : Envol
Varus & Ashe : à cœur ouvert



Bientôt, l'homme la relâcha pourtant, mais ne fit rien qui puisse laisser penser à la jeune femme qu'il la délaissait. Il s'était simplement rapproché de la table. Ashe put remarquer que pendant cette "absence", cette dernière avait été débarrassée, les assiettes vides remplacées par une coupelle de fruits. Sans doute placés là en attendant le véritable dessert. Mais elle commençait à le deviner à présent, Varus n'avait aucune envie d'attendre jusque là. De plus, il ne s'agissait pas là de n'importe quels fruits. Son si charmant compagnon attrapa une pomme par sa tige de bois, et la lui tendit en offrande.

"Pourriez-vous garder ceci pour moi quelques instants ?"

Leurs doigts se frôlèrent au moment où Ashe s'exécuta de bonne grâce, arrachant un nouveau sourire au visage désormais joyeux de l'archer. Suivant son intuition, ce dernier leva les yeux. La musique s'était faite remarquer par son absence, mais la Ligue semblait-il, avait anticipé son véritable désir. Il n'y avait pas de plafond. Y en avait-il jamais eu un ? Ce que l'on voyait là, était directement la voûte étoilée. Le ciel de Valoran lui était offert.
Son assurance lui était entièrement revenue à cette pensée, et il regarda sa partenaire avec franchise. Son sourire cavalier était une nouvelle invitation, et il se rapprocha d'elle, et se plaça contre son dos, pour la tenir plus fermement qu'auparavant par la taille. Il avait visiblement une idée précise en tête.


"Voudriez-vous voyager encore un peu avec moi ?"
"Avec plaisir."

Si elle devina ses intentions, elle lui laissa toutefois la satisfaction de voir sa surprise. Car aussitôt son assentiment obtenu, les ailes de l'angélique commencèrent à battre avec force et souplesse, soulevant le corps des deux archers dans les airs. Il la tenait bien, elle ne risquait donc à aucun moment de tomber, et se laissa emporter dans le ciel nocturne sans une once de crainte.
Varus était heureux de voir les yeux de sa compagne briller d'émerveillement, et pour pouvoir regarder dans la même direction qu'elle, il maintenait son visage proche du sien, leurs joues assez proches pour se frôler. Elle semblait aussi ravie de la surprise, de la sensation du vol que de la vue qu'il lui offrait. Lui-même en avait le souffle coupé, car maintenant qu'ils étaient parvenus à une certaine hauteur, elle était imprenable. Ils avaient en perspective le domaine entier de l'Institut, brillamment éclairé et décoré de couleurs chatoyantes en cette occasion toute particulière, qui rendait les bâtiments tout simplement méconnaissables et rien de moins que superbes.
L'homme aurait presque deviné les murs blancs de Demacia à l'horizon, mais ne préférait pas se risquer trop loin. En revanche, il souhaitait que ce vol soit unique et inoubliable, aussi rivalisa-t-il d'imagination pour montrer à Ashe les moindres recoins de l'Institut vus du ciel, se permettant plusieurs acrobaties aériennes sans toutefois la mettre en danger, ni l'exposer à la moindre frayeur. Téméraire, mais prudent. "Et elle tient toujours la pomme." Il en fut amusé.

Enfin, quand la promenade menaça de devenir répétitive, il repéra en contrebas un arbre dans le parc de la Ligue, qui convenait parfaitement à ses intentions. Il s'agissait d'un cerisier massif, sans doute centenaire, qui provenait de sa terre natale. Il connaissait une floraison précoce, mais l'archer ne s'en étonna guère : le climat était extrêmement doux pour la saison, en particulier dans cette région du monde.
Il adapta le rythme de ses battements d'ailes à son approche, et déposa doucement Ashe dans les hauteurs du cerisier, sur une large branche. Par réflexe conditionné, elle s'accroupit, garantissant un équilibre parfait qui éliminait la moindre chance de chuter. Il toucha le bois à son tour, et se mit à la hauteur de sa partenaire pour l'enlacer à nouveau. Son dos prenait appui sur le tronc, et ses ailes virent les entourer, comme une barrière contre le vide.
Varus sentit la reine se détendre. Elle était assise contre lui, et allongea les jambes, en confiance. Elle avait même une main contre son torse, comme pour être certaine que cet instant soit réel - ou peut-être juste pour avoir une prise... le sol était loin.

L'éclairage de l'Institut traversait ses plumes blanches, fournissant une ambiance plus intime encore que les bougies. Il la voyait parfaitement. Elle lui souriait. L'avait-il jamais vue ainsi ? Ne l'avait-il jamais
regardée ainsi ? Cela lui plaisait. Et il savait enfin ce qu'il voulait. "Passer la nuit ici, avec elle." Il fut satisfait de constater que ses pensées suivaient cette fois un fil unique. Et il se fichait de savoir qui les dirigeait réellement. Varus avait l'impression d'être enfin lui-même, et libre, aussi différent qu'il soit de l'ordinaire, ou même de celui qu'il était autrefois.
Sa main toucha délicatement la joue de l'archère, sa paume sur sa peau comme une caresse. Malgré toutes ses pensées, il hésita un instant. "Ah non, tu ne vas pas laisser passer une occasion pareille !" Son visage pencha vers elle, et ses lèvres frôlèrent les siennes. Varus fut presque surpris de sentir Ashe répondre à ce baiser, qui resta doux et chaste. Quand il se termina, il lui adressa un sourire, les yeux pétillants de malice.


"J'avais toujours rêvé d'embrasser une reine."

Les joues de l'archer, pourtant, virèrent au pourpre, le contraste entre ses deux facettes toujours bien présent. Cette idée, pourtant, était sienne, et il ne chercha pas à lutter contre. Si Ashe avait compris cette dualité, elle n'y trouvait rien de dérangeant. C'est cela qui faisait de Varus pour cette soirée un homme délicat et attentionné, lequel devenait entreprenant par moments, mais pas assez pour devenir irrespectueux. Et elle trouvait cette rougeur tout à fait charmante.

D'un commun accord, ils mangèrent ensemble la pomme d'amour, et leurs lèvres finirent par se toucher à nouveau. Ils parlèrent peu, et restèrent l'un contre l'autre au milieu des fleurs de cerisier et des plumes d'ange, jusqu'à ce que le sommeil les emporte tout naturellement. Ils s'endormirent le sourire aux lèvres, conscients et heureux de partager bien plus qu'un goût commun pour l'archerie. L'aube les trouva dans la même position, bien calés entre les ailes de l'ange, qui pour une nuit avait remplacé le monstre, dans le seul but d'emporter sa cavalière loin des tracas du quotidien.


"Bonjour, Ashe..."

Ce sourire resterait gravé dans la mémoire de la reine... comme éternel.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» MAIGRET DE CANARD AUX POMMES ET MIEL
» Compote de pommes aux amandes
» Aumonieres de Livarot aux pommes
» Patrouille en forêt [PV Aubé + Tarte aux Pommes + Soleil Couchant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valoran's Battlefront :: Runeterra :: Rp libre-
Sauter vers: