/! Activer les pop-up lors d'une arrivée de MP pour écouter la notification sonore :) Modifiable dans mon profil/!

Le début d'un doute. [PV-Kayle]

 :: Runeterra :: L'institut de la guerre :: Arène / Vestiaire Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Fiora Laurent
Trouvez moi un adversaire de valeur
avatar
Féminin
Messages : 78
Date d'inscription : 06/08/2016
Localisation : Demacia, sur les terres Laurent.
Emploi/loisirs : Nobles.
Lun 9 Jan - 14:41
Les récents évènements avaient poussés Fiora à se montrer bien plus méfiante qu'à l'ordinaire vis-à-vis des autres, surtout si ces derniers pratiquaient de la magie. Même si la Duelliste préfèrerai ne pas être sous la coupe des invocateurs, leurs présences permettaient d'éviter aux monstres enfermés dans la faille de s'enfuir et donc de ravager des terres ou pire encore, servir d'arme pour d'autre nation.

Malgré tout, le retour tant attendu de la petite fouineuse Crownguard avait fait remuer pas mal de mélasse envers ces derniers et sa position sur une mage dissidente engendra bien plus de problèmes que cela pouvait en résoudre. Fiora se retrouvait dans une situation bien déplaisante et sur les prochaines réunions du conseil le nom de la petite poupée Crownguard sera sur toutes les lèvres.

Mais aujourd'hui, cela n'était point ce qui avait motivé la Duelliste à se lever bien plus tôt qu'à son habitude.

L'esprit encore embrumé par les vapeurs du sommeil, Fiora quitta difficilement la douce chaleur de son lit. Elle enfila son peignoir en satin afin de pouvoir traverser la pièce sans attraper froid. La duelliste se dirigea vers une coiffeuse où tout un tas de produit nichaient dessus. Elle regarda longtemps les traits tendus et fatigués de son visage. Tout en marmonnant contre son reflet Fiora se prépara avant de s'habiller.

La duelliste avait déjà donnée ses ordres pour la préparation de son départ la veille.
De ce fait, la demeure principale de la maison Laurent était au pied de guerre.
Fiora surveillait que tout se déroulait correctement, donnant la responsabilité de la demeure principale des Laurent à l'un de ses frères. Vérifiant une dernière fois que tout fut bien en place pour son déplacement, la nervosité gagna Fiora, car même si elle faisait acte de présence de temps en temps à la ligue, les récents évènement avaient laissés leurs marques, sans parler qu'aujourd'hui, la Maîtresse de Maison devait rendre une visite assez rare sur la personne d'un Ange.
Assit sur sa selle, ses suivants non loin, Fiora traversa ses terres patiemment, s'arrêtant uniquement pour le repos. L'attitude noble et fière de la Duelliste généralement bien présent avait été remplacée par une position renfrognée et fermée.

Le regard vagabondant sur les reliefs du paysage.
Elle lâcha une série de léger soupire. Faire appel à une étrangère ne la dérangeait point d'ordinaire, mais ce coup-ci la personne convoquée ne fut pas la plus apte au dialogue, surtout si la Maîtresse de Maison devait lui poser des questions quelques peu délicates sur les relations entre deux anges.
S'armant peu à peu de courage elle se redressa sur sa selle. Se montrer dans une telle posture pouvais que lui porter préjudice face à une personne aussi délicate. Fiora finit par se détendre légèrement, après tout, Kayle pouvait très bien devenir un atout dans cette guerre de l'ombre et de magie.

Ce fut donc avec un visage neutre qu'elle aperçut les remparts de l'institut de la guerre et qu'elle pénétra dans l'enceinte des murs.
Fiora déposa son cheval dans les écuries, ordonnant à ses suivants de préparer le retour du voyage. La Duelliste gravit l'escalier menant vers les dortoirs et les vestiaires. Fiora salua cordialement les quelques autres Champions qu'elle pouvait croiser, pour la plupart des demacien. La Duelliste contenait ses craintes en s'auto-persuadant que cela devait être fait. La maîtresse de Maison toqua à l'une des chambres, attendant une réponse.


Live to Fight Another Day
Revenir en haut Aller en bas
Kayle
N'ayez pas l'air si apeuré, j'ai promis de ne pas vous tuer ..
avatar
Féminin
Messages : 51
Date de naissance : 29/04/1997
Date d'inscription : 01/10/2016
Age : 20
Localisation : Démacia
Emploi/loisirs : Justicière à plein temps.
Ven 27 Jan - 12:12
Je profitais de ma visite à l’Institut pour retourner chez moi, le portail y menant se situant dans les catacombes de l’Institut, et se mettre au courant des avancés de l’Ordre, de récupérer des rapports sur lesquels je pourrais travailler en attendant mes réponses, et consulter mes généraux. La disparition de Morgana et mon départ avait eu pour conséquence d’établir une paix fragile. C’était mieux, en soit, pour toutes les vies angéliques qui étaient épargnées, mais que ces chiens de partisans de l’ombre respirent encore me mettait hors de moi. Et nos espions chez ces traîtres n’ont rien rapportés, aucune information concernant la position de ma sœur. J’enrageais intérieurement. Ils gardaient bien leurs secrets.

Le nez plongé dans les différents papiers, je n’entendis pas le premier battement à la porte. Il faut dire que les différents plans de bataille que prévoyait mes généraux était certes très bons, mais recelait de nombreuses erreurs, notamment dans la répartition des troupes ou le positionnement de nos unités longue distances. Mais cela restait tout de même du bon ouvrage. Les battements se firent légèrement plus insistant, et je me dirigeais vers la porte pour ouvrir, remettant mon casque a la houppette rouge, ainsi que les différentes pièces d'armures qui trônaient sur le mannequin prévu à cet effet. Elle passait beaucoup de temps quotidiennement à l'entretenir, de façon à ce qu'elle soit toujours rutilante, luisante, et fasse la meilleure impression pour intimider ses opposants. Ses ailes luisaient de blancheur, une blancheur pure et immaculée, chaque plumes brossées et agencées à la perfection. Elle était prête.

Ce fut avec une certaine surprise que je découvris Fiora, maîtresse de la maison Laurent. Que pouvait bien vouloir la bretteuse qui nécessite de déranger une épéiste ? J’essayais d’envisager toutes les solutions possibles. Connaissant sa dévotion à l’honneur, elle viendrait lui demander un duel, si elle l’avait entaché. Hors, l’on ne se parlait presque jamais, entre une noble de maison, et une simple soldate, aussi prestigieuse ai-je pu être chez moi. Ce devait être autre chose, mais je ne réussissais pas à cerner quoi. J’avais l’ascendant sur elle, du haut de mon mètre quatre-vingt-dix, que j’utilisais toujours abondamment. Je croisais les bras, baissant légèrement la tête vers elle.

« Mademoiselle Laurent, que me vaut le plaisir de votre visite ?  Entrez, je vous en prie, vous m’expliquerez tout à l’intérieur. »

Le joyau de Law, posé contre le bureau, à peine définissable vu les quantités astronomique de papier dessus, luisait très faiblement. Elle allait devoir nourrir son épée très prochainement, avant qu’elle ne commence à se détériorer. Et elle allait devoir le faire elle-même, coincée à l’Institut.  Soit, c’était nécessaire, et elle avait besoin de son arme.

Du thé trônait sur une petite table basse. Elle en versa une tasse, qu’elle offrit à la bretteuse.

« Parlez maintenant. Je vous écoute. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Togoria- L'ombre d'un doute
» Naranja Luz d'Alvarez ~ Je doute de ce que je sais, je me doute du reste.
» quand tu fais du mal, au fond tu ressens du doute + scott
» (terminé) « quand le doute nous assaille, il devient notre pire ennemi » feat. maël
» le doute est une force. Une vrai belle force. Veille simplement qu'elle te pousse toujours en avant (alienor)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valoran's Battlefront :: Runeterra :: L'institut de la guerre :: Arène / Vestiaire-
Sauter vers: