/! Activer les pop-up lors d'une arrivée de MP pour écouter la notification sonore :) Modifiable dans mon profil/!

Le roi des enfants des rues [PV Fizz]

 :: Runeterra :: Bilgewater :: Autre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 58
Date de naissance : 19/04/1993
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 24
Emploi/loisirs : 2me année ingé
Lun 26 Déc 2016 - 19:07
Descendant du navire de Piltover via la robuste passerelle de bois, j'observais ce qui se tenait devant moi. La ville la moins sûre du monde, et non, je ne parlais pas de Noxus. Dans cette ville, les coups fourrés étaient politiques, et se faisaient pour la plupart dans le feutré. Non, ici, c'était bien mieux. Tout le monde était un ennemi potentiel tant les pirates étaient un danger. Outre les pirates, les voleurs, brigands, meurtriers, psychopathes, et j'en passais des meilleurs. Non, s'il y avait bien un lieu au monde où j'aurais bien envie de ne pas trop chercher, ce serait bien ici. Mais comme toutes les villes du continent, la Cité de l'île de la Flamme Bleue recelait de nombreux secrets et trésors. Bien assez pour me permettre de commencer... Ou continuer des recherches. Cette ville rassemblait tant de cultures, tant de savoir-faire que je ne pouvais qu'apprécier de la voir de loin, avec ses carcasses de bateaux de tous horizons servant de refuges et d'habitats, voir même de lieux de commerces. Oui, il était presque étrange de se dire que peut-être, parmi ces navires, certains avaient connus un glorieux passé, avaient renfermés des trésors venus d'un autre âge... C'était un sentiment d'exception pour un chasseur de trésors tel que moi.

Oh, je gênais ? Me poussant un peu, je libérais le passage pour les marins qui commençaient à décharger les nombreuses caisses contenues dans le vaisseau. J'étais un peu au-dessus du niveau de l'eau, sur le ponton, et plusieurs choix s'offraient à moi. Rester ici, au pied de cette formation rocheuse qui servait de base à plusieurs installations, et rattraper la plage par les quais et les pontons, ou bien monter et m'enfoncer dans la ville, et récupérer un pont pour rejoindre la partie principale de la Cité.

Oh, nul doute que le chemin le plus dangereux était le second, et j'aurais plutôt eu une tendance à partir vers la plage, étant donné l'objet de ma visite. Car non, pour une fois, je ne cherchais pas un trésor, du moins, pas un trésor en tant que tel. Non, je cherchais une piste menant à une ville antique, sous les flots. De rares légendes en parlait, et il m'avait fallu beaucoup de temps pour trouver de si maigres informations. Cependant, il y avait quelqu'un qui pouvait sans nul doute m'aider à en savoir un peu plus à ce sujet.

Fizz, une créature venue de la mer, et qui résidait ici, à Bilgewater. A ce qu'on en disait, un sacré numéro. Autrefois considéré comme un malfrat qui terrorisait la population, il semblerait que depuis, il ait acquis une réputation bien plus flatteuse en se défaisant d'un monstre marin qui était venu détruire un des ports principaux. C'était à peu près tout ce que je savais. Ah, si, qu'il était bleu, aussi, c'était un détail qui pouvait avoir son importance.

J'entamais donc ma petite progression vers les grandes étendues de sable. Les planches des pontons craquaient sous mes pieds, mais cela ne semblait inquiéter personne, alors pourquoi m'en ferais-je ? Parfois, quelques planches manquantes, ça c'était les pièges, à priori. Je préférais toujours ça au fait de me retrouver avec un flingue pointé sur la tempe, attendant gentiment qu'un mec me fasse la peau. Oui, ici, on était gentil, on vous laissait le choix de votre manière de mourir... Ils étaient trop bons, ces pirates, décidément.

Passant quelques baraques de pêcheurs, quelques quais improvisés pour les barques et plusieurs groupes d'hommes en train de négocier le prix du poisson qu'ils désiraient acheter, je posais enfin le pied sur la plage après une petite dizaine de minutes. J'allais pouvoir en faire un petit tour, histoire de voir si mon désiré petit homme bleu était présent, sinon... Sinon je pouvais aussi bien demander directement à ces gens si ils savaient où le trouver. Cela pouvait m'éviter de longues heures de marche sur cette plage, d'autant plus que le soleil risquait fort de ne pas trop tarder...

"Hmm, excusez moi de vous déranger dans votre choix cornélien d'espèce de poisson pour vous servir de dîner, messieurs... Mais je recherche une créature nommée Fizz, qui serait assez connue à Bilgewater. Sauriez par hasard où on peut le trouver ?"

Ils arrêtèrent un instant leurs emplettes pour me fixer. Dans mon grand poncho rouge, je ne devait pas vraiment payer de mine, il était vrai. Ils se regardèrent, avant que l'un deux me réponde de sa voix rauque.

"Pas vraiment, mais on dit que les gamins des rues le connaissent bien pour la plupart. Essaies pas loin du grand marché, tu pourras facilement trouver des gamins qui pourraient te dire où le trouver."

Sur un remerciement de la tête, je les laissais terminer ce pourquoi ils étaient venus, allant ensuite vers l'intérieur de la ville, remontant sur les hauteurs de Bilgewater. Le grand marché était un endroit des plus étranges. Les gamins des rues tentaient de voler tout ce qu'ils pouvaient y trouver, si mon interprétation des choses était la bonne. Mais si ce Fizz était acoquiné avec eux, alors... Comment était-il, lui ? Un voleur, un espèce de... chef de gang, un gang composé d'enfants dont personne ne veut, ici ? J'étais assez confus, je devais l'avouer, mais ce n'était pas ce qui allait m'arrêter. Lux m'en avait parlé et c'était ma seule piste. L'unique. Je ne pouvais pas perdre ici la motivation. Oh que non.

Je venais d'arriver sur le grand marché, un endroit dont le nom n'était pas forcément adapté. Il s'agissait d'une place constituée d'échoppes, et des gens qui prenaient des places dans la rue pour vendre leurs marchandises, parfois sans même un vrai stand pour présenter leurs biens. Ah, Bilgewater avait la sale propriété de vous retourner les idées et de dire gentiment à la logique d'aller se faire foutre. Le tout, bien cordialement. Après un rapide coup d’œil, il n'y avait pas d'enfants en vue. Bon, c'était pas malin ça, on m'indiquait un truc qui était censé pulluler, et au final, rien du tout.
C'était donc le moment de la jouer fine. Je laissais tomber une pièce, avant de m'éloigner quelque peu de l'endroit où je me trouvais, pour me placer à couvert. La gemme de mon gantelet se mettait à briller faiblement alors que je l'alimentais en pouvoir. Il me suffisait d'attendre. Quelques secondes plus tard, un gamin d'une dizaine d'années, aux cheveux mal coupés et aux habits sales apparut d'un coin de rue, scrutant la zone, avant de s'approcher. Alors qu'il se baissait pour ramasser la pièce, je concentrais mon pouvoir afin de me retrouver enveloppé de lumière, reprenant forme derrière mon jeune ami. Je lui attrapais le bras alors que le surprise était évidente pour lui.

"Excuse moi jeune ami, tu..."

Il lâcha la pièce.

"C'est pas moi m'sieur, juré, j'vous la rends !"

Il était vraisemblablement choqué. Bon. Le début.

"Du calme, j'te veux pas de mal. C'est quoi ton nom ?"

Il sembla hésitant, avant de finalement se laisser faire.

"K-Kurtis... M'sieur."

Je ramassais la pièce de mon autre main pour la lui donner.

"Tiens, tu l'as trouvée, elle est à toi. Moi c'est Ezreal. Tu pourrais m'aider, je cherche une créature bleue qui s'appelle Fizz, j'ai besoin de le rencontrer. Tu saurais où je peux le trouver ?"

Le gamin prit la pièce, le tenant comme si c'était un maigre mais important butin. Il hésita de nouveau, puis finit par dire, les yeux baissés.

"Je peux vous y amener, oui..."

Je me mis à lui sourire, content d'avoir un guide. Je relâchais son bras.

"Haha, parfait alors ! J'avais un peu hâte de pouvoir le rencontrer en chair et en os, ce fameux Fizz. Je te suis, montre moi le chemin."

je laissais le gamin partir devant et mener la danse, même si je ne perdais pas ma méfiance. Je restais à Bilgewater, et je pouvais bien y passer au détour d'une ruelle sombre. Rien de vraiment enviable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 18
Date de naissance : 23/12/1997
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 19
Emploi/loisirs : La pêche au (très) gros !
Jeu 5 Jan 2017 - 23:22
Les enfants des rues me connaissent bien, moi comme mes habitudes, même si elles sont peu nombreuses, ils connaissent mes coins de pêche les plus prochees des côtes, à quelles boutiques je suis sensé être le plus souvent, et peuvent trouver assez facilement Chomper, mais dans les situations où quelqu'un en particulier voulait me voir... Nous nous sommes organisés autrement pour éviter de les mettre en danger.

Kurtis savait donc quoi faire, et il emmena alors l'homme de rue en rue, toutes plus boueuses les unes que les autres et regardant à droite et à gauche régulièrement. Il ne croisait pas un seul de ses camarades, mais il savait qu'un d'entre eux les aurait repéré, et continuait encore et encore jusqu' à ce que les rues soient moins peuplées, pour finir sur une maison abandonnée, juste au pied du pont du boucher, qui semblait être un cul de sac.

Le gamin leva les yeux vers la fenêtre du second étage, et croisa un regard qui s'empressa de disparaître. « Il va venir, on doit juste attendre un peu... » Kurtis n'aimait pas cet endroit, il arrivait qu'il soit de garde ici, mais c'était le seul endroit où il avait vu un gosse avoir des ennuis avec un pirate. Il était dans la maison avec deux amis entrain de jouer aux cartes, quand un autre arriva en furie dans la pièce en disant très rapidement que des pirates arrivaient avec un des leurs. Il regarda par la fenêtre, et croisa furtivement le regard de son camarade pointé par le canon de ce type avant de se cacher alors que les trois autres partaient par un pan du toit pour me chercher... Ce n'est qu'un quart d'heure plus tard que j'arrivais, alors que le pirate commençait à s'impatienter, et en voyant son arme, je n'attendis pas et le descendit sur le champ. J'aurais aimé éviter, mais par sécurité...

C'est pendant qu'il se remémorait l'histoire que le même plan se déroulait encore, chaque fois qu'un type désire me voir, il se retrouve dans cette position qui me permet de le jauger avant soit de lui parler soit d'en débarrasser mes protégés avant même qu'il ne puisse réagir, trois enfants étaient donc entrain de me chercher, et un d'entre eux y arriva finalement.

Arrivé sur le toit d'une maison voisine, je restait discret, trident en main. Je voyais Kurtis en bas, accompagné d'un humain qui n'avait pas l'air pirate du tout, je me demandais même si il était de Bilgewater Pourquoi me direz vous ? Les humain repèrent ça aux traits, mais mon truc est infaillible : à cette distance, il ne sentait pas le monstre marin, ni la poudre, l'odeur était plus métallique, cuivrée, un peu comme celle de Mr.PiltoCandy, celle qui reste en fond quand on s'est habitué à celle du sucre... Je regardais aussi si il avait une arme, ça n'avait pas l'air, mais attention quand même, il pourrait maîtriser la magie...

Je fis un saut sur le toit d'en face, oubliant la discrétion qui m'était maintenant inutile sachant que je ne comptait pas le tuer, puis descendit du toit en sautant sur l'unique lampadaire de la ruelle qui commençait d'ailleurs à s'assombrir un peu.

« J'ai pas été trop long j'espère »


J'avais le sourire, je le sentait bien ce type
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 58
Date de naissance : 19/04/1993
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 24
Emploi/loisirs : 2me année ingé
Sam 28 Jan 2017 - 14:40
J'avais eu à attendre, une fois arrivé sur le lieu où Kurtis prétendait que je puisse le rencontrer. Je n'avais rien à perdre, à part si je voyais un pirate hargneux sortir de l'une des maisons de fortunes disposées de manière erratiques autour de la rue. Là, il aurait fallu fuir. L'endroit n'était pas accueillant pour autant. Nous étions sous le mon du Boucher, endroit célèbre pour les nombreux guet-apens qui y avaient pris place, et la seule maison face à moi, fermant la rue, ne semblait pas être vraiment habitée. C'était un espèce de QG désaffecté ? Soit. Je restais au aguets, conscient que je ne pouvais pas baisser ma garde une seule foutue seconde. L'endroit ne s'y prêtait pas.

Après quelques minutes, je regardais Kurtis, l'air stressé.

"Un problème, Kurtis ? T'as pas l'air très... confiant."

Le gamin me jeta un vif coup d’œil, avant de répondre d'une voix qui trahissait une certaine tension.

"Non, rien. Des mauvais souvenirs, c'est tout, m'sieur..."

Ah, je détestais qu'on me donne du monsieur, enfin... ça faisait vieux, dégarni, et surtout pas classe. En bref, tout ce dont je ne voulais pas !

"Ezreal. Et j'suis pas un pirate, et j'viens pas pour des ennuis avec Fizz. Détends toi un peu."

J'attendais donc quelques minutes de plus avant de voir une silhouette se dessiner sur un toit voisin, avant de nous rejoindre à terre quelques instants après. Il était en effet bleu, mais pas au niveau du ventre, où une couleur blanche dominait. Des tentacules en guise de cheveux, pas de nez, de grands yeux, pour l'instant fermés, des doigts et pieds palmés... Et ce trident, intrigant, montrant bien qu'il y avait beaucoup à y gagner à lui poser quelques questions...

"Hum... Fizz, c'est ça ?!"

J'avais un brin peur du trident, mais bon, je n'étais pas là pour lui faire peur, et de toute manière, je ne représentais visiblement pas une menace. tant mieux pour moi, car je ne voulais pas finir embroché. Ou découpé. Voir juste vivant, dépossédé d'un de mes membres. BWAH ! je sortais ces visions sordides de ma tête, me remettant à surveiller notre environnement.

"Non non, ne t'inquiète pas, j'ai déjà eu à attendre plus longtemps. J'ai ici un gentil garçon qui m'a conduit en ce lieu pour te trouver. J'espère que tu es disposé à discuter ? Oh, et... Je suis Ezreal, humble visiteur venu de la lointaine Cité de Piltover, loin au Nord... J'ai en effet quelques questions à te poser."

J'étais déjà un peu plus détendu, sachant qu'il ne s'agissait pas d'un piège.
En vérité, je frémissais d'impatience. J'avais attendu un moment comme celui-ci bien longtemps, et j'avais enfin l'occasion de faire quelque chose.
Trouver des informations sur un trésor enfoui que même mon oncle n'avait pas pu trouver.
Et cela valait tout l'or du monde à mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 18
Date de naissance : 23/12/1997
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 19
Emploi/loisirs : La pêche au (très) gros !
Sam 1 Avr 2017 - 10:08
Je descendit du lampadaire, qui commençait à faire de drôles de bruits, comme si il allait bientôt tomber, comme à peu près tout dans ce coin de la ville. Le jeune humain avait commencé à se présenter d'une manière très différente de ce à quoi j'étais habitué, bien plus appliquée et polie que n'importe qui ici. Il paraît que c'est un truc qu'on voit souvent à Piltover, vu qu'ils sont plus riches. Mais même si je le croyais grâce à son parfum de monsieur PiltoCandy version grand, sans poils ni candy, il avait d'autres odeurs bizarres, beaucoup de différentes, et si j'arrivais à distinguer le sable, la terre et un peu de souffre, les autres étaient vraiment nombreuses et trop confuses, et les gens avec autant d'odeurs sont rares, et souvent c'est ceux qui voyagent beaucoup. D'ailleurs, même si je ne fais pas souvent attention à ça, sa tenue aussi était étrange, surtout les lunettes, qui m'avaient tapé dans l'oeil, je me demandais si on pouvais zoomer avec, ce serait trop cool ! Bref, revenons à nos moutons.

"Et t'es venu de l'autre continent juste pour ça ?" *Je ris un peu* "C'est d'accord, mais tu me devras un paquet de bonbons !"

J'étais entrain de sourire, c'est assez naturel chez moi, j'ai presque toujours cet air amusé, entre moqueur et amical, d'ailleurs le fait que Kurtis me voit arriver comme ça avait l'air de l'avoir rassuré, et il était parti ouvrir la porte de la cave du poste de guet, jonglant avec une petite pièce. J'ai fait signe à... Ezeril pour qu'il nous suive dedans, et alors que j'avançait sans trop attendre, Kurtis s'occupait de tout fermer après la passage de l'humain. La maison était très peu aménagée, la cave, dans laquelle on pouvait voir deux hamacs sur lesquels plusieurs couvertures étaient étendues ainsi qu'une lampe à huile qui commençait à manquer de combustible, produisant une lumière juste assez forte pour projeter les ombres des piliers et deviner où marcher. Il n'y avait rien d'autre à cet étage, juste des araignées et assez de toiles pour se demander si le fait de les enlever n'affaiblirait pas le plafond. Kurtis s'installa alors dans un des hamacs et sortit une bande dessinée de sa poche.

C'est au rez de chaussée que j'emmenais Ezeril, passant par l'entrée, où l'on pouvait voir un ingénieux système qu'avait installé un des gamins des rues avec plusieurs fusils dirigés vers la porte et une ficelle permettant de les faire tirer en cas d'ouverture de la porte. Mais il n'y avait pas que ça, dans un coin des coussins un peu mangés par les rats mais encore assez confortables étaient posés à côté d'une étagère, elle aussi pleine de toiles d'araignées. En m'installant sur un des fauteuils arrangés, je reniflait l'air, avant de glisser ma main dans l'étagère et d'en ressortir une boîte en fer dans laquelle les autres avaient planqué des gateaux, perdu ! Je tourna alors mon regard vers l'humain, interrogatif.

"C'est quoi alors qui est assez important pour un trajet de..." *petit calcul rapide sur les doigts du temps de trajet* "... Euh... Trop longtemps ?" *Je le regardais, attentif*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 58
Date de naissance : 19/04/1993
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 24
Emploi/loisirs : 2me année ingé
Jeu 20 Avr 2017 - 12:48
Je laissais totalement ce Fizz mener la discussion. Il était hors de question qu'il m'échappe, et je ne voulais pas vraiment faire un quelconque faux-pas. Briser mes propres rêves, voilà une occupation qui avait de quoi... me rebuter, ouais. Mais je sentais au petit à petit que les choses allaient bien se passer. Alors qu'il passait de ce lampadaire oscillant dangereusement à la terre ferme - et jamais je n'aurais tenté de monté sur ce lampadaire, personnellement...- je sentais la tension qui avait pu s'installer retomber... Totalement. Ce qui n'était pas désagréable. De façon assez étonnante, sans même savoir ce que je venais lui demander, il n'en réclamait... Qu'un paquet de bonbons... Soit, cela serait moins cher que prévu, donc. Enfin, j'espérais.
Je hochais donc la tête. Oui, je n'étais venu "que" pour ça. Mais peut-être qu'il ne savait pas que cela pouvait être aussi important pour moi. Non, sans doute que non, il ne le savait pas. Était-ce une bonne ou une mauvaise chose ? Hum, ça restait à voir.
je n'avais même pas fait attention que Kurtis c'était éloigné, passant dans la maison. Fizz, à son tour, m'invita à les suivre à l'intérieur. Je reprenais une attitude plus défensive. Nous passions à priori par la cave pour nous rendre dans la maison en elle-même. Bon, c'était poussiéreux, mais d'expérience ce n'était pas le pire endroit pour dormir. Même si le plafond semblait... Tenir par miracle, en fait.
Alors que nous remontions, je voyais bien le pourquoi non n'étions pas passés par l'entrée. Elle était assez lourdement protégée par un système sophistiqué - du moins, pour l'endroit - de fusils attachés à un unique déclencheur. Autant dire que quiconque rentrait finissait transformé en gruyère...
Fizz était déjà au fond, sur une pile de coussins, à essayer de récupérer une boite de métal... Mais elle semblait vide, à en voir son air un brin déçu.
En fait, je l'aimais bien. Il montrait assez clairement ses émotions pour qu'on sache dans quel état d'esprit il pouvait se trouver, et ce n'était pas désagréable.

Et on en venait au fait ! Ce qui m'amenait ici ! Ah, s'il savait. Enfin, peut-être s'en doutait-il.
Je me raclais un peu la gorge avant d'entamer.

"Alors... Pour se remettre dans le contexte, je ne suis pas un simple habitant de Piltover, j'ai aussi le titre de Grand Explorateur là-bas. Pas pour m'en vanter, juste expliquer le pourquoi de mes questions et de ma venue. Je suis toujours à la recherche de merveilles disparues, enfouies, cachées ou que sais-je encore. Le fait est que je ne puisse pas tout faire seul. Il y a des légendes, qui nous mettent sur une piste... mais quand les livres ne sont plus assez, il n'y plus que deux solutions. Soit y aller au talent en espérant avoir le coup de chance du siècle. Soit trouver quelqu'un qui s'y connaisse sans trop que ça se sache."

Je marquais une petite pause, avant de le désigner du doigt.

"Une amie de la League m'a dit que tu étais sans doute bien renseigné sur ce que je pouvais chercher. Une ville antique, cachée sous les eaux vastes de la mer. En tant que créature aquatique, il serait même possible que la Cité que je recherche soit celle de ton peuple. C'est pour ça que je suis venu d'aussi loin pour te voir. je n'ai plus de pistes, les différentes bibliothèques que j'ai pu consulter ne possédaient pas d'informations véritablement pertinentes... Et enquêter ici, j'veux dire... Tu connais Bilgewater bien mieux que moi, et j'imagine que c'est compliqué d'en tirer la moindre information sans risquer sa vie et une bourse complète..."

Je me massais les tempes, pensant aux nombreuses heures passées à écumer les bouquins issus de différentes bibliothèques, publiques ou privées, sans rien trouver de cohérent... C'était assez décevant, parfois, les recherches.

"Voilà donc pourquoi je suis là. J'ai besoin de toi si je veux continuer mes recherches et pouvoir atteindre un jour cette Cité. Puis-je compter sur ton aide ? Je tiens à préciser une chose. je fais d'abord cela pour moi. Pas forcément pour le montrer aux yeux du monde. Je sais que certaines choses... Doivent rester cachées des yeux de l'humanité, parfois..."

Et voilà. Dire que je dépendais actuellement d'un simple "oui" ou "non"...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La realite des enfants des rues, article du Sun-Sentinel
» La consommation de drogues des enfants des rues inquiete
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Prise en charge des enfants des rues par le gouvernement.
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valoran's Battlefront :: Runeterra :: Bilgewater :: Autre-
Sauter vers: