Reflexion in the pistol smoke [Jhin] (Flashback)

 :: Runeterra :: L'institut de la guerre :: Autre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Karma
Les doigts de pied en éventail
avatar
Féminin
Messages : 39
Date de naissance : 12/04/1997
Date d'inscription : 11/12/2016
Age : 20
Localisation : Ionia
Emploi/loisirs : Duchesse de Ionia
Mar 20 Déc - 23:55
Karma regarda l'écran sur lequel venait de s'afficher les champions choisit pour le prochain match amical entre Piltover et Ionia. L'équipe bleue de Piltover était simple mais efficace, constitué de Jayce en toplane, Orianna à la mid lane, Caytlin et Blitzkrank en botlane avec Vi qui s'occupait de la jungle. Rien de surprenant ni d’inhabituel de ce côté là, non, ce qui dérangeait plus la duchesse était la composition de son équipe, du côté rouge. Comme à son habitude, Irelia s'occupait de la toplane et allait affronter le Protecteur du Futur. Akali avait sa place en midlane et Lee s'occupait de la Jungle. Ici tout allait bien, cependant, c'était l'annonce de la Botlane qui posait problème, la duchesse était en support pour Jhin, le Virtuose. Certes, il était techniquement un champion d'origine ionienne, mais il n'était nullement dans le camp de Ionia, c'était une erreur de la la part des invocateurs, mais ils étaient formels que les équipes ne pouvaient plus être modifiées maintenant, du moins pas sans annuler le match et faire perdre du temps au deux états. Le match étant prévu en début d'après-midi, cela laissait qu'une poignée d'heures seulement pour calmer le jeu de l'équipe ionienne, et aussi prévoir le futur duo qui allait se jouer lors de ce match. Jhin était... Un cas particulier, même en tant que Aînée Ionia je n'avais que peu d'information sur lui. Je savais que le père de Shen, que son âme repose en paix, l'avait finalement capturé après une violente série de meurtre, mais qu'il s'était ensuite échappé lors de l'invasion noxienne. Puis, il avait reprit ses massacres sur les routes sans que le Kinkou n'arrive à le recapturer, il avait toujours été un problème pour le Conseil et maintenant qu'il avait l'immunité de la League cela empêchait toute forme d'action de la part du gouvernement pour le recapturer, c'était frustrant mais c'était comment la League marchait. J'allais donc faire équipe avec l'un des criminel les plus recherché de mon pays, et j'allais devoir lui confier nos chances de victoire, c'était fort déplaisant. Mais je n'avais pas mené une révolution en serrant les dents et acceptant chaque compromis qui ne me plaisaient pas, non. J'allais devoir retourner cette mauvaise situation en une opportunité, c'était comme cela que je faisais avancé Ionia petit à petit après tout. Et j'avais eut une idée que le conseil avait grandement désapprouvée, bien entendu, c'était celle d'envoyer une lettre officielle à mon futur adc lui proposant un repas en tête à tête pour discuter du match. Certains membres du conseil avaient voulus m’interdire de l'approcher, soit disant que sa philosophie pouvait changer ma vision des choses et me corrompre. Je les avais gentiment remis à leurs place, les rassurant qu'il fallait plus qu'une discussion autour d'un repas pour me transformer en tueur en série. Cela avait calmé les ardeurs et la lettre avait finalement été portée par un invocateur, même si elle était resté sans réponse. Qu'importe, j'avais réservé une salle privée dans et commandé le meilleur repas ionien disponible. Je m'étais ensuite préparé comme si ce rendez-vous était un repas politique. Ce qu'il était d'une certaine manière, j'allais chercher à en apprendre un maximum sur ce curieux personnage et sa manière de penser, pour potentiellement mieux le capturer si l'occasion venait à se présenter un jour. C'était donc bien un rendez-vous avec un but extérieur, mais j'étais aussi véritablement curieuse sur ce qui poussait cet homme à tuer de cette manière, à rechercher sa forme de beauté à travers la mort, en tant que philosophe et sage, j'aimerai voir à quel point sa vision du monde était différente de la mienne. Car au fond de sa propre folie, il était le maître de ses pensées.

Quelques heures plus tard, Karma se retrouva donc devant la salle qu'elle avait réservé, le Mantle flottant doucement dans son dos et une expression sereine sur son visage, elle attendait son possible partenaire et futur adc dans le silence. Elle en profita pour déployer un de ses précieux éventails pour se rafraîchir, puis un tintement métallique et régulier se fit entendre dans le couloir et la Duchesse se retourna sans hésitation, la même expression sereine sur le visage, devant elle se tenait le Virtuose. Légèrement plus grand qu'elle, son regard caché par un masque aussi blanc qu'un os qui avait séché au soleil, l'étrange prothèse qui lui servait de bras droit semblait luire d'une lueur malsaine au soleil. Il était sinistre et intimidant, mais pas comme Mordekaiser où une autre horreur des Iles Obscures, non, ce qui le rendait le plus perturbant était le fait que derrière ce masque se trouvait un homme, un être de chair et de sang motivé par un but. Il était un meurtrier qui avait du sang de ionien sur les mains, il était une énigme piégée dans une toile de folie, la source de centaines de murmures, de larmes et de douleurs, il était mon futur adc.
Les deux ioniens restèrent immobiles durant une poignée de secondes, se jugeant et s'observant. Karma fit un sourire poli au Virtuose, avant de briser le silence:

"Jhin, ravie de voir que vous avez accepté mon invitation."

Une autre personne aurait surement mit plus de distance entre le sociopathe tueur en série qui se tenait devant eux, pas Karma. Son but était de gagner des informations sur ce dangereux personnage qu'était Jhin, durant la durée de ce repas, elle allait donc s'efforcer de le traité qui ne méritait pas de passer le reste de sa vie en prison, et faire comme elle avait fait lors de nombreux repas politique.
La duchesse tendit sa main au meurtrier, dans le but qu'il fasse comme tout gentleman invité à un repas avec une femme, qu'il l'embrasse en guise de salutations. Karma savait que ce mouvement était surement vain, mais c'était pour faire passer le message que, pour l'instant, elle le voyait plus qu'un dangereux malade armé d'un beau pistolet.
Ce qui, en vérité, était tout ce qu'il était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Reflexion sur la bidonvilisation de nos mornes
» Diagnostique préliminaire de la Commission de reflexion sur la sécurité publique
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Invitation a la reflexion
» reflexion bidon sur le mode de pensée de la société !!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valoran's Battlefront :: Runeterra :: L'institut de la guerre :: Autre-
Sauter vers: