Gravées dans la roche. (PV Taliyah)

 :: Runeterra :: Shurima :: Autre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Riven
L'Exilée Brisée
avatar
Masculin
Messages : 49
Date de naissance : 25/11/1995
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 21
Localisation : Verneuil-Sur-Vienne
Emploi/loisirs : Etudiant en 3ème année de LLCER Anglais
 L'Exilée Brisée
Dim 10 Juil 2016 - 17:42
Certaines rencontres vous marquent à vie. Comme un marteau et un burin utilisés par un sculpteur sur un simple bloc de pierre, certains événements vous forgent, vous détruisent, vous récréent... Regardant les étoiles, je me remémorais une de ces rencontres... Une rencontre qui ne me laissa pas vraiment indifférente, et qui m'avait appris beaucoup de choses... Une rencontre... Gravée dans la roche...

Mogron Pass.

J'étais revenue du continent Ionien depuis un moment déjà, et je marchais sur la voie de l'exil depuis déjà plusieurs mois. J'étais libre, mais à quel prix... J'étais censée être morte après tout, ma cité entière croyait que j'avais péri avec les autres... Et pas une journée ne se passait sans que quelqu'un veuille me tuer, ou me ramener vivante à Noxus, pour espérer grappiller une prime pour ma capture... Je ne pouvais pas me permettre de me faire capturer, battre, ou tuer. Je me défendais donc avec tout ce que j'avais... Si la vie de soldat m'avait appris quelque chose, c'est que parfois, seule la violence peut combattre la violence. Je ne tuais pas ces pauvres gens, qui caressaient l'espoir de commencer une nouvelle vie en gagnant une quelconque récompense pour avoir prouvé que j'étais encore en vie... Je savais très bien que je prenais un risque en les laissant en vie, car ils pouvaient facilement révéler autour d'eux que j'étais bien en vie, et que les gens les croient ou pas... Le doute s'installerait dans leur esprit, les poussant à me chercher... Mais je ne pouvais pas me résoudre à les tuer sans raison. Ils n'avaient rien fait de mal, si ce n'est espérer une vie meilleure.

Qui suis-je pour les blâmer...?

Ma voie d'exil m'avait emmenée jusqu'au Mogron Pass donc, car j'avais pris la décision de passer du temps dans les environs pour échapper à la masse populaire. Après tout, peu de personnes traversaient la frontière entre le territoire Noxien et Shurimien, à part les quelques marchands, voyageurs... Et exilés comme moi. Profitant de la nuit pour passer le Mogron Pass sans éveiller la curiosité et sans alerter quiconque, je m'enfonçais alors quelque peu dans le territoire Shurimien, remarquant que j'avais vraiment pris beaucoup plus de temps que prévu, étant donné que le soleil était en train de se lever à l'horizon...

L'aube...

C'était un spectacle que je n'avais plus eu l'occasion d'admirer depuis longtemps. Le soleil qui se lève, éclairant de ces rayons le monde après une longue nuit... Un léger sourire se dessina sur mon visage alors que j'admirais cette vue, le sable retrouvant sa couleur à la lumière du soleil... Je sentais au fond de moi que ce désert allait me servir de refuge et de maison pendant un long moment, et je ne pouvais qu'accepter ce destin, car c'était moi qui l'avait choisi. Moi et moi seule...

Fixant mes alentours, je remarquai que j'étais seule. Je pris donc une position assise, mon épée brisée constamment à mes côtés, et continua de regarder le spectacle de l'aube, tant que rien ni personne ne pouvait m'empêcher de le faire... Réussir à apprécier les petites choses de la vie m'aidaient aussi à conserver ma raison et ne pas devenir complètement cinglée... Ca ne pouvait me faire que du bien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 10 Juil 2016 - 21:34

Taliyah

"Gravées dans la roche."


Soudainement le sol s'enfonça un peu sous son pas, comme si il était devenu plus meuble. La jeune femme, au lieu d'en être effrayée eu un grand sourire, semblant satisfaite. Elle se mit même à courir, enfin à marcher rapidement, ignorant la fatigue et la faim. Elle semblait être emplie d'une nouvelle énergie et de la sensation qu'un poids venait tout juste de l'abandonné. Elle se laissa alors tomber assisse quelques mètres plus loin.

Si le sol était désormais étrangement plus meuble c'était simplement parce qu'elle marchait désormais sur du sable, sur le sable de son foyer, Shurima. Après des mois d'errances elle avait retrouvé le chemin de ses origines, elle avait échappée à Noxus et elle était à nouveau ici à fouler ses terres natales. Elle se sentait libérée même si la faim et la fatigue la tiraillait après un si long voyage. Il fallait dire qu'elle avait presque traversée entièrement le continent du nord au sud...

Elle se laissa tomber en arrière pour s'allonger dans le sable sur le dos. Elle pris une grande bouffée d'air et comme pour vérifier qu'elle ne rêvait pas elle enfouie ses doigts dans le sable, en agrippant de petites poignées avant de les relâcher. Cependant son ventre se mit à gargouiller, la rappelant à l'ordre. Elle ne pouvais plus avancer pour le moment. Il fallait qu'elle s'installe et trouve à manger et si possible à boire. Elle se redressa alors et son premier réflexe fut d'adresser une prière à la Grande Tisseuse. Elle la remercia de lui avoir permis de revenir et lui demanda de la guider vers une proie pour qu'elle puisse reprendre des fo-

La shurimienne s'arrêta, elle était certaine d'avoir entendu quelque chose. Elle regarda autour d'elle, méfiante. Il n'y avait pourtant rien... Était-ce son imagination qui lui jouait des tours ?.. Elle ne voulait pas prendre de risques, si bien qu'elle pris la parole d'un ton déterminé.


"Qui êtes vous, si vous me suivez sachez que je suis capable de me défendre!"


Ceci n'était pas une menace, simplement un avertissement. Elle n'était pas agressive mais juste sur ses gardes, elle n'avait pas fait tout ce chemin pour rien et personne n'allait rendre ses efforts inutiles à présent !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Riven
L'Exilée Brisée
avatar
Masculin
Messages : 49
Date de naissance : 25/11/1995
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 21
Localisation : Verneuil-Sur-Vienne
Emploi/loisirs : Etudiant en 3ème année de LLCER Anglais
 L'Exilée Brisée
Dim 10 Juil 2016 - 21:48
J'entendais alors une voix, non loin de là où je me trouvais. D'après le ton, son propriétaire était dans un état de prudence extrême et... de légère peur je dirais...? Si j'en juge parce que j'avais entendu, la personne semblait croire qu'elle était suivie... Elle devait chercher quelque chose de précis à Shurima, je suppose. En tout cas, son avertissement me fit légèrement rire. Quand on dit à une personne qu'on veut effrayer qu'on sait se défendre, cela a souvent l'effet inverse... Mais la vie m'a appris à envisager toutes les possibilités. Et comme je ne voulais pas que quelqu'un soit apeuré pour rien, je me levais alors, laissant le sable tomber avec le mouvement de mon corps, pour que je sois visible par les alentours. Je regardais autour de moi, avant de distinguer une silhouette. Plus petite que moi, plus menue, même légèrement chétive je dirais... Très chétive pour les critères Noxiens en tout cas. Voulant rassurer la dite personne, je plaçais alors mon épée à ma ceinture avant de légèrement lever les deux mains, m'approchant alors de la personne, réalisant qu'il s'agissait d'une jeune femme. Plus jeune que moi si j'en juge par sa taille, et sa voix.

"Ce doit être de moi dont vous parlez. Je ne voulais pas vous faire peur, je vous présente mes excuses. Je prenais juste une légère pause après un voyage assez éprouvant, je ne savais pas que quelqu'un d'autre était là."

Je parlais d'une voix simple, calme, sans animosité. Je voulais avant tout calmer la personne en face de moi, espérant que ma vieille épaulière Noxienne ne m'attirerait pas d'animosité de sa part... Sinon j'allais devoir m'expliquer, et ça n'allait pas être drôle pour moi ça non... Mais quelque soit son choix, j'étais prête à me défendre en cas d'attaque moi aussi. Le sable pouvait me fournir une excellente couverture si j'avais besoin de l'aveugler, et de plus, je suis habituée depuis longtemps à me déplacer sur des sols beaucoup plus contraignants que le sable... Et si elle choisissait le combat plus direct... eh bien, disons que j'ai assez confiance en mes capacités pour tenter ce type de combat... Mais j'espérais vraiment ne pas devoir en arriver là, car après tout, je voulais juste me cacher de ceux qui pouvaient vouloir ma tête, du moins pendant un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 10 Juil 2016 - 22:47

Taliyah

"Gravées dans la roche."


Une silhouette se dévoila légèrement un peu plus loin, éclairée par l'aube montante du soleil. La shurimienne ne s'approcha pas, restant prudente mais elle écouta avec attention les paroles qui furent prononcées. Suite à ces dernières son expression devenu plus indécise, cette personne aussi avait voyagé ? Peut être qu'elle aussi fuyait ? Peut être même qu'elle venait également de Shurima.. C'était quelques unes des nombreuses questions qu'elle se posa.

La nomade pris son courage à deux mains et s'approcha doucement de l'inconnue pour la voir de plus près. La première chose qu'elle remarqua fut l'épée impressionnante -mais cassée ?- à la ceinture de l'inconnue. Cependant elle mis ce détail assez rapidement de coté vu que l'autre personne n'avait pas l'air d'être agressive. La jeune shurimienne put valider ce qu'elle avait pensé, quand elle avait entendu la voix, en apercevant le visage et la carrure de l'autre personne. C'était une femme surement un peu plus âgée qu'elle, mais elle n'était pas douée pour donner un age aux inconnus. Les cheveux blancs de cette femme la surprit, elle avait l'impression que cela lui était familier mais elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus.

Elle arrêta finalement d'être sur la défensive et accorda un léger sourire à la personne qui se tenait devant elle.


"Désolé pour le ton avec lequel je vous ai interpellé.. Je m'appelle Taliyah et moi aussi je ressors tout juste d'un grand voyage. Mais vous, quel est votre nom ?"


Lui demanda-t'elle tout simplement, ayant compris qu'il ne s'agissait pas d'une ennemie et qu'elle n'avait plus à être sur sa défensive pour l'instant.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Riven
L'Exilée Brisée
avatar
Masculin
Messages : 49
Date de naissance : 25/11/1995
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 21
Localisation : Verneuil-Sur-Vienne
Emploi/loisirs : Etudiant en 3ème année de LLCER Anglais
 L'Exilée Brisée
Lun 11 Juil 2016 - 2:55
J'étais rassurée, elle ne semblait pas vouloir la confrontation, et cela m'allait très bien. Je pris le temps d'analyser ses vêtements. Pas communs, en tout cas je n'avais rien vu de tel, même si je dois dire que je trouvais ça plutôt joli... Quoi? Je suis une femme tout de même, j'ai bien le droit d'apprécier certaines choses si j'en ai envie non? Bien que vu ma nature Noxienne, la mode est un domaine dans laquelle je suis totalement larguée... J'aimais juste ses vêtements pour leur apparence générale, c'est tout. Je remarquais aussi la pierre sur ses épaules et... La petite couronne de pierre sur sa tête. Avec tout ça, je me disais qu'elle pouvait très bien venir de Shurima, que cela ne m'étonnerait pas. Enfin pour l'instant j'avais enfin l'occasion d'avoir une conversation calme avec quelqu'un sans me battre, et je dois avouer que le sentiment que cela me procurait était vraiment doux et relaxant... Je baissais alors lentement les mains, sentant qu'il n'y avait plus de danger, avant de lui répondre simplement.

"Oh il n'y a pas de mal, c'est moi qui aurait dû faire plus attention à mes alentours, la faute me revient. Je m'appelle Riven. Un long voyage dites-vous? Eh bien, je ne m'attendais pas à rencontrer quelqu'un avec qui j'aurais un point commun si vite."

Un sourire amusé s'afficha sur mon visage, mais en même temps, je réalisais à quel point j'avais été imprudente. J'aurais du sentir sa présence, et pourtant elle est passée complètement inaperçue malgré sa personnalité un peu... Explosive. Je devais vraiment faire plus attention à l'avenir... Mais en tout cas, j'avais rencontré une personne avec laquelle je pouvais potentiellement discuter, et cela pouvait se révéler être très reposant pour moi...

"Enchantée de vous rencontrer, Taliyah."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 11 Juil 2016 - 3:11

Taliyah

"Gravées dans la roche."


La jeune femme apprécia le fait que son interlocutrice relâcha également de la pression. Elle pouvait enfin respirer, cette personne n'étant pas quelqu'un qui tenterais de la ramener à Noxus. Encore mieux, elle avait quelqu'un avec qui discuter et cela n'était pas arrivé très souvent depuis qu'elle avait quitté Freljord. Elle s'approcha alors de l'individu qui venait de se présenter.. d'ailleurs.. Riven.. son nom aussi lui semblait familier, étrange.. Bon, ça ne devais pas être important, Taliyah ignora bien vite ce détail pour offrir un sourire à l'autre jeune femme. Lui répondant ensuite à propos du voyage.


"Vous n'avez pas idée! J'ai traversé les terres du Nord vers le Sud depuis Freljord et.. je me suis arrêté car pour l'instant je ne peux pas continuer. D'ailleurs.."


Elle sembla tout à coups gênée, hésitante, puis elle articula finalement la suite de sa phrase dans un pic de courage.


"Vous n'auriez pas.. à manger.. ou à boire. J.. Je sais que ça ne se fait pas vraiment de le demander comme ça mais.. Je n'ai pas manger depuis deux jours et.. J'ai très soif."


Expliqua la jeune shurimienne à sa nouvelle compagnon de voyage pour le moment, espérant qu'elle comprenne sa situation et attendant patiemment la réponse.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Riven
L'Exilée Brisée
avatar
Masculin
Messages : 49
Date de naissance : 25/11/1995
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 21
Localisation : Verneuil-Sur-Vienne
Emploi/loisirs : Etudiant en 3ème année de LLCER Anglais
 L'Exilée Brisée
Lun 11 Juil 2016 - 3:20
Du Nord au Sud? De Freljord jusqu'à Shurima...? Eh bien en tout cas on peut dire qu'on a toutes les deux fait une très longue route... Très, très longue route... Enfin, cela ne me regardait pas. Mais alors que je me demandais si de par son long voyage, elle avait assez mangé et bu, elle confirma mes doutes en me demandant à boire ou à manger. Malheureusement, je n'avais pas de nourriture. Cependant, il me restait bien un peu d'eau, dans une gourde que j'avais prise à un lourdaud complètement saoul qui avait essayé de me détrousser... Je pris alors cette gourde, puis l'ouvrit avant de lui tendre, toujours en lui souriant.

"De Freljord à Shurima hein? Ca fait une sacrée trotte. Enfin je suis mal placée pour parler, mon voyage a commencé à Ionia initialement... J'ai trouvé un bateau pour rentrer sur le continent mais très difficilement, et disons que mon voyage fut loin d'être paisible. Il fut même dangereux je dirais. Enfin, je suis toujours en vie pour l'instant et c'est ce qui importe n'est-ce pas? Tenez, buvez si vous voulez. Je ne sais pas si vous allez pouvoir atténuer votre soif avec ce qu'il reste mais si ça peut aider, ça sera déjà ça de pris."

Il semblerait que nous allions toutes deux devoir voyager ensemble pour l'instant. Ca ne me dérangeait pas, bien au contraire. Ca allait être plus facile de chercher des ressources pour boire et manger à deux que toute seule, et le fait d'avoir un compagnon de voyage me rassurait quelque peu. Je ne sais pas par quel miracle j'avais rencontré Taliyah ici, mais en tout cas, j'étais drôlement contente de l'avoir trouvé sur mon chemin.

"Si vous n'avez rien mangé depuis deux jours, nous devrions nous mettre en route pour au moins chercher quelque chose à manger dans les environs. A deux, nous devrions pouvoir trouver quelque chose dans des délais relativement brefs."


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 11 Juil 2016 - 12:57

Taliyah

"Gravées dans la roche."


Les yeux de Taliyah s'illuminèrent légèrement quand elle aperçu la gourde qui lui fut tendue. Elle s'en empara en remerciant Riven avant de boire plusieurs gorgées pour s'hydrater. L'exilée pourrait cependant remarquer que la shurimienne buvait moins que la moyenne. Habituée à vivre dans le désert elle savait se conditionner d'avantage quand il s'agissait d'eau et avait besoin de peu pour s'hydrater correctement. Elle rendit ensuite la gourde à sa propriétaire en souriant puis elle écouta son histoire. Un détail l'intéressa, mais ne voulant pas couper Riven dans ses paroles elle se dit qu'elle en parlerait plus tard.

La proposition de chasse de nourriture par contre était quelque chose pour laquelle elle était complètement d'accords! Elle hocha alors la tête avant de répondre.


"Ce serait formidable oui!"


Elle entendis alors un petit bruit et s'arrêta de parler pour tourner la tête dans la direction de ce dernier. Elle pris du temps à le remarquer mais à un endroit très restreint le sable bougea un peu, comme si il était creusé de l'intérieur. Quelques instants après une petite tête de rongeur sortit du trou, puis la moitié de son corps. Apparemment il n'avait pas remarquer les deux humaines.

Taliyah remercia par la pensée la Grande Tisseuse qui avait apparemment écouter ses prières. Elle hésita un moment en se rappelant que Riven l'observait, puis elle se dit que vu comment elle l'avait traité, ça ne gênerais surement pas l'exilée -et de toute façon elle avait trop faim-. La jeune magicienne se concentra alors et elle sentit quelque chose frémir sous ses pieds. Elle força sa volonté à faire élever cette chose vers elle puis une pierre fini par sortir doucement du sable. Elle n'était pas d'une grande taille mais bien assez pour la proie qui leur faisait face. La jeune femme pris une grande inspiration puis d'un mouvement vif du bras la pierre fut envoyée à toute vitesse vers le rongeur. Un léger cri animal se fit entendre puis plus rien. La proie était morte sur le coup. Souriant, fière d'elle même, Taliyah se précipita vers sa trouvaille.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Riven
L'Exilée Brisée
avatar
Masculin
Messages : 49
Date de naissance : 25/11/1995
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 21
Localisation : Verneuil-Sur-Vienne
Emploi/loisirs : Etudiant en 3ème année de LLCER Anglais
 L'Exilée Brisée
Lun 11 Juil 2016 - 21:49
Voyant que la proposition de chasse semblait lui plaire, un grand sentiment rassurant envahit alors la totalité de mon être, alors que je réprimais un soupir de soulagement pour ne pas paraître trop suspecte et épuisée non plus. Mon attention fut alors attirée par un bruit, que Taliyah entendit en même temps que moi, à en juger par la vitesse à laquelle elle tourna la tête, au même moment que moi. Du sable sortit alors un petit rongeur, probablement un spécimen de la faune locale. Il nous tournait le dos, j'en déduisais donc qu'il ne nous avait pas remarqué... Ca allait rendre les choses plus faciles...

Mais alors que je me préparais à aller achever le rongeur moi-même, je me stoppai quand je sentis une légère vibration sous mes pieds, me demandant d'où ça provenait. Un prédateur des sables...? Non, la vibration était bien trop faible, ce qui l'a provoqué était très petit... Mon regard se porta alors sur Taliyah, et c'est là que je vis la pierre sortir du sable avant que Taliyah ne s'en saisisse. Elle maîtrisait donc la magie, et de ce que je voyais, la magie élémentaire de terre. Ou tout du moins, de pierre. Je vis alors la pierre voler telle un boulet de canon, de taille moindre je vous l'accorde, vers le rongeur. En plein dans le mille, dans la tête. Le rongeur mourut sur le coup. Elle aurait pu faire carrière dans la logistique, avec une précision pareille-- Argh, Riven, arrête de penser à l'armée, tu n'en fais plus partie... Je secouais légèrement la tête. Quand je vis Taliyah se précipiter vers son petit trophée et son gibier, je la suivais en marchant tranquillement, contente de savoir que j'allais enfin pouvoir manger autre chose que des racines et des plantes... La viande me manquait.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 12 Juil 2016 - 1:07

Taliyah

"Gravées dans la roche."


La jeune femme s'abaissa sur ses genoux pour retirer la créature de son trou. Puis, d'un simple mouvement elle fit scinder sa pierre en deux. Taliyah attrapa ensuite une sorte sac de fortune qu'elle portait et retira quelque chose de l'intérieur et le posa sur le sable. Elle commença alors à faire s'entrechoquer rapidement les pierres entre elles pour faire des étincelles, pour l'instant sans grand succès.

En s'approchant Riven put voir par dessus l'épaule de la shurimienne que l'objet sorti du sac était un combustible ressemblant à une sorte de paille. Le bruit des chocs résonnait et des étincelles apparaissaient mais aucun feu ne semblait partir. Apparemment Taliyah ne semblait pas encore manier cette technique assez correctement. Finissant par être agacée elle dérapa et ressentit une douleur. Elle lâcha rapidement les pierres en portant un de ses doigts à sa bouche dans un léger cris.

Elle avais agit plus par surprise et par peur, que par douleur car elle remarqua que même si un peu de sang coulait de son doigt, elle s'était simplement érafler. Elle soupira, fatiguée.


"Bon.."


Elle observa les pierres au sol, dont une des deux qui avaient de légère marques de sang après sa coupure. Elle hésitait à les reprendre mais ne tarderais surement pas à écouter son ventre plutôt que sa raison.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Riven
L'Exilée Brisée
avatar
Masculin
Messages : 49
Date de naissance : 25/11/1995
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 21
Localisation : Verneuil-Sur-Vienne
Emploi/loisirs : Etudiant en 3ème année de LLCER Anglais
 L'Exilée Brisée
Ven 15 Juil 2016 - 21:51
Un petit rongeur, comme prévu. Hm. Pas très gros mais suffisant pour un repas pour 2 personnes, sans aucun doute. Il me tardait déjà de pouvoir goûter une nouvelle fois de la viande... En regardant par dessus l'épaule de Taliyah je remarquais qu'elle avait utilisée ses capacités pour scinder la pierre en deux, et que de sa sacoche, elle avait sortie une sorte de paille pour faire un feu. Idée très intelligente, mais je remarquais qu'elle avait un peu de mal à utiliser les dites pierres pour produire un feu. Et avant que je puisse la prévenir de ne pas aller trop vite, je l'entendis pousser un petit cri. Elle s'était éraflée le doigt. Ne voulant pas la laisser dans une telle panade pour rien, je me saisis alors des deux pierres dans une main, avant de me servir de l'autre pour disposer la paille en un tas compact, pour que le haut de celui-ci brûle sans être dérangé par le sable.

Après avoir fini ma petite installation, je me saisis alors des deux pierres que Taliyah voulait utiliser pour faire un feu, les entrechoquant dans des sens contraires avec de vifs mouvements, comme on m'avait appris à le faire jadis, et comme j'avais si souvent fait des feux depuis le début de mon voyage. Les étincelles entrèrent en contact avec la paille, et le haut du tas commença alors à brûler. Constatant cela par moi-même, je commençais à souffler sur la flamme pour l'attiser et faire en sorte que le feu prenne plus vite. Je me retournai alors vers Taliyah.

"Vous pouvez continuer à attiser la flamme? Je vais dépecer le rongeur pour qu'on puisse le manger sans risque."


Sans une once d'hésitation dans ma voix, je me saisis alors d'une des deux pierres, et de mon épée brisée, frottant la roche contre ma lame pour l'aiguiser et l'affiner au bout de telle sorte à ce qu'elle puisse servir d'un couteau de fortune, je l'utilisais alors pour ouvrir le rongeur en deux dans le sens de la hauteur, le vidant de tout ce qui pourrait potentiellement être dangereux ou indigeste à manger. Manger est important, mais rester en bonne santé l'est aussi, si on veut survivre dans un désert. Après avoir fini, je coupais ce qu'il restait du rongeur en 2 parties égales, disposant les deux morceaux sur mon épée brisée, que je plaçais alors très prudemment près du feu sans pour autant la mettre complètement dessus pour ne pas faire tomber la paille, de telle sorte que la viande cuise de manière sûre et relativement rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 15 Juil 2016 - 22:25

Taliyah

"Gravées dans la roche."


Taliyah baissa un peu les yeux, honteuse, quand Riven lui repris les pierres. Mais elle les releva et eut même un léger sourire quand cette dernière lui demanda de l'aide, elle eut un hochement de tête puis se pencha vers le feu pour attiser lentement les flammes. Au fur et à mesure que le feu prenait sa patience diminuait, elle se disait qu'elle allait bientôt manger et elle était affamée. Ce serait de la viande en plus et cette idée la réjouissait beaucoup !

A un moment la tisseuse de pierre s'arrêta, estimant que le feu avait assez d'ampleur. Elle laissa Riven disposer la viande autour de la source de chaleur, elle s'assied en tailleur, n'ayant rien d'autre à faire qu'attendre de toute façon. Puis.. au bout de quelques instants elle reporta son regards sur l'exilée et coupa le silence.


"En attendant que ce soit prêt ou pourrait discuter! Par exemple.. qu'est-ce que vous comptez faire à Shurima ? Où est-ce que vous pensez aller ?"


Demanda-t'elle avec un sourire, voulant en savoir plus sur les envies et ambitions de la personne qui accompagnait son voyage à présent. Il fallait dire que la dernière personne à réellement voyager avec lui fut.. Yasuo.. Son expression devint un peu plus fade à cette pensée mais elle tenta de garder un sourire témoignant d'une bonne humeur.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Riven
L'Exilée Brisée
avatar
Masculin
Messages : 49
Date de naissance : 25/11/1995
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 21
Localisation : Verneuil-Sur-Vienne
Emploi/loisirs : Etudiant en 3ème année de LLCER Anglais
 L'Exilée Brisée
Sam 23 Juil 2016 - 21:46
La question de Taliyah me prit légèrement au dépourvu. Ce que je comptais faire à Shurima et où je comptais aller...? Eh bien... J'étais réticente à l'idée d'être parfaitement honnête avec elle mais... Elle ne me connaissait pas, et avec ma lame, elle aurait très bien pu se montrer très méfiante et froide avec moi, de peur de se faire attaquer. Et voilà qu'elle voulait qu'on discute... C'était la première fois que je pouvais avoir une vraie discussion avec quelqu'un depuis le début de mon exil. Je restai silencieuse quelques instants, avant de m'asseoir relativement près d'elle, sans pour autant être tout à coté. Je me trouvais à environ 45° d'elle par rapport à sa position autour du feu.

"Ce que je compte faire à Shurima...? Eh bien... C'est une très bonne question... Je suis venu à Shurima parce que je suis en fuite, je voulais juste me cacher et me servir de l'atmosphère inhospitalière des lieux pour éviter de me faire poursuivre..."

Je fis une pause à ce moment là... Je devais maintenant répondre à la deuxième partie de sa question... Et... Je devais prendre un risque et être honnête avec elle. Je lui devais bien ça... Je ne pouvais pas lui mentir. Et puis... le mensonge était quelque chose que j'avais toujours méprisé, et que je mépriserai toujours.

"Quant à où je compte aller... Le but de mon voyage, c'est de retourner à Noxus. C'est de là-bas que je viens. Je sais très bien que Noxus a la pire des réputations, mais laissez-moi vous raconter une histoire."

Je ne sais pas ce que je cherchais... Une justification...? Juste à dire ce que j'avais sur le coeur...? Ou bien essayer de trouver une personne qui pourrait comprendre...? Je ne savais pas... Mais les mots sortaient de ma bouche sans que je les contrôle vraiment.

"Noxus a toujours été une cité où la force comptait. Toujours. Mais les choses étaient différentes avant... Les forts étaient au dessus des plus faibles socialement, oui, mais en contre-partie, les forts devaient protéger les plus faibles et assurer leur sécurité, leur protection... Et un faible pouvait devenir fort à force d'entrainement, d'acharnement... A Noxus, tout le monde avait sa chance... Tout le monde... J'étais considérée comme l'enfant porteur de cet esprit noxien, depuis que j'étais en âge de me battre et de rentrer dans l'armée. Cette épée runique m'a été donnée en récompense de mes succès... En récompense de MA force. Mais plus je me battais, plus je me demandais si je me battais vraiment pour ce que je croyais. J'ai vu pillages, viols, massacres et j'en passe... Mais aveuglée par ma loyauté et par souci de sécurité pour mes camarades, j'ai continué... Et tout s'est arrêté à Ionia... Noxus a ordonné un bombardement chimique sur notre propre position, tuant Ioniens ET Noxiens, sans distinction. Je suis la seule à avoir survécu à ce massacre. J'ai compris que les valeurs noxiennes, ce pourquoi je m'étais TOUJOURS BATTU, n'avaient plus aucune présence dans la Noxus actuelle... J'ai brisé cette lame qu'on m'avait donné, et je suis partie. J'ai juré que tous ceux qui étaient morts ce jour-là ne le seraient pas en vain. Un jour... Je retournerai à Noxus... Et je la nettoierai de tout ce qui la pourrit. Noxus est maintenant une cité où règne la violence irrationnelle, les forts dominent les faibles et les tuent sans s'en soucier... Ce n'est pas pour ça que je me suis battue. Ce n'est pas CA, être Noxien...!"

Je pouvais sentir mon cœur se serrer, et mon poing par la même occasion. C'était la première fois que je partageais mon histoire avec quelqu'un. Qu'elle me croit ou pas, ce n'était pas mon affaire, c'était son choix... En me remémorant tout ce qui m'avait amené ici, une rage sans nom envahit mon être, mais je me sentais également soulagée... Soulagée d'avoir enfin pu en parler à quelqu'un. Je n'osais pas la regarder en face. Je me sentais honteuse de me montrer si faible à quelqu'un d'autre. Et puis surtout, qui sait, avec tout ce que j'ai fait pour les mauvaises personnes, j'ai très bien pu la blesser ou tuer des gens qu'elle aimait on ne sait où... Je regardai alors le feu pour me rendre compte que la viande avait finie de cuire. Je pris alors mon morceau dans mes mains, non pas avant d'avoir retirer mon gantelet pour que ce soit plus simple... Je pris alors le morceau de Taliyah avant de lui tendre.

"Mangez maintenant... Ce serait bête de ne pas en profiter."


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 25 Juil 2016 - 16:24

Taliyah

"Gravées dans la roche."


Donc Riven aussi était une fugitive ? La jeune shurimienne lui en voulait un peu de ne pas lui avoir dit toute la vérité quand elle apprit cela. Elle attendant calmement la suite quand la pause fut marquée, détournant un peu le regard, légèrement honteuse. Mais les autres mots furent entièrement suffisant pour lui faire reprendre toute attention envers Riven. Son expression changea même en une un peu plus inquiète. Noxus ? Elle venait bien de Noxus ? Pourquoi il fallait toujours que ce soit des Noxiens ? Se demandait-elle.

Par respect elle hocha tout de même un peu la tête à la demande de l'exilée, attendant donc son histoire...


La jeune femme baissa les yeux à la fin de ce récit, encore plus honteuse qu'avant. Peut être était-elle trop catégorique au sujet de Noxus ? Peut être n'était-elle simplement pas assez ouverte d'esprit ? Elle n'en savait rien mais elle était sure d'une chose. Même en ayant connaissance de l'origine de Riven elle n'arrivait pas à la détester. Elle avait même du mal à croire qu'elle ai vraiment été Noxienne mais.. son combat était noble, tout comme celui de la tisseuse de pierre, alors qui était-elle pour la juger ?

Elle attrapa la viande qu'on lui tendis et alors qu'elle s’apprêtait à en manger elle hésita un moment, elle repris alors la parole.


"Merci.. de m'avoir fait part de tout ça. Vous savez.. je ne vous ai pas tout dit.. Moi aussi je suis allé à Ionia, je parle leur langue assez bien d'ailleurs. Mais j'ai également fait un passage à Noxus..
Je viens bien d'ici mais j'ai fuit mon foyer.. J'avais peur de mes capacités, peur de blesser les miens, de ne pas être à la hauteur et de ne pas arriver à me contrôler. Je suis donc parti, espérant que la distance et le voyage m'aiderait à gagner en contrôle.

J'ai croisé des soldats sur mon chemin, ils ont été aimables et m'ont proposé que je les accompagnent jusqu'à Noxus. Ils m'ont promis que là bas on m'apprendrais à contrôler mes pouvoirs et que je serais utile, que j'aiderais les Noxiens en fortifiant leurs maisons et les murs des cités..
Elle marqua une légère pause, lâchant un soupir. .. je les ai donc suivis jusqu'à la capitale mais une fois là bas on a fini par me faire embarquer sur un bateau. On m'a amener jusqu'aux côtes Ioniennes et une fois là bas.. on m'a demandé d'ensevelir vivant des civils Ioniens dans leur sommeil. Soit je le faisait.. soit on me jetait à la mer.

J'ai refusé et j'ai moi même sauté par dessus bord pour ensuite nager jusqu'à la rive Ionienne. Je suis rester dans ce pays quelque temps avant de rejoindre Freljord par bateau et j'ai marché vers le sud, longeant les frontières de Demacia et Noxus pour rejoindre Shurima."


Elle marqua une seconde pause avant de finir par un "Voilà.. vous connaissez toute l'histoire." puis elle commença à manger, ne se retenant pas après plusieurs jours de jeun.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Riven
L'Exilée Brisée
avatar
Masculin
Messages : 49
Date de naissance : 25/11/1995
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 21
Localisation : Verneuil-Sur-Vienne
Emploi/loisirs : Etudiant en 3ème année de LLCER Anglais
 L'Exilée Brisée
Mar 26 Juil 2016 - 13:47
Le fait que Taliyah me réponde avec autant d'amabilité et me fasse part de sa propre histoire me prit au dépourvu. Je ne m'attendais pas à une telle réaction, aussi positive dirons-nous. Par respect, je ne commençai pas à manger et l'écoutais attentivement quand elle commença à raconter son propre récit. Plus elle avançait, et plus j'avais envie de rire... pas pour me moquer, en tout cas pas d'elle. Si je voulais rire, c'était pour les propos qu'elle avait tenu sur Noxus. J'ai assisté à toutes sortes de choses semblables... Mon récit laissait à croire que j'étais contre tout ça, et je l'étais! Mais aveuglée par ma loyauté je n'ai rien fait pour essayer de sauver les quelques personnes que j'aurais facilement pu enlever à une vie de souffrances... J'avais envie de rire pour me moquer de moi-même. Je soupirai légèrement encore une fois, très doucement pour qu'elle ne m'entende pas. Son voyage avait beaucoup plus long que le mien, et je me sentais presque insignifiante à côté d'elle. Elle devait avoir vu tellement de choses... Noxus, Shurima, Ionia, Freljord, les montagnes et j'en passe... J'aimerais bien pouvoir parcourir le monde comme ça moi aussi, cela m'apprendrait tellement de choses, j'en suis sûre et certaine.

Mais un vrai sentiment de rage envahissait mon esprit. Je réalisai que la soif de pouvoir ne poussait pas seulement les hauts-gradés de Noxus à utiliser la population Noxienne la plus faible pour assouvir leurs envies, mais ils en étaient également réduits à manipuler des personnes venant d'autres horizons pour le faire... Taliyah était, elle aussi, une victime de cette guerre, alors qu'elle venait de si loin... Mon poing se serra de plus en plus, à la limite du sang... Si j'avais réagi plus tôt, peut-être que je j'aurai pu empêcher tout ça... Mais le pouvais-je...? Si je m'étais rebellé, toute mon unité aurait péri pour moi et avec moi, pour cause de trahison... Je pouvais pas me permettre ça. Ils ne méritaient pas ça... Ils ne méritaient pas de mourir comme ça, ni de la façon dont ils sont effectivement morts... Après que Taliyah eut confirmé la fin de son récit, je fis un léger signe de tête.

"Merci d'avoir... partagé tout ça avec moi. Je me sens bien petite à côté de vous, alors que je suis bien plus vieille, hahaha... Vous avez vu tellement de choses et d'horizons différents. La langue ionienne, leur culture, leur peuple... La même chose pour Noxus, Shurima et Freljord... Je suis jalouse, je ne vais pas mentir. Vous avez pu profiter et apprendre tout ce que les hauts-gradés et ceux qui contrôlent Noxus voulaient détruire... Mais cela n'a pas toujours été comme ça, comme je l'ai dit... Je veux... Je voudrais pouvoir rétablir l'âge d'or de Noxus... Enfin passons, il ne s'agit plus de moi dont on parle maintenant... Et ce voyage a-t-il été concluant? Avez vous acquis la maîtrise de votre magie? Etant donné votre précision et votre rapidité d'éxécution, je dirais personnellement que oui, mais ce n'est que mon avis."

Je lui souris gentiment, mon compliment étant sincère, avant de moi aussi commencer à manger. Le goût de la viande... Ca faisait si longtemps que je n'en avais pas mangé. Une chaleur rassurante envahit mon corps, me calmant un peu. Je continuais alors à manger, doucement, pour savourer et apprécier ce que je n'avais pas eu depuis très longtemps.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 26 Juil 2016 - 16:11

Taliyah

"Gravées dans la roche."


Taliyah fut touchée par la réaction et réponse de l'exilée qui avait apparemment apprécier son honnêteté. Elle avait eu peur que sa tentative de ne pas divulguer ses information dès le départ aurait laisser un froid. Mais c'était tout le contraire, la Tisseuse de Pierre eu même un léger sourire quand Riven lui apprit qu'elle se sentait petite désormais. Ce n'était pas un sourire moqueur loin de là mais juste un sourire nerveux car cette phrase lui semblait irréaliste. Elle attendis cependant que Riven ait bien fini de parler avant de lui répondre.


"Vous n'avez pas à vous sentir si petite, vous avez surement accomplit des choses dont je ne pourrais jamais prétendre pouvoir, vous avez servi votre nation avec fierté et courage. Tandis que moi je n'ai fait que fuir mes responsabilité pendant tout ce temps, de peur de blesser les personnes qui me sont chères."


Elle lui sourit pour la rassurer et lui indiquer que malgré le sens de ces paroles sont moral n'avait pas baissé, elle était contente de pouvoir enfin parler calmement avec quelqu'un d'autre.

"Pour ce qui est de ma magie.. c'est assez compliqué. J'ai bien croisé le chemin de diverses personnes qui m'ont aidés, ils m'ont enseignés pour que je puisse me maîtriser. Mais parfois mes pouvoirs m'échappent encore, je pense que je ne pourrais désormais que progresser par moi même. J'ai également dut quitter les enseignements que l'on me donnait en vitesse pour revenir chez moi, à Shurima.. Des raisons importantes m'y ont poussé."

Expliqua-t'elle, finissant sa dernière phrase par un discret soupir. Repenser à la raison primaire pour laquelle elle était de retour l'avait perturber. Gênée elle remis cependant à nouveau son regards et son attention vers l'exilée qui avait été si aimable avec elle.

"Riven.. Est-ce que je pourrais.. vous demander quelque chose ?.. Je n'ai pas envie de sembler déplacée ou de vous mettre devant un choix difficile mais.. je me dis que notre rencontre c'est assez bien déroulé et.. vous pourriez être d'une grande aide.

Je sais que vous avez des attaches à Noxus et que vous comptez y retourner un jour et je ne m'y opposerais pas. Je vous encouragerais même à le faire quand le moment sera venu mais.. avant cela.. beaucoup de choses sont en train de changer à Shurima ces dernier temps et peut être que le destin même de mon foyer se joue dès maintenant. Je voulais savoir si vous accepteriez de m'aider, moi et mon peuple en attendant que vous puissiez rentrer à Noxus. Je ne sais pas si vous êtes au courant des dernières nouvelles de Shurima mais dans le cas contraire je peux vous en faire part.. enfin.. si vous le souhaiter."

La gêne de Taliyah dont le regard fuyait désormais à moitié pouvait clairement se ressentir. D'un coté elle s'en voulait de demander cela à quelqu'un qu'elle estimait comme étant foncièrement bon. Mais d'un autre coté elle était bien seule dans ce combat et une a.. alliée ne lui serait pas de refus, peut être accepterai-t'elle au final ?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Riven
L'Exilée Brisée
avatar
Masculin
Messages : 49
Date de naissance : 25/11/1995
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 21
Localisation : Verneuil-Sur-Vienne
Emploi/loisirs : Etudiant en 3ème année de LLCER Anglais
 L'Exilée Brisée
Mar 26 Juil 2016 - 21:36
"Je pense au contraire que vous avez été très courageuse, dans un sens, Taliyah. Vous avez fui votre foyer en pensant à la sécurité de vos êtres chers. Vous vous êtes volontairement infligée une souffrance pour éviter d'en causer à vos proches... Je trouve cela très louable, et très courageux. Il faut parfois prendre des décisions dures, mais le plus important, c'est de les assumer. Dites-vous que oui, vous êtes partie, mais que maintenant, vous êtes là, de retour, et vous allez les protéger avec tout ce que vous avez. Avec cette nouvelle force que vous avez trouvée... Vous savez, avec un grand pouvoir vient une grande responsabilité. Mais vous pouvez assumer cette responsabilité. Vous êtes forte Taliyah, ne vous rabaissez pas."

Les mots sortaient de ma bouche comme l'eau coule d'une cascade. Je ne pouvais pas m'empêcher d'être honnête avec elle, et de dire précisément ce que je pensais en ce moment, à mesure que elle aussi parlait. Je l'écoutais ensuite expliquer comment elle avait acquis plus de maîtrise dans sa compétence magique. Ainsi, elle avait eu plusieurs personnes pour l'aider, mais devait maintenant acquérir la maîtrise totale de son élément par elle-même... Cela me faisait un peu penser à mon parcours. J'avais un style de combat tellement unique que j'ai du m'entraîner toute seule presque tout le temps. Je souris en me souvenant de mes entraînements. Nostalgie quand tu nous tiens... Enfin ce n'était pas le moment de penser à ça pour le moment. Puis mes yeux s'ouvrirent en grand quand elle se remit à parler. Je ne savais pas quoi dire, et un son de bégaiement sortit de ma bouche. Il me fallut quelques secondes pour réaliser qu'elle venait vraiment de me demander de l'aider à protéger son foyer. Non, c'était bien plus que ça. Elle ne réalisait sans doute pas, mais elle venait de me proposer d'avoir un nouveau foyer... Une nouvelle maison, temporaire certes, mais bien réelle... Mon regard devint plus sérieux quand elle mentionna les "dernières nouvelles de Shurima"... Avait-ce un rapport avec ce gigantesque disque dans le ciel...?

".. Moi qui n'ai pas pu protéger mon propre foyer, je n'arrive pas à croire que vous me demandiez de vous aider à protéger le vôtre mais... Je serais honorée de vous aider. Si ma force peut vous servir à quelque chose, et à assurer que vous ne souffrirez pas comme moi, je le ferai. Je me battrai pour vous si je dois le faire. Parlez-moi de ces dernières nouvelles, s'il vous plait... Je pense qu'une connaissance, même basique, sur ce qu'il se passe, m'aidera grandement."


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 26 Juil 2016 - 23:01

Taliyah

"Gravées dans la roche."


La jeune femme ne savait pas vraiment si elle avait bien fait de demander cela en voyant l'attitude hésitante de Riven. L'avait elle confrontée à une situation gênante ? C'était bien la dernière chose qu'elle voulait, que l'exilée aillent envie de refuser mais n'oserais pas le faire. Taliyah ne souhaitait pas soumettre Riven à un dilemme mais.. elle se sentait bien seule face aux dangers qu'elle s’apprêtait à affronter.

Son visage s'illumina cependant alors qu'elle ouvrit les yeux surprise quand vint le moment de la réponse de Riven. Elle a.. acceptait, vraiment ? La shurimienne avait du mal à y croire. Son propre maître avait refusé de l'aider, elle ne lui en voulait plus mais elle.. elle s'était dit qu'après cela personne n'aurais accepté de l'aider. Aujourd'hui elle remarquait qu'elle avait eu tort et que les alliés ne venaient pas forcément de là où on les attendaient le plus.

Taliyah ressentait comme une libération en sachant que maintenant elle n'était plus seule dans son combat. Elle sourit à Riven, un peu émue par sa réponse pleine de convictions puis repris la parole.

"Merci! Merci mille fois..
Quant à la question des derniers événements.. eh bien.. La ville antique de Shurima s'est élevé des sables qui l'emprisonnait depuis plusieurs centenaires. Elle a été réveillée par l'ancien empereur Azir qui est revenu à la vie je ne sais comment...

Le problème est que.. Toute les traces laissez par l'ancienne Shurima, toutes les informations que j'ai put récolter sur cet 'empereur' me laisse penser qu'il ne fera que régner en tyran sur mon peuple et l’asserviras une fois que les tribus lui auront jurées allégeance. Il ne veut rétablir la gloire de l'ancien empire de Shurima que pour lui même tout comme c'était le cas quand cet empire était encore debout..

Mais les temps ont changés depuis et mon pays n'a pas besoin d'un empereur pour prospérer, nous avons put vivre par nos propre moyen pendant tout ce temps, il se prétends sauveur des Shurimiens mais il ne veux que les enchaîner.. Je compte donc m'opposer à son couronnement, par tout les moyens possibles."

La jeune femme sembla hésiter un instant puis reporta son regards dans celui de Riven.

"M'aiderez vous ?"
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Riven
L'Exilée Brisée
avatar
Masculin
Messages : 49
Date de naissance : 25/11/1995
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 21
Localisation : Verneuil-Sur-Vienne
Emploi/loisirs : Etudiant en 3ème année de LLCER Anglais
 L'Exilée Brisée
Mar 9 Aoû 2016 - 17:02
J'écoutai attentivement la réponse de la jeune Shurimienne à ma question. Ainsi la ville qui a donné son nom à la région, la capitale donc en toute logique, enfouie depuis longtemps, s'est soudainement relevé de par la résurrection de son empereur antique, Azir... Il est vrai que j'étais moi aussi extrêmement curieuse de savoir comment cet empereur était revenu à la vie... On ne transcende pas la mort si facilement si je puis dire, sauf si l'on est un nécromancien ou bien si l'on vient des Iles Obscures... Mais là n'était pas la question. Certaines des réponses de Taliyah ne me procuraient pas de satisfaction. Certes, elle avait récolté des informations, mais en tant que soldat, plusieurs questions apparurent dans mon esprit.

Est-ce que ses sources étaient fiables? Et ces dites sources, d'où avaient-elles obtenues LEURS informations? Je ne pouvais m'empêcher de penser qu'on ait pu donner à Taliyah des informations erronées. Je me vis donc dans l'obligation de lui faire part de mes doutes quant à ses paroles.

"Je ne mets pas en doute votre bonne foi, cependant je me dois de vous dire que nous ne pouvons pas nous lancer dans un combat qui, peut-être, a la possibilité d'être évité. Revoyons donc certains éléments. Vous dites que vous êtes sure de par les informations que vous avez obtenues que l'empereur ressuscité Azir régnera en tyran s'il est de nouveau couronné. Je dois vous prévenir que de par mon passé de soldat, je suis sceptique quant à cette information. Le bouche à oreille peut facilement donner naissance à des erreurs de jugement, et une information qui passe de main en main peut facilement être déformée... Prenons la chose sous cet angle: vous ne connaissez rien d'Azir de manière sûre et certaine, puisque vous ne l'avez jamais vu vous-même. Vous ne savez pas comment il a régné quand il fût empereur, et tous les livres que vous auriez pu lire ne vous ont peut-être appris que des mensonges, pareil pour les personnes que vous avez rencontré. Je comprends votre inquiétude pour votre foyer et votre famille. Mais croyez-moi, si vous vous lancez dans un combat dont vous ne connaissez pas encore tous les tenants et les aboutissants..."

Je détournai le regard. Cette phrase me paraissait hypocrite quand c'est moi qui la prononçait. N'est-ce pas ce que j'avais fait pendant toutes ces années, par loyauté aveugle...? Oui... C'est l'erreur que j'ai commise. J'ai écouté ce qu'on m'avait dit sans me poser de questions, j'ai fait ce qu'on m'a demandé de faire sans me poser de questions, et là était la principale raison de la mort de toute mon unité, de guerriers ioniens et de ma chute... Je n'allais pas laisser une personne aussi jeune commettre cette même erreur, ça pourrait lui détruire son avenir... Je ne pouvais pas me permettre de laisser cela arriver...

"Vous ne ferez que détruire votre avenir, celui de votre famille, voire même celui de Shurima tout entier. Vous aider à protéger votre famille est une chose, mais je ne peux pas me permettre de vous laisser vous lancer dans un combat qui se repose pour l'instant sur rien d'autre que des spéculations et des informations récoltées à droite et à gauche, alors que vous n'étiez même pas à Shurima vous-même pendant longtemps."

Mes paroles pouvaient sembler brutales, mais je devais lui faire comprendre que je n'allais pas l'aider à se détruire elle-même. C'était ça, le principal message que je voulais faire passer.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 12 Aoû 2016 - 20:03

Taliyah

"Gravées dans la roche."


Le regard de Taliyah fut pour un moment fuyant quand elle écouta les paroles de la noxienne. Elle relevaient des points et de nouvelles questions qui méritaient de se poser. Il était vrais que la jeune shurimienne s'était déjà questionnée elle même, que se passerait-il si jamais elle avait tort ? Si jamais elle s'était trompée ? Reprendre cette réflexion ne l’enthousiasmait pas vraiment mais c'était tout de même nécessaire. Elle remarqua le blanc marqué par Riven entre son récit et elle en prit un air désolé. Se demandant si l'exilée ne parlait pas en connaissance de cause par rapport à son passé. Taliyah devait bien reconnaître qu'elle avait encore beaucoup à apprendre sur les plans politiques et sociaux.

Un léger sourire éclaira cependant son visage dès que Riven eut fini son récit et elle rapporta son regard vers elle.


"Je comprends ce que vous voulez dire ainsi que les craintes que vous pouvez ressentir. Vous avez certainement beaucoup plus de connaissance que moi dans ces domaines de relations et de politique.

Mais rassurez vous, l'insurrection n'est pas forcément l'unique issue. Je suis prête à me présenter en personne en face d'Azir et d'écouter ce qu'il voudras bien dire. Peut être qu'à ce moment mon opinion changeras, peut être pas. Mais au moins je saurais clairement ce à quoi j'aurais à faire. Et.. je ne vous force à rien et je ne vous en voudrais pas si le moment venu vous trouviez ce combat comme n'étant le votre. Je comprendrais même."


Expliqua-t'elle en souriant, Riven semblait être quelqu'un de foncièrement bon ainsi elle pensait pouvoir lui faire confiance et voulait la rassurer sur ses intentions.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Riven
L'Exilée Brisée
avatar
Masculin
Messages : 49
Date de naissance : 25/11/1995
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 21
Localisation : Verneuil-Sur-Vienne
Emploi/loisirs : Etudiant en 3ème année de LLCER Anglais
 L'Exilée Brisée
Jeu 17 Nov 2016 - 13:22
Mes craintes concernaient plus Taliyah elle-même, pas vraiment la politique intérieure de Shurima... Mais je dois bien avouer que si je pouvais éviter une guerre civile entre les partis impliqués, et faire en sorte que au moins UN endroit où je passe connaisse la paix... Je me sentirai bien, très bien même, et je pourrai potentiellement trouver refuge ici... Ce qui me permettrait de souffler un peu et de prendre un peu de repos... Mais je ne pourrai pas rester ici pour toujours... Il faut que je continue de courir jusqu'à ce que les choses se tassent... Si je peux gagner du temps, peut-être que je pourrai retrouver une vie à peu près normale au final...Enfin, ce n'était pas le moment de se poser cette question. J'écoutai alors les réponses de Taliyah. J'étais rassurée sur le fait qu'elle semblait m'avoir écoutée et compris ce que je voulais lui dire. Mais... Un petit point me titillait encore l'esprit. Elle semblait trop sûr d'elle, et je n'aimais pas ça. On ne peut jamais être sûrs de rien, dans une situation comme celle-là...

"Faites attention à ce que vous ferez, quelque soit la réponse d'Azir. Premièrement, il faut déjà obtenir une audience avec lui, et ce ne sera pas de tout repos.. Ce sera peut-être même l'étape la plus difficile. Ensuite, il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un empereur. Qu'il soit bon ou mauvais, pour éviter tout problème durant l'entrevue, il faut suivre le protocole classique et lui accorder le respect auquel il a droit. Vous ne pouvez pas vous présenter à lui et poser toutes les questions que vous voulez... Je ne sais pas comment est Azir, mais dans le doute, il faut faire extrêmement attention..."


Mes connaissances en protocoles politiques semblaient effectivement plus élevées que les siennes, mais comment puis-je la blâmer, elle est extrêmement jeune pour déjà baigner dans ce genre d'affaires et de milieux. Tout ce que je pouvais actuellement faire c'était la conseiller sur ce qu'il fallait, et ce qu'il ne faut surtout pas, faire. Plus je l'écoutais, plus je me disais qu'elle avait raison sur le point que ce combat n'était pas le mien. C'était totalement vrai remarque... Mais même en sachant ça, je ne pouvais pas rester les bras croisés, alors que je pouvais faire quelque chose en faveur de la situation qui se déroulait devant moi... J'avais décidé de ne plus fuir, de ne plus rester sans rien faire quand je POUVAIS agir... Et c'est ce que j'allais faire.

"Vous avez raison, ce combat n'est pas le mien, et je pourrais très bien fuir quand je le veux si je décide que ça ne servira pas mes intérêts. Mais... Je ne le ferai pas. Fuir est une chose que je ne peux plus me permettre de faire. Je me suis engagée à vous aider, et je le ferai, autant que possible, et de la meilleure manière possible. Je resterai avec vous pour assurer la protection de votre famille aussi longtemps que je le pourrais... Mais je ne pourrai pas rester pour toujours. Il viendra un temps où je devrai partir. J'espère juste... Que cette histoire sera réglée d'ici là..."


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Abandonné]Les souvenirs sont gravés dans la roche, les sentiments aussi. (avec Milly)
» chasse vertigineuse
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valoran's Battlefront :: Runeterra :: Shurima :: Autre-
Sauter vers: