/! Activer les pop-up lors d'une arrivée de MP pour écouter la notification sonore :) Modifiable dans mon profil/!

Une rencontre un peu trop féline ~ ( PV Ahri )

 :: Runeterra :: Bilgewater :: Les tavernes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Nidalee
Ils craindront la nature
۰ Sauvage ۰
avatar
Féminin
Messages : 55
Date de naissance : 08/12/1995
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 21
Localisation : Dans ton c**-oeur évidement <3
Sam 4 Juin - 20:48
Après plusieurs jours de marche, les portes de Bandle City étaient enfin visibles pour Nidalee. uverte d'une cape en peau d'ours, elle enleva la capuche qui lui camouflait le visage. Elle déposa à ses pieds son sac fait de morceaux de peaux divers et détacha sa spire de derrière son dos. Autour d'elle, la forêt d'où elle provenait avait été remplacée par une vaste plaine, parsemée de temps en temps par des amas d'arbres. C'était près d'un qu'elle avait décidé de s'arrêter. Elle détacha le long habit qui la recouvrait et l'enveloppa autour de ses affaires. Elle ne gardait que quelques silex qu'elle vint dissimulé sous ses couches de fourure, accrocha à sa ceinture deux pièges et une bourse. Elle alla cacher le reste sous un tas de pierres, entre les arbres, qu'elle enchanta pour que personne d'autre qu'elle ne puisse le voir.

De nouveau elle fit face à la ville, qui était encore à quelques heures de marche de là où elle se trouvait. Elle attrapa un morceau de papier roulé coincé dans sa botte. Elle le déplia et regarda attentivement l'avis de recherche qui présentait un homme massif, une cicatrice le long de sa joue et un regard vicieux. Il était recherché pour organiser des combats d'animaux sauvages dans ses établissements et autres actes de barbaries sur ceux-ci. Elle se souvenait encore de ce qu'elle avait ressenti, il y a de cela quelques nuits, lorsqu'un groupe de jeunes couguars avaient été capturés à la lisière de sa forêt et que ceux-ci avaient été forcés de s'entretuer. Les survivants n'avaient pas eu le droit de se reposer qu'ils avaient servit de proies lors d'une partie de chasse fermée. Elle avait alors commencé à faire quelques recherches et avait fini par trouver cet avis. Hélas, bien trop riche et puissant, cet homme n'avait jamais eu de problème avec la justice. Il aurait été préférable pour lui. Le sort qu'elle lui réservait était loin d'être honorable.

Le soleil était en train de se coucher lorsque Nidalee arriva à la bordure de Bandle City. Elle se terra dans un coin sombre, coucha une main au sol, ferma les yeux et fit le vide dans son esprit. Après quelques minutes de concentration, elle sentit enfin les palpitations affolées d'une dizaine de bêtes. Elle les localisa et se dirigea vers une taverne. Elle franchit les portes et sillona la foule brièvement. Il lui fallut peu de temps pour trouver celui qu'elle cherchait. Il se trouvait assis à une des tables, près d'une porte en bois, une chope à la main et une des serveuses sur ses cuisses. Il riait fort et d'une manière si déplaisante, que la jeune couguar ne put s'empêcher de réprimer une moue dégoutée. Elle se dirigea alors vers le bar et s'y assit. Un homme s'approcha d'elle.

«Que souhaitez vous que je vous serve ?
-
C'est ici les combats d'animaux sauvages ?
»

Le ton de Nidalee s'était fait curieux et un tentinné niais. Le serveur la regarda un long moment, puis le gérant de l'endroit, avant de rire.

«Je pense que vous vous trompez d'endroit, madame
-
Je pense que vous vous méprenez sur moi, monsieur
»

La jeune femme avait pris un air sérieux, qui ne laissait plus de place pour quelconque plaisanterie. Elle attrapa la bourse à sa ceinture et la posa sur le comptoir, puis, avec le bout de ses doigts, le poussa dans sa direction.

«Avec ça, espérons que je serais prise un peu moins à la légère»

La menace avait envahit le timbre de sa voix. Elle sentit alors une imposante présence derrière elle. Elle se retourna et allongea ses coudes sur le comptoir, faisant un peu plus ressortir sa poitrine généreuse, croisa ses longues jambes avant de lever la tête et planter son regard félin dans celui de sa future victime.

«Un problème, ma jolie ?
-
En effet, votre employé a du mal à comprendre et à repondre à ma requête, qui pourtant est bien simple. Je serais vous, je le remplacerais.
»

Un sourire vicieux étira un coin de ses lèvres. L'homme prit la bourse que le serveur lui tendait et y jeta un oeil. Son sourcil se leva de surprise puis, l'homme la dévisagea d'un oeil à la fois suspicieux, confus et admiratif.

«Et bien ... Cela pourrait être intéressant. Veuillez me suivre, cela ne va pas tarder à commencer de toute manière. Je vais vous acompagner.»

Il lui indiqua la porte en bois près de la table où il se trouvait précédement. Elle remarqua alors l'homme qui se tenait près d'elle. Lorsqu'ils se trouvaient à quelques mètres de lui, celui-ci, après avoir détaillé vulgairement Nidalee, ouvrit la porte et après les avoir laissé entrer, la referma.



"Les indomptés ne connaissent pas la peur"
                                        
                           Son histoire                                                     Sa fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 5 Juin - 14:52
Comme à son habitude, Ahri trainait dans les bars. Non qu’elle soit passionnée par l’alcool que son corps ne digérait vraisemblablement point, la renarde se laissait aller à l’observation. Les tavernes était bien souvent bondée des que la nuit tombait, et la jeune femme ne pouvait s’empêcher d’analyser les comportements des individus présents. Les plus coincés se divertissaient, les déprimés s’enthousiasmait, quant aux grands gaillards, c’était l’occasion pour eux de montrer leur virilité naissance en apprivoisant les serveuses écervelés. Voilà le spectacle auquel Ahri assistait bien souvent, et dont elle ne se lassait jamais. Quelques fois, elle restait dans son coin. D’autres fois, elle ôtait sa capuche, et comptait le nombre de seconde avant la venue d’un potentiel prétendant venu lui offrir une quelconque boisson qu’elle refusera dans tous les cas.

Quoi qu’il en soit, la vagabonde s’apprêtait à entrer dans un des bars de bandle city, lorsque son flair lui annonça la présence d’un animal. Ahri se stoppa nette, sa capuche de soyeuse camouflant son visage, et elle chercha l’emplacement de cet être. L’odeur empestait le fauve, si bien que quelques poils de la renarde se dressèrent, comme alertés. Finalement, ses prunelles ocre se braquèrent sur une jeune femme portant plusieurs peaux de bêtes. Etait-ce ces vêtements dont émanait une si forte odeur bestiale ? Ahri sera la mâchoire, perplexe. L’inconnue se dirigea vers la taverne, Ahri la suivit de loin. Elle s’installa au bar, d’assez près pour entendre la conversation. Elle semblait chercher quelque chose… elle parlait de combat d’animaux. La renarde dressa ses oreilles sous sa capuche, sentant un frisson la parcourir. Qu’était-ce que cette histoire. Son visage se ferma lorsque le serveur vint lui demander ce qu’elle commandait. Ahri le toisa durement, il venait tout juste d’interrompre sa filature. La jeune femme tourna lentement la tête, et aperçu sa proie s’échapper derrière une porte. Ahri prit le temps de réfléchir, avant d’adopter la stratégie la plus efficace.

« Un jus de fruit, s’il vous plait »

Ses prunelles s’embrasèrent l’espace d’un instant, et elle se cambra davantage sur son tabouret. Ahri disposait d’un charme naturel, que certain homme qualifiait de divin. La bouche légèrement entrouverte, elle ne cessa de regarder le serveur, si bien qu’il lui rapporta sa boisson, un sourire niais collé aux lèvres. Ahri attrapa son verre en prenant soin d’effleurer sa main, l’air de rien. Elle pencha la tête sur coté, et demanda simplement.

« Vous savez où est passé la cliente juste à côté ? C’est une amie à moi, j’étais censé la retrouver ici et… la voilà disparue »

La renarde esquissa un sourire angélique alors que le serveur balbutiait quelque chose d’incompréhensible. Ahri insista donc, et finit par oter sa capuche. L’homme, ainsi que quelque autres clients, restèrent perplexe face à ses oreilles en pointe et ses multiples queues dansant adroitement dans son dos. Il eut cependant l’air de comprendre, et lui indiqua une porte. Il la lui ouvrit, et la laissa entrée. Il semblait à la fois inquiet et passionnée, Ahri le remercia d’un clin d’œil avant de remettre sa capuche et de poussé la porte, son flair à l’affut de la moindre flagrance. La porte se referma derrière elle, et la renarde porta sa main à sa gorge. Elle fut surprise de reconnaitre l’empreinte olfactive de bien d’autres animaux. Elle tira sur sa capuche, cherchant à se camoufler le mieux possible, et se mêla à la foule afin de ne pas être repérer. Elle cherchait cette inconnue, mais tous ses sens s’affolaient. Que ce passait-il donc ici ?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Nidalee
Ils craindront la nature
۰ Sauvage ۰
avatar
Féminin
Messages : 55
Date de naissance : 08/12/1995
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 21
Localisation : Dans ton c**-oeur évidement <3
Jeu 9 Juin - 14:31
Nidalee venait à peine de finir de descendre les escaliers qui menaient à une humide cave, que tous ses sens se mirent en alerte. Un frisson lui parcourra l’échine en sentant un mélange d’odeur fait de sueur, d’alcool et de peur. On pouvait distinguer, dans le brouhaha incessant, le gémissement de plusieurs bêtes : félins, canidés et même quelques singes. La jeune femme se mit à bouillonner à l’intérieur et eut du mal à le camoufler, même si celle-ci affichait un air serein et neutre. Le gérant de la taverne la suivait toujours. Elle pouvait sentir son regard hideux lui disséquer le dos. Il fallait qu’elle s’en débarrasse, si elle voulait mener à bien sa mission. Mais elle n’avait même pas eu le temps de réfléchir à un plan que celui-ci la dépassa pour se diriger vers un ring, grillagé tout autour, y monta à l’intérieur et frappa dans ses mains. Les hommes qui se trouvaient autour d’elle alors se focalisèrent sur lui.

Parfait. Elle se glissa entre les silhouettes, qui ne lui prêtaient aucune attention, et se dirigea vers les cages remplies d’animaux sauvages. Celles-ci étaient gardées par deux hommes massifs au regard meurtrier. Mais ce n’est pas ce qu’il l’arrêterait. Elle se glissa dans l’ombre du mur, le longea pour se retrouver derrière les deux hommes. D’un mouvement presque gracieux, elle alla se tenir debout derrière le plus en retrait des deux gardes et lui compressa la carotide, lui faisant, au bout de quelques secondes, perdre connaissance. Elle le rattrapa et le déposa à terre sans bruit, avant de se diriger vers le second. Celui-ci n’avait même pas pris conscience que son acolyte était hors-jeu qu’il alla le rejoindre tout aussi rapidement, immobilisé par le venin qui couvrait une des lames de Nidalee, qu’elle lui avait lancé et qui logeait à présent entre ses deux omoplates. Elle le rattrapa et en profita pour extirper la pointe en métal de son dos. Elle dissimula les corps à l’intérieur de tonneaux de vin vide puis se transforma en couguar.

Elle circula entre les cages, les frôla de son pelage pour que tous sentent sa présence, puissante et déterminée. Alors chaque créature sauvage, les unes après les autres, arrêtait de geindre et fixait la belle féline, une étincelle nouvelle dans les yeux. Elle reconnut quelques félins de sa jungle, qui avaient été capturé quelques jours auparavant. Elle n’a pu s’empêcher de frotter son museau contre les leur, heureuse et à la fois inquiète de les voir ainsi. Sentant la colère monter, elle se transforma de nouveau et alla chercher le trousseau de clef qu’elle avait vu accroché à la ceinture d’un des deux gardes. Une fois en main, elle passa dans chaque cage pour détacher les chaînes qui les reliaient les uns aux autres et les laissa sortir de leur prison de métal. Tandis certains se réfugiaient sous des bancs en attendant de pouvoir s’enfuir, d’autres se tapirent dans l’ombre dans l’attente d’une vengeance.

Pendant ce temps-là, l’homme qui se tenait fièrement, torse bombé et tête haute, finissait son discours. La foule devint alors euphorique et scanda son nom. « Edgor » entendait en boucle Nidalee. Edgor … Ta fin est proche, a-t-elle pensée. Elle se transforma à nouveau en humaine, avant de se diriger d’un pas déterminé vers sa proie, bousculant quelques personnes sur son passage.  



"Les indomptés ne connaissent pas la peur"
                                        
                           Son histoire                                                     Sa fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 16 Juin - 16:19
Ahri fut submergé par une nuée de parfums différents. Des animaux, plusieurs animaux. Sous sa cape qu’elle enfile, ses oreilles se dressent, à l’affut du moindre bruit. Mais au milieu de ce brouhaha incessant, la renarde a du mal à se repérer. Elle grogne silencieusement, agacé. Elle n’aime pas les foules, et sent son cœur se serrer alors qu’elle essaye de se frayer un chemin. Son flair semble vouloir l’aider et coopère. Alors que plusieurs traces olfactives l’ensevelissent, elle repère une odeur bestiale plus importante. Elle suit la trace et se mêle a la foule. Elle espère secrètement que ses queues ne dépasseront pas de sa longue cape et s’enfonce parmis les nombreux spectateurs. Au milieu, un haut ring sur lequel trône l’homme qui accompagnait sa cible. Il parle, vocifère quelques mots qui sont acclamés. Ahri l’ignore, préoccupé par cette odeur qui l’hypnotise presque. Des milliers de question s’entrechoquaient en elle, et elle soupira.

La foule s’excitait, Ahri pouvait le sentir. Ses queues s’agitèrent dans son dos. La renarde avait un mauvais pressentiment. Elle pressa le pas, tirant sur son capuchon afin d’être le plus camouflé possible. Elle bouscula un homme qui jura, et se dépêcha. Finalement, elle sortit du bain de foule en un bond léger et chercha du regard sa cible. Ce qu’elle vit la laissa perplexe. Un félin haut sur patte semblait s’adresser à d’autres animaux. L’animal se dressa soudainement et se transforma en une jeune femme qu’Ahri reconnu immédiatement. Elle avança près des cages et libera ses compagnons. La renarde pouvait sentir les effluves de crainte et de colère qui s’elevait du groupe. Ses prunelles ocre se posèrent sur deux hommes au sol, visiblement inconscient. Ahri soupira. L’inconnue semblait préoccupée. Ahri s’approcha d’elle. Elle avait tellement de chose à lui demander. Comment avait-elle fait pour se transformer ? Etait-elle… capable de faire ça autant de fois qu’elle le voulait ? Quel était son secret ?

En s’approchant, les compagnons de la jeune femme semblèrent reconnaitre l’odeur de la renarde. Certains se mirent à grogner, d’autres glapirent. Ils semblaient tous hésitant devant ce parfum à la fois humain et animal. Ahri les ignora et leva la main pour interpeler la jeune femme. Lorsqu’une voix de micro vint interrompre sa démarche. « Apportez-moi les premiers concurrents ! » L’homme sur son ring se tournait désormais vers les cages, et un mouvement de foule attira le regard d’Ahri. Des hommes approchaient, et tout cela ne lui plaisait guere.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Nidalee
Ils craindront la nature
۰ Sauvage ۰
avatar
Féminin
Messages : 55
Date de naissance : 08/12/1995
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 21
Localisation : Dans ton c**-oeur évidement <3
Jeu 3 Nov - 13:47
RP abandonné pour cause de disparition de chat :c


"Les indomptés ne connaissent pas la peur"
                                        
                           Son histoire                                                     Sa fiche
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» C'est trop demander d'être tranquille un instant ? [Obéline]
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» la fiche de Méline Laura
» Aëline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valoran's Battlefront :: Runeterra :: Bilgewater :: Les tavernes-
Sauter vers: