Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Ashe
Petite archère
Croqueuse de pomme
avatar
Féminin
Messages : 611
Date de naissance : 21/12/1994
Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 22
Localisation : Rakelstak
Emploi/loisirs : Reine des Avarosans
♕ Petite archère Croqueuse de pomme ♐
Ven 29 Jan - 21:30
On écrit « tort » ou « tord » ? On écrit « une ballade » ou « une balade » ?

La langue française est très difficile à écrire (et même à parler pour certains). Elle comporte des dizaines de règles compliquées à apprendre par coeur et le pire, c’est qu’il y a toujours des exceptions qui viennent tout compliquer.

Si le Bescherelle était votre pire ennemi quand vous étiez petit mais que vous voulez vous rattraper maintenant, voici 14 fautes de français à ne surtout pas faire (notamment dans vos RP) et des petites techniques pour éviter ces fautes d’orthographe :

1. « Et bien » ou « Eh bien » : lequel est le bon ?

Si vous voulez donner un petit style « oral » à votre texte en commençant une phrase par « Eh oui ! », ou « Eh non ! », eh bien, il ne faut pas écrire « Et bien » : ça n’a aucun sens ! Il faut orthographier cette expression « eh » voire avec une « hé ».

2. Tout et tous : la malédiction

Cette faute est la tannée des amateurs de Pivot et des défenseurs de la langue française. C’est vrai que ce n’est jamais simple de savoir. Pourtant, il existe une petite règle toute simple pour éviter 90% des fautes entre « tous » et « tout » : utilisez « tout » lorsque la suite de la phrase désigne un singulier et « tous » lorsque la suite de la phrase désigne un pluriel. Vous verrez, ça marche presque toujours.

3. Ecrire « Autant pour moi » est incorrect (à la base)

Si un jour, vous écrivez : « Ah, j’ai fait une erreur, autant pour moi ! », vous aurez en réalité fait deux erreurs. Car l’expression correcte pour reconnaitre son erreur est « au temps pour moi ». Oui, c’est très bizarre et cela ne parait pas du tout naturel mais c’est comme ça. En revanche depuis quelques années, certains linguistes défendent la nouvelle orthographe. Certains diraient que c’est du nivellement par le bas…

4. « S’avérer vrai » est un sacré pléonasme

La racine du verbe « avérer », c’est « verus » qui veut dire « vrai » en latin. Du coup, « s’avérer vrai » n’est pas correct.
Il faut dire : « Le dopage dans le cyclisme est avéré », et non « Le dopage dans le cyclisme s’avère vrai » !

5. Le « ne » ne devrait jamais s’oublier à l’écrit

Rhhhooo, « c’est pas grave » diront certains ! Mais ils auront tort : il faut écrire : « Ce n’est pas grave ». Même si à l’oral, on a totalement effacé la négation et qu’elle ne s’entend plus, ce n’est pas pour cela qu’elle n’existe plus.

6. Les verbes appeler et nourrir sont vos ennemis

Le verbe « appeler » prend deux « p » et un « l » à l’infinitif mais le « l » est doublé parfois. Pour savoir quand, il faut tendre l’oreille. Si vous entendez le son « è » comme dans « je t’appelle », cela signifie qu’il y a deux « l ». Sinon vous entendez le son « eu » comme dans « Je vais t’appeler », ne mettez qu’un seul « l ».

Beaucoup de gens confondent également le nombre de « r » dans les verbes nourrir. Pour s’en souvenir, voici un petit moyen mnémotechnique : On se nourrit plusieurs fois (deux « r »), mais on ne meurt qu’une fois (un seul « r »).

7. Parmi et malgré s’écrivent sans -s

« Parmi » et « malgré » ne prennent jamais de « s ». Jamais. En revanche, « toujours » et « jamais » en ont un. Tout le temps.

8. On écrit « à » ou « a »

Cette faute, vous ne devriez plus la faire depuis le CM1 et pourtant… Vous en laissez encore passer. Le pire, c’est que l’éviter est assez facile : si vous pouvez remplacer votre « a » par « avait », c’est que c’est le verbe avoir et qu’il n’y a pas d’accent. Sinon, c’est la préposition « à ». Facile !

9. On écrit « é » ou « er »

Encore une fois, c’est une faute qu’on croise presque tous les jours alors qu’elle est très facile à éviter. Pour savoir si vous mettez « é » ou « er », remplacer votre verbe par un autre verbe qui se termine par -ir. Si ça fonctionne, c’est que vous avez un verbe à l’infinitif, donc c’est « er ». Sinon, c’est le verbe conjugué, qui se termine par « é ».
Exemple : Il n’arrête pas de regarder/regardé dehors => Il n’arrête pas de réfléchir dehors => Il faut écrire « regarder », avec « er ».

10. On écrit « tort » ou « tord »

En France, les gens aiment « tordre » les choses, c’est fou. On voit le mot « tord » à tort et à travers. Et pourtant, ces gens sont souvent dans l’erreur. Avoir « tort » (se tromper, quoi !), ça s’écrit bien avec un « t » à la fin !

11. On écrit une « ballade » ou une « balade »

C’est fou aussi toutes ces personnes qui voulaient aller marcher un petit peu et qui se retrouvent à écrire des petits poèmes. La « balade » dans les champs pour digérer s’écrit avec un seul « l ». La ballade avec deux « l » désigne un petit poème ou une petite pièce musicale.

12. Les pluriels des mots « cent », mille », vingt »…

Les nombres cent et vingt restent invariables quand ils ne sont pas multipliés. Ils prennent un « s » seulement s’ils sont multipliés et qu’ils ne sont pas suivis d’un autre nombre.
Exemple : 80 => quatre-vingts ; 90 => quatre-vingt-dix ; 200 => deux cents ; 220 => deux cent vingt
De son côté, mille est TOUJOURS invariable, il ne prend jamais de « s ».

13. Comment accorde-t-on les couleurs ?

C’est toujours une galère de savoir si on accorde on pas les couleurs avec le nom. Pourtant, la règle est assez simple. Quand la couleur est adjectif, elle s’accorde en genre et en nombre avec le nom auquel elle se rappporte (avouez, vous avez pensé à votre prof de CM1 en lisant cette phrase). En revanche, si la couleur est utilisée comme nom, elle ne s’accorde pas.
Exemple : une voiture bleue (la couleur bleue s’accorde au mot voiture) ; une voiture bleu électrique (ici, bleu est un nom défini par le mot « électrique », il ne s’accorde pas).

14. On écrit « censé » ou « sensé »

Voici une petite astuce pour s’y retrouver avec ces deux homonymes : lorsqu’on peut remplacer « censé » par « supposé », il faut écrire « censé », avec un « c ». Le mot « sensé » signifie « qui a du sens ».
Exemple : Les personnes les plus sensées ne seraient-elles pas censées diriger la cité !

C’est promis, vous allez retenir ces quelques exemples ? C’est mieux que le Bescherelle, non ?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Firefox aide à l'orthographe
» Aide générale pour l'orthographe et la grammaire
» Fiches d'aide [orthographe, conjugaison, etc...]
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Valoran's Battlefront :: Commencement :: Bureau Administratif :: Aides et Suggestions-
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: