/! Activer les pop-up lors d'une arrivée de MP pour écouter la notification sonore :) Modifiable dans mon profil/!

Gouvernons ensemble ! [Pv Trynda, No MJ]

 :: Runeterra :: Freljord :: Capitale Rakelstak Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ashe
Petite archère
Croqueuse de pomme
avatar
Féminin
Messages : 606
Date de naissance : 21/12/1994
Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 22
Localisation : Rakelstak
Emploi/loisirs : Reine des Avarosans
♕ Petite archère Croqueuse de pomme ♐
Lun 11 Jan 2016 - 22:12

El Arbol Que Muere Y El Sapo
~♪~
L'archère de Givre et le Roi Barbare
«  Gouvernons ensemble !  »
Depuis maintenant des années, Ashe et Tryndamere avaient uni leur lien par le mariage. Grand nombre savait que cette union n'était pas par amour, mais par politique pour garantir un regroupement des peuples. À cette époque, les deux freljordiens se connaissaient à peine. L'unique façon pour l'archère de récupérer les barbares à son clan c'était de donner sa main et lui promettre fidélité. Les deux êtres ont appris à se connaître, mais aujourd'hui, leur lien ne reflète toujours pas l'amour comme on pourrait l'entendre dans les contes de fées. Ashe resta sur sa position en ce qui concerne son but final, unir Freljord dans la paix. Quant à Tryndamere, il est toujours dans l'optique de s’entraîner et entraîner ses hommes pour défendre le clan Avarosan. Mais il ne se préoccupait guère de diriger la tribu, c'était la jeune femme qui prenait toutes les décisions, comme une monarchie absolue.

Quelques semaines auparavant, la Reine de Freljord se sentait fatiguée et malade. Ses femmes de chambre se sont occupées d'elle toutes les journées. Mais quelques choses les intriguaient, quelques choses d’inhabituelles. Mais aujourd'hui, Ashe se sentait un peu mieux, retrouvant l’appétit peu à peu. Il était donc temps pour elle de dîner avec son Roi Tryndamere. Pas question de s'habiller traditionnellement ! Pour cette soirée, elle avait décidé de porter sa tenue blanche. Au menu poulet accompagné de légumes comme céleris, de carottes, du chou, etc. Le repas se passa très bien. L'archère mangea convenablement, mais peu. À cause de ses brûlures d'estomac, elle ne mangeait quasiment rien. On pourrait même remarquer durant cet instant, la jeune femme était légèrement plus souriante que d'habitude. La grande table était décorée de bougies qui éclairaient la pièce et d'une nappe aux couleurs du clan, tout comme les sièges. Le feu de la cheminée réchauffait la salle. Ils n'étaient rien qu'à deux dans une atmosphère intime. Ashe et Tryndamere était face à face. C'était un des seuls moments où les deux freljordiens pouvaient se retrouver -sans compter aussi les moments lorsqu'ils sont dans le lit royal-. Une fois le souper quasiment terminé, Ashe fixa son mari de ses yeux azur. Elle mit un temps avant de se lancer…



- Tryndamere… J'ai quelque chose à te dire de très important…


Une annonce qui tracassait la Reine depuis peut, mais elle devait informer son mari de cette nouvelle. Elle n'avait aucune idée sur la réaction de Tryndamere. Son regard resta posé sur les siens et montrait beaucoup d'hésitation.

© 2981 12289 0






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 12 Jan 2016 - 20:19
Comme presque tout le monde le savait, l'union entre l'Archère de Givre et le Roi Barbare n'était que politique. Les Avarosians avaient besoin des muscles des barbares. Les barbares avaient besoin de l'infrastructure des Avarosians. Une alliance s'était donc avérée logique et dans ces temps troublés, le mariage était la meilleure des solutions pour qu'une telle alliance dure. Le mariage le plus glamour de tout Runeterra n'était donc qu'une vulgaire histoire politique.

Attention, pas que Tryndamere n'y voyait un inconvénient. Ashe s'occupait de tout. Nation, maison et autres, laissant le Roi Barbare vivre comme bon lui semblait. La Reine avait aussi l'avantage d'être la plus belle femme de tout Runeterra. Tant qu'a faire, autant être marié à un canon, non ? Cependant, malgré le fait que les deux amants soient des dieux grecs dans la force de l'age, il n'y avait toujours pas eu de royal baby. Pas facile de faire un bébé quand on est composé a 97% de pure rage. Mais Tryndamere s'en foutait. Il aurait le temps de faire un bébé plus tard, quand il serait mort par exemple.

Non. Ce qui inquiétait Tryndamere, c'était que depuis quelques temps déjà, sa chère et tendre semblait malade. Elle mangeait moins, semblait être nauséeuse, pale. La partie pragmatique de son cerveau avait peur pour son peuple. Si Ashe venait à mourir, il n'était pas sur que les Avarosians l'acceptent comme roi, tout comme il n'était pas sur de vouloir devenir roi d'un si grand peuple. Une petite partie de son cerveau, bien cachée et presque muette lui murmurait que si Ashe mourrait, il ne pourrait plus jamais la serrer contre lui, et ce serait chiant.

Tryndamere avait pu remarquer que sa femme était habillée différemment aujourd'hui. Elle portait une robe d'un blanc immaculé qui mettait en valeur sa pureté et sa fragilité. Le repas avait été calme, comme bercé par les craquements du feu dans l'âtre. Comme bien souvent, leur régime alimentaire était bien différent. Le Roi Barbare était presque entièrement carnivore alors que l'Archère de Givre ne mangeait que des légumes. Il avait bien essayé de la pousser à manger plus de viande, mais même lui avait bien senti que les appétences de l'Archère n'étaient pas négociables, du moins en ce moment. C'était dans ce genre d'instants que Tryndamere se sentait le mieux auprès de sa femme. Une barbare ne se laisse pas marcher sur les pieds. Ils avaient bien tenté de lancer une conversation plusieurs fois pendant le repas, mais sans grand succès. Si les autres avaient pu voir que le terrible Roi Barbare et la majestueuse Descendante d'Avarosia se comportaient comme des adolescents quand ils n'étaient que deux. Cependant, malgré son absence presque totale de savoir social, Tryndamere sentait bien que sa reine était troublée, et, d'une façon qu'il ne comprenait pas encore, cela le troublait aussi.

"Tryndamere… J'ai quelque chose à te dire de très important…"


Le sang du Roi Barbare ne fit qu'un tour. C'était plutôt amusant en y pensant. Il avait rencontré sur le champ de bataille moult adversaires plus nombreux que les autres, avait souvent était projeté aux portes de la mort et s'en était sorti sans une trace de peur, mais une seule phrase de sa femme faisait naître en lui des terreurs qu'il ne connaissait pas. Il la fixa gravement quelques secondes, comme pour juger de sa sincérité. Elle savait très bien que Tryndamere détestait être dérangé pour rien. Visiblement, elle avait vraiment quelque chose d'important à dire.

Le Roi Barbare se leva et se dirigea vers son épouse d'un pas lent et fier. Une fois arrivé à elle, il s'agenouilla et posa une de ses mains sur l'épaule de sa chère tout en engouffrant une des petites mais blanches dans sa grande main bronzée. Leurs regards se fixèrent l'un dans l'autre. Même le Roi Barbare savait quand il ne fallait pas rigoler.

"Je t'écoute, Cœur de Feu."
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ashe
Petite archère
Croqueuse de pomme
avatar
Féminin
Messages : 606
Date de naissance : 21/12/1994
Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 22
Localisation : Rakelstak
Emploi/loisirs : Reine des Avarosans
♕ Petite archère Croqueuse de pomme ♐
Mer 13 Jan 2016 - 20:19

El Arbol Que Muere Y El Sapo
~♪~
L'archère de Givre et le Roi Barbare
«  Gouvernons ensemble !  »
Le regard d'Ashe finit par se baisser pour détourner ses yeux de son mari. Une grande crainte envahissait l'archère. À ses mots, Tryndamere la rejoint et posa un genou au sol. Il était prêt à l'écouter. De nouveau, ses yeux bleus fixèrent ceux de son Roi. L'archère le sentit à son écoute par l'attention que le Barbare lui apporter. Son corps frissonnait au contact de sa grande main. Ses pommettes se mirent à virer au rouge vif, timide de lui annoncer cette bonne nouvelle. Même si la Reine des Avarosans avait une certaine fierté, elle était un peu plus sage devant son homme, surtout lorsqu'elle se retrouvait en tête à tête. C'est à ce moment-là qu'elle devenait une véritable femme et non la reine qui devait montrer l'exemple à son peuple. Une reine droite, autoritaire tout en possédant un sang froid et un coeur chaleureux pour chaque avarosan.


- Je crois que… je porte enfin notre héritier… Il est un peu trop tôt pour l'affirmer, mais… ce sont mes domestiques que me l'ont annoncé.


L'absence des menstruations, les nausées, la perte d'appétit, mais aussi les brûlures d'estomac avaient mis la puce à l'oreille aux employées de la maison, celle qui s'occupait personnellement de la Reine de son apparence physique et de sa santé. L’expérience de quelques vieilles dames avait aidé aussi la future mère durant ce début de grossesses difficiles. Toutes ses femmes avaient gardé le secret et il sera tenu le plus longtemps possible. Pour Ashe, il était très important de prévenir le Roi des Barbares de ce bébé qui symbolisait l'union de leur mariage. Il était donc logique de prévenir le premier concerné de cet exploit.

L'attention de l'archère se fixa encore sur Tryndamere tout en lui serrant la main. Sa réaction encore redoutée de son mari la rendait tendue. Mais pour cacher son stress, elle lui fit un léger sourire. Elle espérait que l'arrivée d'un prince ou d'une princesse le satisferait en tant que Roi, mais aussi en tant qu'homme. Il pourrait aussi montrer à la population que le couple est soudé et qu'il montrait aussi la force de ce mariage. Très peu d'amour pour sûr, il est question d'être à la recherche d'un intérêt pour le bien de son peuple et de sa personne.


- J'espère que ceci te réjouit mon Roi… D'ici quelques semaines peut-être, tu pourras l'entendre bouger…


Elle serra davantage la main du guerrier et la glissa sur son ventre. Il était beaucoup trop tôt pour ressentir le bébé, mais l'archère voulait lui montrer qu'il y avait bien un embryon dans son ventre.


© 2981 12289 0






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 16 Jan 2016 - 12:59
Le Roi Barbare laissa sa femme guider sa main vers son ventre. Même malgré la rugosité de ses mains, il pouvait sentir la douceur du tissu et la chaleur qui irradiait du ventre de l'Archère. Son esprit, cependant, était ailleurs. Cela se voyait dans les yeux du Roi Barbare. A son visage, on aurait pu croire que Tryndamere était entré dans une de ses légendaires crises de rage, de celles qui lui permettent d'ignorer d'être a moitié désintégré par un Vel'Koz pour pouvoir quand même lui enfoncer son épée dans l’œil. Mais dans ses yeux ne brûlait pas la rage si caractéristique.

Non, les yeux du Roi Barbare étaient vides. Il avait compris ce qu'avait dit sa femme. Mais, dans son cerveau, le déclic refusait de se faire. Il allait être père ? Comment était-ce possible ? Non, il savait très bien comment on fait les bébés, là n'était pas le soucis. Mais il n'était pas prêt pour cela. Il avait encore tant à faire. Il ne pouvait pas être père tant que cette rage brûlait en lui. Quel exemple serait il pour un enfant ? Et puis, voulait il être père ? Un tourbillon de confusion était en train de foutre le bordel dans l'esprit de Tryndamere. D'une voix presque robotique, il dit :

« Félicitations, Cœur de Feu. Je … Je … »

Il n'arrivait pas à finir sa phrase. Pour ce qui était sûrement la première fois de sa vie, il était face à un problème qu'il ne pouvait pas résoudre soit en donnant des coups d'épée jusqu'à ce que le problème ne soit plus qu'un petit tas de petit bois ou en le confiant à quelqu'un d'autre. Non, le soucis était bien plus profond, bien plus encré que cela.

Depuis ce jour fatidique où Aatrox lui avait tout pris, Tryndamere ne s'était jamais projeté dans le futur. Il était devenu une machine du présent, ne s'occupant que de lui et prête a mourir à chaque instant. C'était le chemin du barbare qu'il avait pris. Combattre, combattre jusque mourir et ne rien laisser sur cette terre que des légendes, celles du Roi Barbare qui avait taillé un chemin sanglant dans Runeterra, la plus belle et atroce histoire de vengeance qu'on pourrait jamais écrire.

Mais un bébé, ça , ça faisait voler en éclat cet idéal barbare. C'était un symbole de vie. Une sorte de rédemption, si vous voulez. C'en était trop pour le pauvre Tryndamere. Trop d'informations à devoir gérer. D'un geste doux, il caressa le visage de son épouse. Cette sensation, cette peau à la fois douce et rugueuse, celle de celle qui était sûrement la seule personne qui un jour pourrait comprendre le Roi des Barbares, si ce jour devait arriver.

« Je … Je ne sais pas. »
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ashe
Petite archère
Croqueuse de pomme
avatar
Féminin
Messages : 606
Date de naissance : 21/12/1994
Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 22
Localisation : Rakelstak
Emploi/loisirs : Reine des Avarosans
♕ Petite archère Croqueuse de pomme ♐
Ven 22 Jan 2016 - 1:21

El Arbol Que Muere Y El Sapo
~♪~
L'archère de Givre et le Roi Barbare
«  Gouvernons ensemble !  »
L'annonce a été faite. Un poing en moins à supporter. Mais pourtant, la réaction du Roi Tryndamere n'était pas… enthousiaste. Ashe s'en doutait un peu. Elle ne s'attendait pas à un cri de bonheur ou une pulsion de jouissance, mais elle savait que cette nouvelle n'allait pas forcément le réjouir. Par conséquent, l'archère se força à garder son sourire malgré le malaise de son mari. Elle devait garder la tête haute. Elle savait pertinemment que le bébé n'était pas une chose facile à accepter et que c'était la toute première fois qu'ils en parlaient. Mais les sentiments de Tryndamere l'inquiétaient un peu, mais elle préféra renier ses inquiétudes pour elle-même, mais aussi pour le clan. Égoïste peut être, mais les histoires et les querelles du couple royal ne gouverneront pas le peuple des Avarosan. Ce dernier a besoin de quelqu'un qui les dirige et qui les guide vers un pays sans crainte. Et c'est bien d'Ashe pour son attachement et de Tryndamere pour sa force démentiel que les avarosans ont besoin. Le couple se complétait pour gouverner parfaitement et rien ne devait les séparer.

Lorsque la grande main de son homme lui caressa le visage, l'archère prit une grande inspiration et ferma les yeux. Elle resta un moment silencieuse devant ce mal-être. Ses mains remontèrent pour les poser sur ceux de son Roi et ouvrirent le regard.


— Je te remercie d'accepter notre enfant… Tu n'as pas à t'inquiéter pour la suite, je m'occuperais de tout pour son bien et il sera aussi un modèle pour notre tribu.


Ashe tenta pour le mieux de rester jovial dans cette situation. Doucement, elle décida de se redresser pour se mettre debout, face à lui. Profitant qu'il est à genou, la jeune femme lui caressa, d'un geste délicat, ses longs cheveux noirs tout en traversant son regard océan et lui embrassa par la suite, son front. Au dépit de la posture actuelle, la jeune mère ne resta pas indifférente devant le barbare et aimerait le rassurer. Il est assez compliqué de nouer un amour plus sincère quand on sait que Tryndamere est un homme qui ne pense qu'au combat. Mais elle ne lui reprocha rien, car elle-même, elle est soucieuse pour l'avenir de son clan.


— Tu seras un père exemplaire, j'en suis sûre. Mon ventre va grossir de plus en plus… Sois sans crainte, tout va bien se passer mon Roi.

© 2981 12289 0






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 25 Jan 2016 - 15:56
Pour un homme dont la vie est un ouragan rugissant de colère et de fureur, le calme est plus effrayant et dérangeant que la mort elle même. Depuis toujours, Tryndamere vivait dans une sorte de fuite vers l'avant. Toujours avancer, jamais regarder en arrière, ne rien avoir qu'on ne puisse pas abandonner. Aussi étrange que cela puisse paraître, même son mariage avec Ashe ne dérogeait pas à la règle. On pourrait penser que l'union était la forme la plus forte d’arrêt dans une vie. C'était faux pour le Roi Barbare. Jusqu'aujourd'hui, ce mariage n'était qu'une façon de laisser à quelqu'un d'autre la charge de diriger les barbares. Tryndamere n'avait aucun intérêt dans le fait de devoir commander des personnes hors du combat.

Mais un bébé, c'était autre chose. On ne peut pas fuir ça. N'importe quel homme digne de ce nom, confronté à tel événement, ne pouvait faire autre chose que s’arrêter. Un bébé, ce n'est pas quelque chose qu'on abandonne. Plus que n'importe qui, ce petit être aurait besoin de Tryndamere. Et plus qu'à n'importe qui, le Roi Barbare serait obligé de répondre. Malgré cela, il sentit des doigts fins passer dans ses cheveux et des lèvres douces se poser sur son front. Elle savait comment faire calmer la rage infinie du chevelu.

Oui, il pouvait la croire. Tout irait bien. De toute façon, il n'y aurait pas le choix. Avancer encore et toujours, tel était le style de vie de Tryndamere. Vivre et mourir par l'épée, tout ça. Il s'éloigna doucement de sa reine pour aller prendre un peu de viande de son assiette et la posa dans celle de sa femme.

« Il faut manger, Cœur de Feu. Un futur roi ou une future reine pousse en toi et il n'est pas question qu'il meure de faim. »

Personne, pas même Tryndamere, ne savait vraiment ce que signifiait ce qu'il disait. Était-ce de l'attention pour sa femme ? Pour l'enfant ? Ou bien était ce simplement une réaction instinctive ? Pour la première fois depuis longtemps, le Roi Barbare était troublé par autre chose que le combat. Il retourna s'asseoir, visiblement troublé.

« A part moi et les femmes de chambre, qui est au courant ? Personne j'espère. Cela te mettrai en danger, mais surtout, cela mettrai en danger notre enfant. »

Il fixa du regard sa femme. Il sentait une chose étrange monter en lui.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ashe
Petite archère
Croqueuse de pomme
avatar
Féminin
Messages : 606
Date de naissance : 21/12/1994
Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 22
Localisation : Rakelstak
Emploi/loisirs : Reine des Avarosans
♕ Petite archère Croqueuse de pomme ♐
Jeu 25 Fév 2016 - 16:42

El Arbol Que Muere Y El Sapo
~♪~
L'archère de Givre et le Roi Barbare
«  Gouvernons ensemble !  »
Ashe continua de regarder d'un air attendri son mari et lui sourit doucement pour lui remercie de cette attention si rare chez Tryndamere. Quand ce dernier rejoignit sa place, l'archère s’essaya et se remit à manger. Elle devait manger pour deux et ne devait en aucun cas manquer de forcer pour le bébé, au risque d'être malade. Ashe devait avoir un enfant fort et en pleine santé. Puis, le barbare demanda confirmation à propos de la confidentialité de cette nouvelle. La femme haussa la tête, avalant ce qu'elle avait dans la bouche.

— Oui mon Roi. Un médecin veillera aussi sur ma santé et celle du bébé. Les femmes vont se charger de créer de nouveaux vêtements afin de cacher le mieux possible mon ventre. Je suis  parfaitement consciente que cette situation pourrait profiter à nos ennemis…

Elle termina son assiette et leva son regard vers celui de son mari. Sa voix avait un peu plus baissé, comprenant son inquiétude. Mais Ashe savait qu'elle était en sécurité dans son royaume et en compagnie de son barbare.

La nuit commençait à être très sombre. La Reine se leva de son siège et fit une courbette pour dire au revoir à son homme.

— Oublie tes craintes, je suis à l'abri... À présent, je vais me reposer.  Si tu décides de me rejoindre, je serais déjà endormie.

Elle s'avança vers la  porte pour quitter la pièce et se dirigea vers sa chambre. Elle enfila ses vêtements de nuit pour être dans les bras de Morphée.

***

Quelques semaines plus tard, durant l'après-midi, Ashe garda un air extrêmement sérieux, fatigué, mais aussi rempli d'inquiétude. Elle avait envoyé d'urgence un de ses soldats à la recherche de son mari. Urgence était le mot. Au matin, l'archère de givre avait reçu une lettre inquiétante. Par conséquent, elle devait rapidement l'informer pour réfléchir au futur du clan. La nuit a été très longue pour l'avarosan par la visite par le fameux ninja des ombres, Zed. Ce dernier a laissé des traces de son passage, marques légèrement rouges sur le cou de la jeune femme. La Reine était assise sur son siège principal, dans la salle de guerre et attendait silencieusement l'arrivé. Au centre, une table où était dessinée approximativement la carte de Valoran, quelques sièges autour.

© 2981 12289 0






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 12 Juil 2016 - 11:48
Muscles bandés contre fourrure tachetée. Le Roi Barbare, confus, était aux mains avec un tigre des neiges. Depuis l'annonce de sa femme, et malgré la façade brave qu'il avait érigé, Tryndamere était perdu.

Être époux n'avait jamais été un soucis pour lui, du moins de son point de vue. Il avait vu comment son père se comportait avec sa mère. Un mélange de froideur et de chaleur, comme plonger la main dans les eaux glacées de fjords. Telle était la façon barbare d'aimer. A la fois rugueuse et douce, ferme et moelleuse. Du moins, c'est ce qu'il pensait.

Être père, par contre, il n'en avait aucune idée. Il se souvenait bien de comment ses parents l'avait élevé, mais il n'était pas sur de vouloir ça pour son enfant. Et, de toute façon, il n'était pas sur de pouvoir donner ça à son enfant. L’élevage barbare était, si on devait le comparer au mariage barbare, l'autre coté de la pièce. Si dans le foyer, il y avait une tiède quiétude entre les époux, il fallait faire des enfants des guerriers. Brimades, réprimandes, batonnades, la violence faisait loi. Cependant, cela correspondait à l'amour filial pour l'étrange système de valeur des barbares. Là où d'autres nations étaient fières quand leurs enfants faisaient preuve d'intelligence à l'école ou de bravoure, c'était le combat qui était la valeur principale des barbares. La meilleure preuve d'amour que pouvait donner des parents à leurs enfants, c'était de faire en sorte qu'ils puissent vivre aussi longtemps que possible. Un peu étrange.

Cependant, Tryndamere savait bien qu'il ne pourrait pas élever son enfant ainsi. Il n'était même pas sur de le vouloir, au fond. Il savait que Coeur de Feu savait comment faire pour élever les enfants. Son peuple … Non, leur peuple était un peuple d’éleveurs, vivant au calme. C'était son travail, faire en sorte que les enfants n'aient plus à devoir devenir des guerriers. Mais n'était ce pas abandonner un peu son peuple que de rejeter ainsi les coutumes barbares ?

Ce véritable maelstrom de pensées ralentit un peu le temps de réaction du Roi. Profitant de la distraction de Tryndamere, le tigre planta un de ses longs crocs dans le bras du barbare, le faisant lâcher son arme. Ça, c'était un sentiment qu'il connaissait et qu'il savait comment gérer. La douleur éveillait le sang du Roi, le faisant doucement glisser vers un état second. Pas question de se faire tuer par un chat trop gros.

Tryndamere attrapa l'autre croc du tigre. Par chance, la dent était abîmée et en tirant avec toute sa puissance, il réussit à la briser, avant de l'enfoncer violemment dans la gorge de l'animal, qui se mit a se débattre. Profitant de l’hébétement de la bête couplé au fait qu'elle était bloquée par le croc encore fiché dans le barbare, Tryndamre l'étouffa.

Une fois la bête morte, le roi poussa un hurlement. Encore une fois, il avait vaincu la mort. Ce cri permit à un messager de retrouver son roi. Coeur de Feu avait besoin de lui. Aidé du soldat, qui avait l'ai dégoutté, il rapporta le corps du tigre au palais. Il pourrait faire un vêtement pour son fils ou sa fille.

Sans même prendre la peine de se faire soigner, il se rendit auprès de son épouse.

« Tu as besoin de moi ? »
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ashe
Petite archère
Croqueuse de pomme
avatar
Féminin
Messages : 606
Date de naissance : 21/12/1994
Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 22
Localisation : Rakelstak
Emploi/loisirs : Reine des Avarosans
♕ Petite archère Croqueuse de pomme ♐
Lun 15 Aoû 2016 - 22:25

El Arbol Que Muere Y El Sapo
~♪~
L'archère de Givre et le Roi Barbare
«  Gouvernons ensemble !  »
La porte se mit à grincer et le Roi de Freljord entra dans la salle. Ashe tourna la tête pour le regarder. Dans un premier temps soulagée, elle allait pouvoir enfin s'exprimer en ce qui concerne les futures complications que son peuple et eux allaient endurer, mais dans un second temps, la jeune femme fut effarée en le voyant couvert de sang. Sans plus attendre, elle se redressa pour le rejoindre et inspecter la plaie. Ashe remercia Avarosa pour avoir un mari aussi fort et surhumain. La blessure était légèrement fermée. La souveraine ordonna tout de même Luise, l'une de ses servantes, de lui ramener de quoi retirer le sang sec qui lui collait la peau.

Après que la domestique soit partie en courant, la future mère leva ses yeux saphir vers ceux de son époux.


— Je suppose que tu vas me dire que ce n'est rien, mais je préfère m'occuper de toi avant de discuter… Laisse-moi faire…


Délicatement, elle lui prit le bras non blessé pour l’emmener près de la cheminée. Elle l'invita à s’asseoir sur le siège. Suite à cela, elle lui retira doucement son casque et son armure. Ainsi, Tryndamere se retrouva torse nu et la Reine put voir toutes les taches de sang. Elle resta debout, à le contempler…


— Contre quoi tu t'es battu pour te retrouver blesser mon Roi ?


Ashe semblait parler faiblement. Son timbre de voix montrait qu'elle était inquiète. Ses derniers événements l'avaient mise dans un état d'anxiété, bien plus que d'habitude : le bébé, la visite de Zed et la lettre de l'institut.

© 2981 12289 0






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 18 Aoû 2016 - 18:58
Malgré toute la colère qui habitait le cœur du Roi Barabre et toute la puissance qui habitait son corps, il savait bien qu'il existait une certain nombre de choses qu'il ne pouvait pas combattre. Les impots, par exemple, ou bien encore la mort des autres. Malheureusement pour lui, il était à cet instant face à une autre de ces choses : sa femme. Il avait beau ne plus être un enfant et avoir déjà survécu sans traitements à bien pire que ça, si Ashe s’inquiétait, il n'y avait malheureusement plus qu'a être d'accord et se laisser faire. C'était des batailles qu'il avait déjà mené et n'en avait jamais gagné une. Tryndamere se contenta de grogner.

« Un tigre a dents de sabre qui menaçaient les portes de Rakelstak. On aura une nouvelle pelisse pour notre lit d'ici peu. »

Le Roi Barbare regarda sa femme. Même si l'oeil non averti des autres ne pouvaient pas voir qu'elle était enceinte, ou bien plausiblement penser que la reine avait simplement été un peu gourmande ces derniers temps. Le regarda d'abord ses pieds avant de remonter ses jambes puis de passer à son petit ventre, avant de finir par remonter jusqu'au marques sur son cou et son visage.

Attendez. Les marques sur son cou ? Le sang du Roi Barbare ne fit qu'un tour. Quelqu'un avait osé lever la main sur Ashe ? Le Roi Barbre poussa un long soupir. Ce n'était pas l'endroit, ni le moment, pour plonger dans une rage noire.

« Dis moi, Coeur de Feu. Qui t'as fait ces marques sur le cou ? »
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ashe
Petite archère
Croqueuse de pomme
avatar
Féminin
Messages : 606
Date de naissance : 21/12/1994
Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 22
Localisation : Rakelstak
Emploi/loisirs : Reine des Avarosans
♕ Petite archère Croqueuse de pomme ♐
Jeu 18 Aoû 2016 - 23:08

El Arbol Que Muere Y El Sapo
~♪~
L'archère de Givre et le Roi Barbare
«  Gouvernons ensemble !  »
Ashe sourit discrètement à la réponse de Tryndamere. Elle sentit en sécurité avec lui. Elle savait que c'était un bon barbare pour diriger son peuple. La reine tendit son bras pour lui caresser les cheveux, mais elle se fit interrompre. Des marques ? Ashe glissa sa main gauche sur son cou par réflexe et grossit des yeux d'un air surpris. Elle se souvint soudainement de la nuisance qu'elle avait eue avec le maître des ombres.


— Je… Je...


L'archère chercha ses mots un instant. Elle hésita. Si la jeune femme annonça de but en blanc l'histoire, Tryndamere serait fou de rage, voir peut être incontrôlable. Mais elle ne pouvait pas mentir, elle ne voulait pas. Mais juste avant que la future mère ouvrit la bouche, Luise arriva pour apporter le seau d'eau et du tissu. La servante le déposa au pied du couple et reparti aussitôt pour ne pas les déranger. Ashe attendit un instant avant de prendre la serviette et de la mouiller. L'eau était tiède. Son regard traversa les yeux bleus du roi. Elle devait l'informer. Ses yeux se tournèrent vers les blessures. D'un geste lent, l'avarosan nettoya toutes les plaies et le sang sur sa peau.


— J'ai eu un incident auprès de Zed, le Maître des Ombres. Il a réussi à s’infiltrer ici en prenant la place de mon émissaire que j'avais envoyé à l'institut pour enquêter… Nous avons alors discuté de ce qu'il se passe là. La discussion a cependant mal tourné…


La Reine des Avarosans respira profondément. Son attention se tourna vers les yeux de Tryndamere uniquement lorsqu'elle avait fini de parler. Son visage n'exprimait pas de la crainte, mais plutôt, de la peine. Ashe était préoccupée pour la réaction de son mari. Elle finit peu à peu à nettoyer le torse de son homme. L'eau est devenue alors légèrement rouge.


— Zed est parti ce midi même… Mais il y a une chose bien plus grave que cela…


Elle s'essuya les mains avec une autre serviette et fit un aller-retour vers la table pour prendre le parchemin avec le cachet de l'institut. La Souveraine de Freljord le tendit alors au Barbare pour qu'il puisse le lire. Elle resta alors un moment silencieuse pour voir sa réaction…

«  À l'attention de la Reine Ashe, du Roi Tryndamere et des autres champions du clan des Avarosans.

Nous venons à vous informer que le nexus qui alimentait la faille de l'invocateur a été détruit il y a maintenant quelques jours. Cela implique donc que nous ne pouvons plus gérer les combats durant un certain temps. De nombreuses enquêtes sont menées afin de retrouver le coupable ou les coupables de cette dévastation. Si vous possédez des informations à propos de cet événement, veuillez immédiatement nous faire part en vous rendant à l'institut. Néanmoins, nous tenons à vous faire savoir de l'avancée de l'enquête pour la faille de l'invocateur et de l'institution.

Signé : Le MJ qui n'a pas encore donné de nom»



© 2981 12289 0






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)
» Faisons des trucages tous ensemble
» Haiti-Cuba-Brezil Vont Travailler Ensemble sur la Sante Publique
» Activités dans l'ensemble du Canada ''Ensemble pour Haiti''
» Allez, tous ensemble... On se motive... Et maintenant, on va regarder la pub.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valoran's Battlefront :: Runeterra :: Freljord :: Capitale Rakelstak-
Sauter vers: